«Il n’y a pas de terrorisme au Canada»

– l'avocat d'un des 17 accusés


18 juillet 2006 à 11h10

TORONTO (PC & L’Express) – Après qu’un indicateur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) eut dévoilé son rôle dans l’infiltration des présumés terroristes qui complotaient des attaques en sol canadien, l’avocat de la défense de l’un des accusés a affirmé que le groupe avait été piégé.

La participation de Mubin Shaikh dans l’opération policière qui a menée à l’arrestation de 12 hommes et de 5 adolescents, qui ont été accusés le mois dernier, démontre «qu’il n’y a pas de terrorisme au Canada», a dit l’avocat Rocco Galati.

Selon Me Galati, la police ne détenait aucune preuve contre les accusés et elle a dû recourir à un indicateur «pour les piéger».

Il soutient même qu’ils ont fabriqué toute l’affaire après que M. Shaikh eut argué qu’il était devenu ami avec Fahim Ahmad, le meneur du groupe, en octobre dernier.

M. Shaikh, un membre influent dans la collectivité musulmane torontoise, a révélé, jeudi, à différents médias qu’il était un indicateur engagé par la police pour infiltrer le groupe. Les avis sont partagés sur les raisons qui ont motivé M. Shaikh à révélé son rôle dans ces événements.

Dans un blogue musulman téléchargé par le quotidien The Globe and Mail, l’épouse de l’un des «meneurs» des 17 accusés voue l’agent double aux enfers. Le quotidien torontois a publié ces dernières semaines une série d’analyses sur les échanges de commentaires sur Internet des femmes des accusés, certains écrits remontant à 2004.

L’une d’elles y aurait affirmé avoir inscrit dans son contrat de mariage que son mari devait répondre positivement s’il était appelé à la «guerre sainte», sous peine de divorce. D’autres auraient critiqué sévèrement le mode de vie et les valeurs de la majorité des Canadiens.

M. Shaikh s’est dit préoccupé par les conséquences que pourrait avoir ce présumé complot sur tous les Canadiens et la collectivité musulmane du pays.

La GRC a refusé, vendredi, de répondre aux affirmations de M. Shaikh ou d’évoquer le rôle qu’il a joué dans l’enquête.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Crêpe Street, le vendeur de crêpes itinérant à Toronto

food truck
Le camion Crêpe Street, crée par un jeune Français et sa compagne torontoise, sillonne les rues de Toronto depuis deux mois.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 13h00

Une croisée des mots pancanadienne à Toronto

Bibliothèque de Yorkville
Blaise Ndala le 18 octobre à la Bibliothèque de référence, puis à Didier Leclair le 15 novembre à Yorkville.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 11h25

Un milliardaire (ou deux) dans la Lune

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa ira-t-il vraiment autour de la Lune en 2023? Rien n’est moins sûr...
En lire plus...

21 septembre 2018 à 7h00

Une autre saison de découvertes et de réflexions à l’AFT

La majorité des artistes qui passeront au théâtre ou à la galerie de l'Alliance sont Canadiens.
En lire plus...

20 septembre 2018 à 11h00

25 septembre: une douzaine de rassemblements dans la région

On dit «un lever de drapeau», au masculin...
En lire plus...

20 septembre 2018 à 9h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur