Kenya: Odinga conteste la victoire de Kenyatta

Les principaux candidats Raila Odinga et Uhuru Kenyatta. (Photos: AP)

5 mars 2013 à 12h55

à 20h45 HNE, le 9 mars 2013.

NAIROBI, Kenya – Uhuru Kenyatta, le fils du fondateur du Kenya moderne, a été désigné samedi vainqueur de l’élection présidentielle, ayant obtenu 50,07 pour cent des voix, mais son opposant a refusé de concéder la victoire, faisant plutôt état de nombreuses failles dans l’intégrité électorale qui, a-t-il dit, ont mis en difficulté la démocratie kenyane.

Les partisans de M. Kenyatta — un homme accusé par le Tribunal pénal international d’avoir aidé à orchestrer les violences qui ont précédé le précédent scrutin — sont sortis dans les rues, célébrant dans un océan de couleur rouge, la teinte choisie par la campagne du candidat.

Refusant d’accepter la défaite, le premier ministre Raila Odinga a déclaré que le processus électoral avait subi plusieurs échecs, tandis qu’il annonçait son intention de déposer une requête auprès de la Cour suprême. M. Odinga a appelé au calme, une déclaration qui pourrait aider à prévenir une répétition des violences de 2007-2008, lors desquelles plus de 1000 personnes ont été tuées, un événement qui a précipité le pays au bord de la guerre civile.

La mince marge de victoire de M. Kenyatta accroît l’attention sur les problèmes électoraux qui sont survenus lors des six jours de vote et de décompte des bulletins. Sur 12,3 millions de bulletins de votes, M. Kenyatta l’a emporté par approximativement 8000 voix.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Union européenne ont accueilli froidement l’annonce de la victoire de M. Kenyatta. Les États ont publié des communiqués félicitant le peuple kenyan, mais aucun n’a mentionné le gagnant par son nom. L’Occident a déjà clairement mentionné qu’il n’accueillerait pas favorablement un président Kenyatta.

Ce dernier doit subir en juillet un procès au Tribunal pénal international en lien avec des allégations voulant qu’il ait orchestré les meurtres, les déportations forcées, la persécution et le viol de partisans de M. Odinga dans la foulée du vote de 2007. Si M. Kenyatta est effectivement nommé président, il pourrait passer une bonne partie de son mandat devant un tribunal de La Haye.

Dans son discours de victoire, M. Kenyatta s’est engagé à poursuivre la collaboration avec les «institutions internationales», mais il a également dit s’attendre à ce que la communauté internationale «respecte notre souveraineté et la volonté démocratique du peuple kenyan».

Après l’annonce de la victoire de M. Kenyatta, de légers heurts ont été rapportés, y compris des jeunes incendiant des pneus dans la ville de Kisumu (ouest), le fief de M. Odinga. Aucun acte majeur de violence n’a cependant été signalé dans le pays.

Lors du dernier scrutin présidentiel, 600 000 personnes avaient dû fuir leurs demeures pour échapper aux violences post-électorales.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Autochtones et langues officielles

La Charte canadienne des droits et libertés rédigée dans une langue autochtone. (Photo: Radio-Canada)
Des juristes se demandent quelle forme doit prendre l'éventuelle loi fédérale sur les langues autochtones.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h56

Du changement pour Line Boily et Jean-François Poudrier

Jean-François Poudrier animera le Téléjournal Ontario les fins de semaine.
Radio-Canada à Toronto
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h55

Richard Bona: de la visite rare à St. Catharines

Le bassiste et chanteur de jazz Richard Bona.
Du Cameroon aux USA... grâce à la bureaucratie française
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h54

Patricia Cano lance son nouvel album au Lula Lounge

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h53

Des chansons qui resteront à jamais

Beau Dommage: Michel Rivard, Réal Desrosiers, Marie-Michèle Desrosiers, Pierre Huet, Robert Léger, Michel Hinton. Pierre Bertrand était absent. (Photo: Tom Sandler)
Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens intronisait samedi soir quatre auteurs-compositeurs canadiens monumentaux, Beau Dommage, Bruce Cockburn, Neil Young et Stéphane Venne, au...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h52

Rêver entre ciel et mer à Samana

samana
République Dominicaine
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h43

Man Ray, l’un des artistes les plus originaux du 20e siècle

Man Ray, éditions Taschen, 2017, broché, couverture souple, 21x27,5 cm, 252 pages. La première de couverture reproduit la photographie Érotique voilée, 1933, et la quatrième Le Baiser, 1935.
Peintre et photographe de corps et d'objets inhabituels
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h42

Daniel Poliquin recevra le Prix France-Acadie

Daniel Poliquin
Après avoir fait relâche en 2016 pour redéfinir les auteurs et titres admissibles, le Prix France-Acadie revient en force et annonce que lauréat 2017,...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h40

Un polar où la vérité est infréquentable

Franz Bartelt, Hôtel du Grand Cerf, roman, Paris, Éditions du Seuil, coll. Cadre noir, 2017, 352 pages, 39,95 $.
Crapuleries et coucheries dans un village belge
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h34

Quiz : Les champignons

champignons
Les mots eucaryotes, thallophytes et eumycètes vous sont probablement inconnus. Ils réfèrent tous aux… champignons.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h29

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur