La CIA admet l’existence de la mythique «Area 51»

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 09h01 HAE, le 16 août 2013.

LAS VEGAS – Des documents récemment remis en circulation par l’agence américaine du renseignement, la CIA, admettent l’existence de la mythique «Area 51».

L’université George Washington a mis la main sur des documents de la CIA détaillant le développement de l’avion d’espionnage U-2.

Un chercheur de l’université, Jeffrey Richelson, avait étudié ces documents une première fois, mais toute mention de «Area 51» avait été censurée. Il a de nouveau demandé ces mêmes documents en 2005, mais ne les a reçus qu’il y a quelques semaines. Cette fois, toutes les mentions de «Area 51» avaient été laissées visibles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Des responsables avaient déjà indirectement admis l’existence de cette base super-secrète dans le désert du Nevada, où le gouvernement américain mettrait à l’essai ses technologies les plus sophistiquées.

M. Richelson croit que le nouveau document démontre que la CIA commence à se faire moins secrète concernant l’existence de «Area 51», même si on ne sait toujours pas vraiment ce qui s’y passe.

Le mystère qui entoure «Area 51» a donné naissance à de multiples rumeurs et hypothèses. Certains croient que la base abrite des engins spatiaux venus d’ailleurs et qui se seraient écrasés sur Terre. D’autres vont jusqu’à dire que les dépouilles d’extraterrestres y sont entreposées dans le secret le plus absolu.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur