Des centaines de milliers de Français manifestent contre le mariage gai

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 18h10 HNE, le 13 janvier 2013.

PARIS – Brandissant d’anciens drapeaux et accompagnés de jeunes enfants, des centaines de milliers de personnes ont convergé samedi vers la Tour Eiffel, à Paris, pour protester contre le plan du président français de légaliser le mariage homosexuel, et ainsi permettre aux couples gays d’adopter et de concevoir des enfants.

L’opposition au plan du président François Hollande souligne les divisions au sein d’une France laïque mais catholique, particulièrement dans les régions rurales, plutôt que dans les zones urbaines.

Mais alors que sondages démontrent que la majorité des Français appuient toujours la légalisation du mariage gai, ce soutien s’effrite davantage lorsqu’il est question d’enfants.

La manifestation a débuté dans trois endroits de Paris, remplissant des boulevards à travers la Ville lumière, alors que les protestataires marchaient sur une distance de six kilomètres en direction de la Tour Eiffel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La police parisienne a estimé la foule à 340 000 personnes, ce qui en fait l’une des plus importantes manifestations dans la capitale depuis un rassemblement concernant l’éducation, en 1984.

«Cette loi va mener à un changement de civilisation que nous ne voulons pas», a déclaré Philippe Javaloyes, un professeur de littérature qui a pris l’autocar en compagnie de 300 autres personnes en provenance de la Franche-Comté, dans l’extrême-est du pays.

«Nous n’avons rien contre les modes de vie différents, mais nous croyons qu’un enfant doit grandir avec une mère et un père.»

L’opposition publique menée par des leaders religieux a entamé la cote de popularité du plan Hollande au cours des derniers mois. Environ 52 pour cent des Français sont en faveur de la légalisation du mariage homosexuel, selon un sondage publié dimanche, en baisse par rapport à 65 pour cent en août.

Les unions civiles, permises depuis 1999, sont au moins aussi populaire chez les hétérosexuels que chez les couples gays. Mais cette loi n’a pas de dispositions pour l’adoption ou la procréation assistée, qui se trouvent au coeur du dernier débat dans ce dossier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Parti socialiste (au pouvoir), a repoussé le débat sur la procréation assistée, promettant de se pencher sur la question en mars, après que ses membres se furent divisés sur la possibilité de l’inclure dans le plus récent projet de loi. Cela n’a pas rassuré plusieurs participants à la manifestation de dimanche, qui craignent que le tout ne soit qu’une question de temps.

L’appui envers le mariage homosexuel — et particulièrement l’adoption par des couples gais — est particulièrement ténu à l’extérieur de Paris, et des gens provenant de centaines de kilomètres de la capitale ont défilé dimanche sous des drapeaux aux emblèmes datant parfois du Moyen-Âge.

Si le parlement français approuve ce plan, la France deviendrait le 12e pays au monde à légaliser le mariage gay, et le plus important, jusqu’à maintenant, en termes d’influence économique et diplomatique.

Harlem Désir, le leader du Parti socialiste, a indiqué que la manifestation n’aurait pas d’impact sur la progression de la proposition. Les socialistes contrôlent le Parlement, où le projet de loi devrait être déposé mardi; un vote suivant un débat public devrait survenir à la fin janvier.

«Le droit de manifester est protégé dans notre pays, mais les socialistes sont déterminés à donner le droit légal de se marier et d’adopter à tous ceux qui s’aiment, a-t-il dit. Il s’agit de la première fois, en plusieurs décennies, que la droite et l’extrême-droite de notre pays descendent ensemble dans la rue pour refuser de nouveaux droits aux Français.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur