Des milliers de manifestants contre le budget de l’Ontario

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 20h56 HAE, le 21 avril 2012.

TORONTO – Des concessions budgétaires de dernière minute de la part des libéraux au pouvoir en Ontario n’ont pas été suffisantes pour apaiser des milliers de manifestants qui se sont rassemblés devant l’édifice de l’Assemblée législative, samedi, pour souligner leur mécontentement par rapport aux pertes d’emplois et aux réductions de services anticipées.

Des protestataires appartenant à plus de 90 groupes communautaires et regroupements de travailleurs ont scandé des slogans et brandi des pancartes dans le cadre d’une campagne provinciale visant à indiquer au premier ministre Dalton McGuinty et à son gouvernement minoritaire que le budget est inacceptable.

Les citoyens qui se sont regroupés sur les terrains de Queen’s Park envoient au premier ministre le signal que le budget est injuste, estime Sid Ryan, le président de la Fédération du travail de l’Ontario.

La chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario, Andrea Horwath, faisait partie d’un groupe d’une dizaine d’orateurs qui se sont adressés à une foule en liesse à Queen’s Park.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle a déclaré qu’elle préférerait éviter de provoquer de nouvelles élections provinciales, mais qu’elle continuerait de faire pression pour modifier un budget «profondément inadéquat».

La ministre des Affaires municipales et du Logement Kathleen Wynne estime pour sa part que bien que certains puissent être mécontents de certaines sections du budget, elle ne croit pas que quiconque désire de nouvelles élections si tôt après le scrutin d’octobre.

«Je crois que (les électeurs) nous ont donné un mandat très clair… de travailler ensemble», a-t-elle fait remarquer.

Cette manifestation est survenue à trois jours seulement d’un vote crucial qui pourrait renvoyer les électeurs aux urnes.

Au moins deux députés de l’opposition doivent appuyer le budget pour assurer son adoption, et les conservateurs ont déjà promis de le rejeter.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les libéraux et les néo-démocrates discutent d’une éventuelle entente qui pourrait éviter de replonger la province en campagne électorale.

Vendredi, M. McGuinty a accepté d’inclure deux mesures demandées par le NPD, indiquant qu’il augmenterait les fonds des services de garde et du programme pour personnes handicapées.

Le gouvernement n’augmentera cependant pas les impôts pour financer ces changements, ce qui veut dire que l’argent proviendra d’autres programmes ou des économies obtenues en appliquant des mesures de réduction des coûts.

Tôt, samedi, Mme Horwath a dit être contente de voir que les demandes de son parti faisaient leur bout de chemin.

Elle n’a cependant pas voulu dire si cela sera suffisant pour qu’elle appuie le budget lors du vote de mardi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je ne suis pas le genre de personne qui doit absolument obtenir ce qu’elle désire, mais je suis très inquiète, et je crois que les Ontariens sont d’accord avec moi», a-t-elle dit.

Le premier ministre Dalton McGuinty s’est de son côté dit fier de maintenir de bonnes relations avec les syndicats. Il s’en est toutefois durement pris à eux alors que le gouvernement est confronté à un important déficit.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur