États-Unis: Obama remplace ses principaux secrétaires

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 15h16 HNE, le 10 janvier 2013.

WASHINGTON – Le président Barack Obama a annoncé jeudi la nomination de Jack Lee au poste de secrétaire au Trésor américain, soulignant ses réalisations passées en matière d’équilibre budgétaire au sein de l’administration Clinton.

M. Obama a déjà sélectionné le sénateur John Kerry afin de remplacer Hillary Rodham Clinton comme secrétaire d’État. L’ancien sénateur Chuck Hagel sera à la tête du département de la Défense et John Brennan sera le nouveau directeur de la CIA.

M. Obama a affirmé avoir des sentiments partagés puisqu’il perd en M. Lew son chef de cabinet de la Maison-Blanche. Il a cependant ajouté que cette perte au sein de son équipe profiterait plus largement au pays en vertu des nouvelles fonctions de M. Lee.

Le président a rappelé que M. Lew avait été directeur du budget sous Bill Clinton, alors qu’un excédent budgétaire a été réalisé durant trois ans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

M. Lew se retrouve à la tête du Trésor américain tandis que l’administration Obama se prépare à une nouvelle bataille face aux républicains du Congrès au sujet de la dette et du déficit des États-Unis.

M. Lew succède à Timothy Geithner, qui a dirigé le département pendant la crise économique ayant marqué le premier mandat du président Obama.

Il y a un an, presque jour pour jour, M. Obama avait fait de Jack Lee son chef de cabinet de la Maison-Blanche, lui faisant quitter son poste de directeur du bureau de la gestion et du budget pour le faire entrer dans le cercle fermé de la Maison-Blanche.

En désignant M. Lew pour succéder à Timothy Geithner, le président Obama n’a pas seulement choisi un spécialiste des questions budgétaires, mais aussi un dur négociateur. Certains républicains lui ont reproché de s’être montré inflexible lors de négociations passées, en particulier lors des négociations budgétaires de l’été.

Âgé de 57 ans, Jack Lew a souvent été décrit comme un «libéral pragmatique» qui comprend ce qui est nécessaire pour conclure une entente tout en demeurant fidèle à ses principes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lundi, Barack Obama avait annoncé qu’il avait choisi l’ancien sénateur républicain Chuck Hagel comme prochain secrétaire à la Défense, ainsi que le conseiller de la Maison-Blanche en matière de sécurité intérieure, John Brennan, comme directeur de la CIA.

Les deux choix sont entourés de controverse, mais le président a appelé le Sénat à les confirmer rapidement.

Chuck Hagel a été critiqué par certains de ses collègues républicains, qui estiment qu’il est opposé à Israël et trop conciliant envers l’Iran.

John Brennan, un vétéran du renseignement depuis 25 ans, avait retiré sa candidature de directeur de la CIA en 2008, alors que certains questionnaient ses liens avec les techniques d’interrogatoire controversées en vigueur durant l’administration de George W. Bush.

La nomination de M. Brennan attirera aussi l’attention sur le programme américain secret de drones, très critiqué à l’étranger. Il a été le premier responsable de l’administration Obama à admettre publiquement l’existence d’opérations d’assassinats ciblés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Le travail de protéger notre pays n’est jamais terminé. Nous en avons encore beaucoup à faire», a déclaré le président Obama lors d’une conférence de presse dans l’East Room de la Maison-Blanche. «Mon obligation la plus solennelle est la sécurité de notre peuple.»

M. Obama a salué l’indépendance et l’approche bipartite de M. Hagel, un vétéran du Vietnam qui comprend que la guerre n’est pas une abstraction, a-t-il dit. Le président a également déclaré que M. Hagel serait capable de faire «des choix budgétaires difficiles» en cette période d’austérité.

John Brennan est quant à lui un proche collaborateur de Barack Obama, qui assume les fonctions de conseiller à la sécurité intérieure depuis quatre ans. Le président a dit de lui qu’il était l’un des professionnels du renseignement les plus expérimentés et respectés des États-Unis.

MM. Brennan et Hagel comprennent que «le travail de protéger notre nation n’est jamais terminé», a déclaré M. Obama.

Quand il était sénateur, M. Hagel avait voté en faveur de l’invasion américaine de l’Irak, pour ensuite s’y opposer. Il s’était distingué de ses collègues républicains en soutenant la candidature de Barack Obama à la présidentielle de 2008.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si sa nomination est confirmée par le Sénat, Chuck Hagel remplacera Leon Panetta comme secrétaire à la Défense. M. Panetta était directeur de la CIA avant d’être nommé à la tête du Pentagone.

Avec le nouveau secrétaire d’État nommé par M. Obama, John Kerry, MM. Hagel et Brennan joueront un rôle de premier plan dans l’élaboration et la mise en application des priorités de sécurité nationale du président.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur