États-Unis: les manifestations continuent après l’acquittement du surveillant de quartier

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h10 HAE, le 16 juillet 2013.

LOS ANGELES – Des manifestations parfois violentes sont survenues lundi soir en Californie après l’acquittement de George Zimmerman, un surveillant de quartier volontaire de la Floride accusé du meurtre par balle de l’adolescent noir Trayvon Martin.

À Los Angeles, 13 personnes ont été arrêtées pour de multiples actes de vandalisme et des voies de fait dans le district Crenshaw, a indiqué le maire, Eric Garcetti, lors d’une conférence de presse.

Plus de 300 policiers avaient été déployés pour contenir les manifestants. Ils ont tenté d’éviter de confronter la foule pour permettre au rassemblement de se terminer pacifiquement, mais les policiers seront moins tolérants au cours des prochains jours, a déclaré le chef de la police de Los Angeles, Charlie Beck.

Plusieurs centaines de manifestants se sont aussi rassemblés lundi soir dans le parc Leimert, au sud-ouest du centre de Los Angeles, en chantant, dansant et priant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais un petit groupe de 100 à 150 manifestants a quitté le parc et a commencé à bloquer la circulation sur le boulevard Crenshaw. Certaines personnes sont montées sur les voitures et ont fracassé les vitres de détaillants d’alcool et de chaînes de restauration rapide.

Plusieurs manifestants ont également attaqué un magasin Wal-Mart, vandalisant les étalages avant d’être chassés par des gardes de sécurité. Le magasin était ouvert et des clients se trouvaient à l’intérieur lors de l’incident.

La police a déclaré la manifestation illégale après environ trois heures, et la foule s’est dispersée pacifiquement.

À Oakland, des dizaines de manifestants ont bloqué toutes les voies de l’Interstate 880 à la fin de l’heure de pointe du soir, perturbant la circulation dans les deux directions pendant plusieurs minutes avant l’intervention des policiers. Plusieurs manifestants avaient déposé leur vélo au sol devant les véhicules immobilisés.

La police n’a arrêté personne en lien avec cet incident, puisque les manifestants, qui scandaient «Justice pour Trayvon Martin», ont quitté l’autoroute d’eux-mêmes et ont poursuivi leur marche dans les rues du quartier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tard en soirée, la police d’Oakland a lancé des grenades assourdissantes face à des manifestants qui lançaient des feux d’artifice.

Un serveur a été blessé au visage par un marteau alors qu’il tentait de protéger la vitrine du restaurant où il travaillait, selon des médias locaux. Des témoins ont affirmé qu’un manifestant avait aussi été blessé par un projectile tiré par la police.

Neuf personnes ont été arrêtées à Oakland, notamment pour vandalisme et voies de fait, a indiqué une porte-parole de la police, Johnna Watson.

D’autres manifestations pacifiques se sont déroulées ailleurs dans le pays lundi soir, notamment à Atlanta.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur