Enquête sur la fraude électorale en RUSSIE


7 décembre 2011 à 10h24

à 11h11 HNE, le 11 décembre 2011.

MOSCOW – Le président russe Dimitri Medvedev a annoncé dimanche avoir ordonné une enquête sur les soupçons de fraudes électorales lors du scrutin législatif du 4 decembre, remporté par le parti de Vladimir Poutine, Russie Unie.

Samedi, plusieurs dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés dans le centre de Moscou pour dénoncer les fraudes, massives selon l’opposition. Dimitri Medvedev a réagi dimanche sur sa page Facebook. « La constitution accorde aux citoyens de Russie la liberté de discours et d’assemblée. Les gens ont le droit de s’exprimer, et c’est ce qu’ils ont fait hier (samedi) », a-t-il noté.

« Je ne suis pas d’accord avec les slogans et les déclarations faits lors des manifestations. Cependant, j’ai ordonné que soit vérifiées toutes les informations en provenance des bureaux de vote concernant le respect des lois électorales », écrit-il sans fournir de plus amples précisions.

C’est le premier commentaire du président russe depuis les manifestations de samedi. Le porte-parole du Premier ministre Vladimir Poutine, Dimitri Peskov, a déclaré que le gouvernement « respecte le point de vue des manifestants » et « entend ce qui a été dit ».

Le rassemblement de Moscou, estimé entre 25.000 participants selon la police et 150.000 selon les organisateurs, était le temps temps fort de la journée de mobilisation de samedi. Des manifestations ont eu lieu dans plus de 50 villes du pays, dont la plus importante à Saint-Pétersbourg (nord) avec 7.000 participants, selon les chiffres de la police.

A Moscou, les manifestants ont afflué dans le calme par dizaines de milliers vers la place Bolotnaïa, rapidement remplie, et débordé sur le pont enjambant le fleuve Moskova, non loin du Kremlin.

« Vérité pour le peuple », « Elections honnêtes », « Escrocs, voleurs, rendez-nous les élections », « La Russie sans Poutine », « Vos élections sont une farce », « Honte! », « Poutine, fous le camp! », proclamaient notamment banderoles et slogans. « Les fraudes des autorités ont transformé le pays en grand théâtre, avec des clowns comme dans un cirque », estimait Alexandre Trofimov, un des manifestants.

« C’est formidable. On n’a pas vu ça depuis 20 ans », a commenté Boris Nemtsov, un des principaux chefs de l’opposition. « Je pense qu’on va gagner. S’il (Poutine) ne répond pas à nos demandes, on reviendra le 24 décembre. Il n’y a pas d’alternative possible. Ou il satisfait nos revendications, où il ne reste pas », a-t-il ajouté.

Russie Unie, le parti au pouvoir, a tout juste conservé la majorité lors des législatives du 4 décembre, décrochant environ 50% des suffrages, contre 64% en 2007, un score qui lui avait valu d’occuper 315 des 450 sièges de la Douma, la chambre basse du Parlement.

D’après l’opposition et les observateurs internationaux, la fraude a été massive et les urnes ont largement été bourrées. Le score de Russie Unie, ajoute l’opposition, a été largement surévalué, et la population a exprimé son profond mécontentement, notamment lié à la corruption. Après quasiment 12 ans de pouvoir, Russie Unie est fréquemment qualifiée de « parti d’escrocs et de voleurs ».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

L’humoriste préféré des Français revient en anglais

Gad Elmaleh à Los Angeles (Photo: Todd Rosenberg Photography)
Oh My Gad le 11 novembre au théâtre Queen Elizabeth
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h40

Annulation d’Énergie Est: des raisons strictement économiques?

pipeline
Remplacé par Keystone XL: Donald Trump plus proactif que Justin Trudeau.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h30

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur