140 Spitfires auraient été enterrés en Birmanie

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 08h06 HNE, le 9 janvier 2013.

RANGOON, Myanmar – Une expédition britannique serait sur le point de retrouver des dizaines de chasseurs Spitfire qui auraient été enterrés en Birmanie à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Le leader de l’expédition, David Cundall, a annoncé mercredi la découverte d’une caisse de bois qui pourrait contenir un avion. La caisse est toutefois remplie d’eau boueuse et il faudra quelques semaines avant de déterminer ce qu’elle renferme.

Le Spitfire est le plus célèbre avion de combat britannique, ayant aidé à défendre le Royaume-Uni contre les bombardiers allemands.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Jusqu’à 140 chasseurs neufs — soit trois ou quatre fois le nombre d’avions encore capables de voler qui existent aujourd’hui — auraient été enterrés dans la jungle birmane par des ingénieurs américains, une pratique courante à l’époque.

Le gouvernement birman a entériné, en octobre, l’entente conclue entre le groupe de M. Cundall et son partenaire régional. En vertu de cette entente, le gouvernement recevra un avion à présenter dans un musée, ainsi que la moitié des autres appareils retrouvés. La compagnie de M. Cundall recevra 30 pour cent du nombre total d’appareils, contre 20 pour cent pour l’entreprise birmane Shwe Taung Paw.

Les chercheurs espèrent retrouver 60 appareils pendant la première phase de leurs activités.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur