Charte des valeurs québécoises: une motion à Queen’s Park

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 11h24 HAE, le 10 septembre 2013.

TORONTO – Un député libéral de l’Assemblée législative de l’Ontario dépose mardi une motion exigeant des élus qu’ils s’opposent à tout projet de loi venant restreindre la liberté d’expression et de religion dans l’espace public.

Cette initiative de Monte Kwinter, député de York Centre à Queen’s Park depuis 1985, se manifeste au jour du dépôt de la Charte des valeurs québécoises par le ministre Bernard Drainville, à l’Assemblée nationale du Québec.

Le texte de la Charte prévoit, en cas d’adoption par les élus, des restrictions sur certains symboles religieux et sur des tenues vestimentaires à être imposées aux employés de l’État de même qu’aux juges, policiers, employés de services de garde, enseignants et travailleurs d’hôpitaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le député Kwinter, qui est de confession juive, reconnaît que le Québec est maître de sa destinée en la matière. Cependant, il croit que le projet de Charte pourrait avoir des répercussions en Ontario si des Québécois irrités par son contenu décident de quitter le Québec.

Monte Kwinter affirme que des membres de la communauté juive lui ont avoué leurs craintes du projet de Charte au Québec.

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, affirme pour sa part que le caractère inclusif de la société canadienne méritait d’être préservé et qu’elle s’opposerait à toute initiative contraire.

* * *
À lire aussi dans L’Express:
Coup de barre salutaire? (27 août 2013)
Une Charte québécoise qui fait jaser… en privé (17 septembre 2013)
Charte, chape, écharpe… (3 décembre 2013)
Sociologie antisociale (16 janvier 2014)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur