Beaucoup moins de piraterie en mer

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 08h22 HNE, le 16 janvier 2013.

KUALA LUMPUR, Malaisie – Le nombre d’actes de piraterie commis sur les mers du monde a chuté en 2012 à son niveau le plus bas des cinq dernières années, a indiqué mercredi le Bureau maritime international.

L’organisme a recensé 297 attaques en 2012, comparativement à 439 un an plus tôt. Au total, 28 navires ont été piratés, pendant que 585 membres d’équipage étaient pris en otage et six tués.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le bureau ne rapporte que 75 attaques au large des côtes de la Somalie et dans le golfe d’Aden, contre 237 en 2011. Les pirates somaliens se sont emparés de 14 navires, soit la moitié du nombre saisi un an plus tôt.

Le Bureau maritime international a vanté les patrouilles effectuées dans les eaux africaines par les marines du monde, affirmant que leur intervention a réussi à mettre les pirates en échec. Les mesures de sécurité prises par les armateurs, comme l’embauche de gardes armés, a aussi servi à décourager les pirates.

Le bureau prévient toutefois que les eaux au large des côtes orientales et occidentales de l’Afrique demeurent dangereuses. La situation s’est notamment détériorée dans le golfe de Guinée, au Nigeria et au Togo.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur