Fusillade dans une école secondaire en Californie

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 21h50 HNE, le 10 janvier 2013.

TAFT, Californie – Un élève de 16 ans armé d’un fusil de chasse est entré dans une classe d’une école secondaire de la Californie jeudi, où il a ouvert le feu sur deux élèves, avant d’être convaincu de se rendre par un professeur et un autre employé de l’école, ont annoncé les autorités.

L’adolescent a tiré sur deux élèves, mais seul l’un d’entre eux a été atteint. Il est hospitalisé dans un état critique mais stable, a déclaré le shérif du comté de Kern, Donny Youngblood, lors d’une conférence de presse.

Le shérif a précisé que le professeur avait été légèrement blessé à la tête par un projectile, mais qu’il avait refusé les soins offerts par les secouristes.

Quand l’adolescent a commencé à tirer, le professeur a tenté de faire sortir plus d’une vingtaine d’élèves par une porte arrière, tout en engageant la conversation avec le tireur pour le distraire, a dit M. Youngblood. Un superviseur de l’école, arrivé sur les lieux après avoir été informé de la situation, a lui aussi tenté de parler au tireur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ils lui ont dit de poser son arme par terre», a déclaré le shérif.

À un certain moment, le tireur a dit au professeur qu’il ne le visait pas, puis il a nommé le nom de la personne sur qui il voulait tirer, selon M. Youngblood.

Le tireur avait probablement jusqu’à 20 cartouches dans ses poches, a-t-il ajouté.

Des responsables ont indiqué qu’il y avait habituellement un agent de sécurité armé sur le campus de l’école, mais qu’il était absent lors de l’incident pour des raisons personnelles. Les policiers de Taft sont arrivés moins de 60 secondes après avoir été informés de la situation.

La fusillade s’est produite vers 9 h à l’école secondaire Taft Union, située dans une communauté de moins de 10 000 habitants dans la vallée de San Joaquin, à environ 193 kilomètres au nord-ouest de Los Angeles. L’école compte environ 900 élèves de la 9e à la 12e année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quand la nouvelle de la fusillade a commencé à se répandre, Dayna Hopper a sauté dans sa camionnette et s’est précipitée à l’école pour aller chercher son fils Joseph, âgé de 16 ans, et sa fille Cheryl, âgée de 15 ans, qui lui ont téléphoné avec le téléphone cellulaire de Cheryl.

«J’ai paniqué. J’avais envie de vomir et je voulais juste arriver à l’école», a raconté la mère au journal «Bakersfield Californian».

La fusillade à Taft survient moins d’un mois après celle du Connecticut, où un homme armé a tué 20 enfants et six femmes dans une école primaire de Newtown, avant de s’enlever la vie.

* * *
D’AUTRES ARTICLES SUR LA TUERIE DE NEWTOWN

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur