2000 invités aux funérailles de Margaret Thatcher

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 10h56 HAE, le 11 avril 2013.

LONDRES – Des invitations aux funérailles de Margaret Thatcher seront été envoyées vendredi à plus de 2000 célébrités, dignitaires, collègues et amis.

La liste inclut tous les présidents américains qui sont toujours en vie, des politiciens britanniques passés et présents, l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, le premier ministre canadien Stephen Harper et le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso.

La reine Élisabeth II assistera également aux funérailles, les plus importantes à être célébrées en Grande-Bretagne depuis le trépas de la reine mère, en 2002.

L’ancienne première ministre, qui s’est éteinte lundi à l’âge de 87 ans, aura droit à un service funéraire avec honneurs militaires. L’événement aura lieu à la cathédrale Saint-Paul de Londres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le bureau du premier ministre David Cameron a signalé que cette liste — qui a été élaborée par la famille de Margaret Thatcher, le parti conservateur au pouvoir et le gouvernement — inclut les représentants de 200 États et organisations avec qui la Grande-Bretagne entretient des relations diplomatiques.

Certaines des personnes qui ont été étroitement en lien avec la baronne Thatcher pendant son règne ne pourront assister à la cérémonie.

Nancy Reagan, veuve de l’ex-président américain Ronald Reagan, enverra un représentant, tout comme l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, que Margaret Thatcher a déjà taxé de «terroriste».

L’ex-leader soviétique Mikhaïl Gorbatchev a pour sa part indiqué qu’il ne pourrait se rendre à Londres en raison de problèmes de santé.

Les funérailles de Margaret Thatcher auront lieu mercredi prochain. Des milliers de personnes devraient descendre dans les rues pour assister au passage du cortège funèbre de Mme Thatcher.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le cercueil de Mme Thatcher reposera au Parlement avant les obsèques. Il sera amené à la cathédrale sur un affût de canon tiré par un cheval, le long d’un trajet bordé de militaires.

Les funérailles seront diffusées à la télévision. La dépouille de Mme Thatcher sera ensuite incinérée lors d’une cérémonie privée.

La police se prépare à des manifestations anti-Thatcher, voire à une attaque par des dissidents de l’Armée républicaine irlandaise.

«Elle a sauvé le pays»

Combative et déterminée, l’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher a toujours suscité des réactions partagées, de son vivant comme après sa mort.

Plusieurs leaders ont fait l’éloge de la détermination dont Mme Thatcher, surnommée la «Dame de fer», a dû faire preuve pour moderniser le secteur industriel britannique en dépit des grèves et des émeutes, et pour soutenir les États-Unis alors qu’ils sortaient triomphants de la guerre froide avec l’Union soviétique. D’autres l’ont décrite comme un tyran impitoyable qui préférait le conflit au compromis.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais ses partisans et ses adversaires ne pouvaient qu’être d’accord sur un point essentiel exprimé par le premier ministre britannique David Cameron lundi: la Dame de fer était une «grande Britannique».

Alors que les drapeaux étaient en berne dans l’ensemble du Royaume-Uni, le palais de Buckingham a annoncé que la reine Élizabeth II enverrait un message de condoléances à la famille de l’ex-politicienne, qui a dirigé le pays à la tête du Parti conservateur de 1979 à 1990.

Le gouvernement a commencé les préparatifs pour les funérailles officielles qui auront lieu la semaine prochaine à la cathédrale Saint-Paul de Londres et qui seront suivies par une incinération privée.

«En tant que première femme à occuper le poste de premier ministre, Margaret Thatcher a réussi alors que tout était contre elle», a déclaré M. Cameron lundi depuis Madrid. Il a écourté son séjour en Espagne et annulé son voyage en France afin de revenir au Royaume-Uni pour préparer les obsèques.

«La vérité, c’est que Margaret Thatcher n’a pas seulement dirigé notre pays, elle l’a sauvé», a ajouté David Cameron. «Je crois qu’elle demeurera notre plus grand premier ministre en temps de paix.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Barack Obama

À Washington, le président Barack Obama a affirmé que plusieurs Américains n’oublieraient jamais comment Mme Thatcher s’était tenue aux côtés de Ronald Reagan pour rappeler au monde que l’humanité n’est pas un simple jouet entre les mains de l’histoire et qu’elle peut la façonner si elle a la conviction, le courage et la volonté nécessaires pour le faire.

«Margaret Thatcher est sans aucun doute l’une des personnalités politiques les plus remarquables du monde moderne», a pour sa part déclaré le président russe Vladimir Poutine, disant que l’ex-première ministre avait fait beaucoup pour les relations du Royaume-Uni avec l’Union soviétique puis la Russie et qu’il lui en serait toujours reconnaissant.

L’ancien premier ministre britannique Tony Blair, qui a chassé le Parti conservateur du pouvoir sept ans après la démission de Margaret Thatcher, a reconnu que la Dame de fer avait eu raison de défier les syndicats, la base traditionnelle du Parti travailliste de M. Blair.

«Il y a très peu de leaders qui parviennent non seulement à changer leur pays, mais aussi le reste du monde. Margaret Thatcher en fait partie. Son impact sur le plan international a été important», a indiqué Tony Blair. «On ne peut que respecter sa personnalité et sa contribution au Royaume-Uni.»

Irlande et Argentine

Du côté de l’Irlande du Nord et de l’Argentine, les commentaires étaient moins élogieux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le territoire britannique et le pays sud-américain ont en effet fait les frais de la détermination de Mme Thatcher, qui a brisé une grève de la faim menée par des membres de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) emprisonnés en 1981 puis entraîné le Royaume-Uni dans une guerre en 1982 pour reprendre les îles Malouines aux envahisseurs argentins.

Gerry Adams, le chef du parti nationaliste irlandais Sinn Fein qui a bénéficié de la confrontation entre Margaret Thatcher et l’IRA, a accusé l’ancienne première ministre d’avoir agi de manière hypocrite en acceptant de négocier en secret avec des hauts dirigeants de l’IRA mais en refusant de faire des compromis publiquement.

«Le fait qu’elle ait choisi d’adopter des politiques draconiennes et militaires a prolongé la guerre en Irlande et causé de grandes souffrances. Elle a opté pour la censure, la collusion et des opérations secrètes qui ont tué des citoyens», a tranché M. Adams.

Le gouvernement de l’Argentine n’a fait aucune déclaration officielle, mais de nombreux Argentins ont critiqué Margaret Thatcher sur le Web, lui reprochant d’avoir causé la mort de 649 soldats argentins durant le conflit de 1982, qui a également coûté la vie à 255 militaires britanniques et trois insulaires.

Plusieurs ont également souligné le rôle inspirant qu’avait joué Mme Thatcher pour les femmes, même si la politicienne évitait de parler du féminisme.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Stephen Harper

Au Canada, le premier ministre Stephen Harper n’a pas fait économie de superlatifs pour souligner le décès de Margaret Thatcher.

«Avec la disparition de madame la Baronne Thatcher, le monde a perdu une géante parmi les dirigeants mondiaux», peut-on lire dans un communiqué diffusé par le bureau de M. Harper, quelques heures après l’annonce du décès.

Il attribue à celle qui était surnommée la Dame de fer un rôle majeur dans la chute de l’Union soviétique (URSS) et, selon lui, «l’ère de paix et de prospérité qui a suivi la fin de la Guerre froide doit donc être considérée comme l’un de ses grands et durables dons à notre génération».

«Des millions de personnes vivent maintenant dans la dignité et la liberté qu’elle avait imaginées pour eux aux moments les plus sombres des années de l’après-guerre», dit encore le premier ministre.

M. Harper raconte aussi dans ce communiqué que lorsqu’il est devenu premier ministre, en 2006, il a reçu des conseils «sages et élégants» de Mme Thatcher.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tard, dans la journée, en marge d’une cérémonie pour honorer des joueurs de hockey, M. Harper en a rajouté.

«Elle a eu une grande influence, pas seulement sur la Grande-Bretagne, mais en effet sur le monde, a-t-il dit. Nous jouissons d’une liberté, une prospérité, des opportunités aujourd’hui à cause de ses actions.»

Brian Mulroney

À la radio montréalaise, lundi matin, l’ancien premier ministre conservateur Brian Mulroney a dit, lui aussi, que Mme Thatcher sera reconnue comme un des grands leaders du 20e siècle, la plaçant aux côtés de Winston Churchill.

«Elle a transformé son pays. Donc, elle est devenue impopulaire en le faisant. Mais son héritage est énorme, historique», a tranché M. Mulroney.

Jean Chrétien, qui l’a connue alors qu’il était ministre de la Justice, lors du rapatriement de la Constitution, se souvient qu’elle a su résister aux pressions des provinces canadiennes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les gouvernements provinciaux faisaient du lobby. Ils avaient des délégations à Londres. Ils recevaient tous les députés, tous les lords à déjeuner et à dîner», a-t-il raconté lors d’un point de presse à Ottawa, lundi matin.

En rappelant qu’ils n’appartenaient pas au même courant politique, il a parlé d’une «femme très déterminée, qui savait exactement ce qu’elle voulait faire».

«On pouvait la critiquer tant qu’on voulait, ça ne la dérangeait pas beaucoup», a-t-il dit.

Puis, ne ratant pas une occasion de s’en prendre à ses adversaires politiques d’hier, il a convenu que Mme Thatcher devait applaudir lorsque son gouvernement libéral a éliminé le déficit. «Maintenant, nous avons à nouveau un déficit et ils sont conservateurs. Imaginez! Si elle pouvait commenter la chose, je suppose qu’elle ne serait pas très satisfaite d’eux», a lancé M. Chrétien.

L’opposition à Ottawa a utilisé peu de mots pour réagir au décès.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le communiqué publié par le chef néo-démocrate Thomas Mulcair se contente de transmettre ses condoléances au peuple britannique. Et il reconnaît Mme Thatcher comme «une figure de proue» de la politique britannique et mondiale du siècle dernier.

«Sa grande détermination et sa ténacité étaient légendaires et même ses adversaires politiques ne pouvaient qu’admirer sa capacité à maintenir le cap qu’elle avait fixé pour son parti et son pays», a pour sa part souligné le chef par intérim des libéraux fédéraux, Bob Rae, dans un communiqué. Plus tôt, sur le fil Twitter, il avait salué «sa détermination et sa ténacité», tout en rappelant qu’il n’a jamais partagé ses opinions politiques.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur