Début du procès du surveillant de quartier en Floride

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 18h44 HAE, le 11 juin 2013.

SANFORD, Floride – Après deux jours d’interrogatoires, les procureurs et les avocats de George Zimmerman ont été incapables, mardi, de trouver des jurés potentiels qui n’ont jamais entendu parler du meurtre de Trayvon Martin par ce surveillant de quartier volontaire de la Floride.

La mort de l’adolescent, en février 2012, avait attiré l’attention des médias de tout le pays et provoqué un débat enflammé sur le profilage racial, les lois sur la légitime défense et le contrôle des armes à feu.

George Zimmerman plaide non coupable à une accusation de meurtre non prémédité qui pourrait lui valoir l’emprisonnement à vie. Il a admis avoir tué Trayvon Martin, âgé de 17 ans, mais affirme avoir agi en situation de légitime défense.

Le procès se déroule à Sanford, une banlieue d’Orlando, en Floride, où des centaines de citoyens avaient manifesté l’an dernier parce que la police a attendu 44 jours avant d’accuser George Zimmerman. D’autres manifestations avaient eu lieu ailleurs aux États-Unis, alimentant un débat enflammé sur le profilage racial, les lois sur la légitime défense et le contrôle des armes à feu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’un des jurés potentiels a déclaré mardi que les avocats auraient du mal à trouver des jurés qui n’ont jamais entendu parler de cette affaire, et que le mieux qu’ils peuvent espérer est de trouver des jurés ouverts d’esprit.

«Je n’ai pas vécu sous une roche au cours de la dernière année», a déclaré le juré B-51, une femme blanche à la retraite. «Il est très difficile de ne pas avoir entendu parler de ça.»

À la fin de la journée mardi, les avocats avaient interrogé 14 jurés potentiels en personne et rejeté plus de 40 candidats potentiels qui avaient rempli un questionnaire préliminaire.

George Zimmerman affirme avoir agi en légitime défense en vertu des lois «Stand Your Ground» de la Floride, qui permettent à une personne d’invoquer la légitime défense si elle pense qu’elle doit ouvrir le feu pour empêcher un décès ou de graves blessures physiques.

Les avocats doivent trouver six jurés et quatre suppléants. La sélection du jury pourrait durer toute la semaine, voire plus.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La juge a par ailleurs rejeté la demande de l’avocat de la défense, Marc O’Mara, qui voulait reporter le procès parce qu’il affirme avoir besoin de plusieurs semaines supplémentaires pour se préparer.

Me O’Mara a accusé les procureurs d’avoir tardé à lui remettre certaines preuves et a déclaré qu’il avait besoin de temps pour questionner l’avocat de la famille Martin.

George Zimmerman a admis avoir tiré sur Trayvon Martin, un jeune Noir qui n’était pas armé, lors d’une bagarre en février 2012. Les procureurs tenteront de démontrer que le surveillant de quartier volontaire a fait du profilage racial contre l’adolescent, tandis que les avocats de la défense tenteront de convaincre les jurés que M. Zimmerman a tiré sur le jeune homme parce qu’il craignait pour sa vie.

L’accusé affirme avoir ouvert le feu en situation de légitime défense. Il pourrait être condamné à la prison à vie s’il est reconnu coupable.

Le père de la victime, Tracy Martin, s’est dit soulagé que le procès commence enfin. «Nous voulons un procès juste et impartial», a-t-il dit lundi devant les journalistes. «Nous demandons à la communauté de rester pacifique pendant que nous plaçons nos espoirs dans le système de justice.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur