Véronique Pestel pour la première fois à Toronto


6 avril 2010 à 11h38

La chanteuse française va donner pour la première fois une représentation à Toronto. Accompagnée de l’accordéoniste Michel Glasko elle interprétera une vingtaine de chansons extraites de ses six albums. Attention, elle ne sera là qu’un seul soir, le dimanche 11 avril, au Annex Theatre.

Véronique Pestel se définit elle-même comme une chanteuse à texte. Son répertoire est vaste et comprend aussi bien du jazz que du classique. «Ce qui compte ce sont les textes, j’utilise différents styles pour les habiller», explique la chanteuse. Elle interprète généralement ses chansons au piano.

Ses références sont Léo Ferré, Jacques Brel, Claude Nougaro, Serge Reggiani, Fabienne Thibeault, Maxime Le Forestier ou encore Anne Sylvestre. Pour elle, ils font partie de la même «famille de chanson».

Véronique a d’ailleurs chanté à plusieurs reprises avec quelques-uns de ces chanteurs très connus, en tant que première partie au début des années 90.

À Toronto, ce sera son concert, «son public». Elle sera accompagnée de Michel Glasko, un accordéoniste avec lequel elle a l’habitude de travailler. «Nous avons chanté ensemble des œuvres de Léo Ferré à Paris et avons fait une tournée au Japon. Les Japonais trouvaient que les chansons paraissaient encore plus françaises avec un accordéon!»

Chanteur underground

Mais la notoriété de Véronique Pestel est limitée. Elle fait partie de ces chanteurs peu médiatisés, «underground», comme elle le dit. «On n’est pas médiatisés. On ne fait pas partie du star système. Notre public est constitué d’aficionados, comme pour la tauromachie».

Elle compare sa chanson davantage à la peinture et à la poésie.

Cette absence de médiatisation rend difficile l’organisation de concert pour l’artiste.

«C’est compliqué pour les organisateurs de nous défendre. Heureusement, nos rencontres sont des histoires de passion et non d’argent».

Faire souche au Canada et à Toronto

Pour faire connaître davantage ses œuvres, Véronique donne des cours d’interprétation et d’écriture en France, pays dont elle est originaire. «Je veux toucher les amateurs, car ce sont eux qui font vivre notre genre de musique», souligne-t-elle.

Elle compte également sur le public canadien, qu’elle connaît déjà. «J’ai fait surtout des premières parties au Canada et principalement au Québec. Je veux toucher le public et qu’il devienne mon public. J’espère revenir par la suite, car je ne fais pas des chansons de première écoute, il faut les réécouter pour les aimer.»

Cette semaine elle sera à Montréal pour deux concerts le 9 et le 10 avril et se rendra à Toronto dimanche pour un concert unique.

Ce sera une première pour l’artiste dans cette ville, et elle en aurait presque le trac: «Je ne connais pas Toronto. Mais on m’a vivement conseillé de venir ici. Je compte sur les francophones et les francophiles!».

Informations: Véronique Pestel avec Michel Glasko en concert, dimanche 11 avril au Annex Theatre à 19 heures. 28 $ et 20$ pour les étudiants.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Voir ce que l’on ne voit pas à Moscou

Ratkovic, Sandra, MocKBa, Éditions Hatje Cantz, 2017, broché, couverture souple à rabats, 28x21 cm, 96 p. La couverture reproduit la photographie d'une femme posant pour se faire photographier devant un parc d'amusement.
Les photographies troublantes et touchantes de Sandra Ratkovic
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h20

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur