Arabie Saoudite: 30 femmes admises au Conseil de choura

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 10h39 HNE, le 11 janvier 2013.

RIYAD, Arabie saoudite – Le roi d’Arabie saoudite a accordé aux femmes, pour la première fois vendredi, des sièges au sein du principal comité consultatif du pays.

Il s’agit d’une percée importante pour les femmes dans un système politique dont elles sont essentiellement exclues.

L’agence de presse officielle du pays a annoncé que le roi Abdullah a publié deux décrets royaux accordant aux femmes 30 sièges au sein du Conseil de choura, qui est composé de 150 membres en plus d’un président. Le conseil examine les lois et peut interroger les ministres, mais il n’a pas de pouvoirs législatifs.

Tous les membres sont nommés par le roi pour des mandats de quatre ans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les femmes siègent au conseil depuis 2006, mais uniquement à titre de conseillères.

Les décrets du roi démontrent toutefois qu’il ne veut pas provoquer la colère des puissants leaders religieux du pays. Les décrets précisent ainsi que les femmes membres de la choura devront respecter la charia et être voilées. Elles pénétreront dans l’édifice par une entrée distincte, occuperont des sièges qui leur seront réservés et prieront dans un section spéciale.

Les responsables avaient précédemment expliqué que les hommes et les femmes seront séparés par un écran et qu’ils discuteront par le biais d’un réseau interne de communication.

L’Arabie saoudite, lieu de naissance de l’Islam, impose une ségrégation stricte des sexes. Un homme et un femme n’étant pas parents peuvent ainsi être arrêtés pour s’être retrouvés seuls dans une voiture ou pour avoir pris un café ensemble.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur