Irak: nouveaux attentats meurtriers

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 15h19 HAE, le 22 juin 2013.

BAGDAD – Un attentat à la voiture piégée ainsi que d’autres attaques ont fait 23 morts dans le nord de l’Irak, samedi, ont rapporté des responsables.

Il s’agit de la plus récente flambée de violences dans le pays, qui a déjà fait près de 2000 victimes depuis le début du mois d’avril.

L’attentat le plus meurtrier est survenu dans le village de Sabaa al-Bour — à environ 30 km au nord de Bagdad — où un terroriste a détonné la bombe qu’il transportait à l’intérieur d’une mosquée chiite, tuant 14 personnes et en en blessant 32 autres, ont indiqué les autorités policières.

D’autres attentats ont été perpétrés dans le village d’al-Athba, près de la ville de Mossoul, au nord de l’Irak. Une voiture piégée a explosé non loin d’une patrouille de policiers, a indiqué un représentant de la police. Trois civils et un policier ont péri, tandis que six autres personnes ont été blessées, a-t-il précisé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Alors que la violence ne cesse de s’accroître ces derniers mois pour atteindre des niveaux inégalés depuis 2008, la branche d’al-Qaïda en Irak, de même que d’autres groupes d’insurgés, ont repris du pouvoir dans la région de Mossoul, à environ 350 kilomètres au nord-ouest de Bagdad, la capitale irakienne.

Dans la ville de Tuz Khormato, à quelque 200 kilomètres au nord de Bagdad, des hommes armés circulant à motocyclette ont attaqué un véhicule transportant quatre policiers en congé, tuant trois d’autres eux et blessant le dernier, a affirmé un policier.

Un autre groupe d’hommes armés a attaqué un poste de contrôle à Samarra, à 95 kilomètres au nord de la capitale, tuant deux policiers et en blessant quatre autres, a rapporté un autre policier.

La police a aussi précisé que deux civils avaient péri et neuf autres ont été blessés à Bagdad dans un attentat à la bombe, survenu en fin de journée vendredi dans un petit marché.

Mardi, deux kamikazes s’étaient donnés la mort à l’intérieur et près d’une mosquée chiite de Bagdad, faisant au moins 26 morts et 55 blessés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Deux policiers ont expliqué que le premier kamikaze a fait sauter ses explosifs à un poste de contrôle près de la mosquée du quartier de Qahira, dans le nord de Bagdad, pour tenter de créer une diversion.

Son complice a ensuite profité de la confusion pour pénétrer dans la mosquée, où il s’est donné la mort pendant que les fidèles effectuaient leurs prières.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur