Floride: jury féminin pour le surveillant de quartier George Zimmerman

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 18h26 HAE, le 20 juin 2013.

SANFORD, Floride – Un jury composé de six femmes a été choisi jeudi au procès pour meurtre non prémédité du surveillant de quartier volontaire George Zimmerman, accusé d’avoir tué un adolescent noir non armé en Floride en février 2012.

Les procureurs affirment que George Zimmerman, 29 ans, a fait du profilage racial contre Trayvon Martin, 17 ans, alors que celui-ci revenait de l’épicerie et se dirigeait vers la maison du père de sa fiancée dans une communauté protégée de Sanford. Les avocats de l’accusé, qui s’identifie comme Hispanique, affirment qu’il a tué l’adolescent en situation de légitime défense.

Le meurtre de Trayvon Martin et la décision initiale des autorités de ne pas accuser George Zimmerman en vertu des lois sur la légitime défense en Floride avaient provoqué un tollé et des manifestations à travers les États-Unis.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cinq des jurées choisies pour le procès sont blanches. L’autre est issue d’une minorité, mais son origine ethnique n’est pas connue dans l’immédiat. Les six femmes ont été choisies parmi un groupe de 40 jurés potentiels. Quatre jurés suppléants, deux hommes et deux femmes, ont également été retenus.

Deux des jurées ont récemment emménagé en Floride; l’une est originaire de l’Iowa et l’autre, de Chicago. Deux jurées se consacrent au sauvetage des animaux en danger dans leurs temps libres. Deux jurées ont par ailleurs déclaré qu’elles possédaient une arme à feu à la maison. Le nom des jurées sera gardé secret et elles seront séquestrées pour la durée du procès.

Le soir du 26 février 2012, George Zimmerman a vu Trayvon Martin, qui portait un chandail à capuchon, alors qu’il marchait dans la communauté Retreat de Sanford. Il y avait eu une vague de cambriolages dans la communauté, et M. Zimmerman s’inquiétait de voir des étrangers s’y promener.

Les deux hommes ont fini par en venir aux mains, et le surveillant de quartier a ouvert le feu sur l’adolescent avec son pistolet 9 mm. Il a été formellement accusé 44 jours après l’incident, après qu’un procureur spécial eut été nommé pour réviser le dossier.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur