Des autochtones du Nord de l’Ontario sont coupés du continent

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 06h20 HAE, le 29 mars 2012.

OTTAWA – La communauté autochtone de Fort Albany, dans le nord de l’Ontario, se retrouve coupée du continent et à court de nourriture en raison d’inondations.

Près de mille membres de cette Première nation crie de la Baie James ont été pris au piège par les inondations du printemps à l’île Sinclair. Ils n’ont pas accès à l’épicerie, à de l’argent, à des services hospitaliers ou à la piste d’atterrissage locale.

Mais le chef Andrew Solomon affirme que la pénurie alimentaire sera probablement de courte durée. Le conseil de bande a été en mesure d’organiser l’approvisionnement de carburant pour un hélicoptère qui sera en mesure d’apporter des fournitures à compter de ce jeudi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le conseil a également l’espoir qu’un bateau puisse briser de la glace pour que des résidants puissent aller s’approvisionner dans un magasin sur le continent.

Le député néo-démocrate local Charlie Angus a pour sa part fait en sorte qu’une banque alimentaire de Cochrane, en Ontario, puisse livrer de la nourriture à la communauté jeudi.

Il espère que la Croix-Rouge et les services provinciaux d’urgence seront également en mesure de donner un coup de main à la communauté.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur