Un prof pour les milléniaux

Le prof Norman Cornett à la librairie Mosaïque le 14 septembre.

Le prof Norman Cornett à la librairie Mosaïque le 14 septembre.


20 septembre 2016 à 0h45

Les «milléniaux», nos jeunes arrivés à l’âge adulte au tournant du 21e siècle,  veulent travailler pour vivre, et non pas vivre pour travailler comme leurs parents. Ils n’hésitent pas à fonder leur propre entreprise quand les employeurs existants ne font pas leur affaire. Cette génération serait la plus favorable à un système d’éducation fondé sur la liberté et la créativité, comme celui que prône le professeur Norman Cornett.

Cet historien montréalais d’origine texane, expert de Lionel Groulx et traducteur de Naïm Kattan, est ce prof de science des religions congédié en 2007 de l’Université McGill, qui ne comprenait pas sa pédagogie «dialogique». Cette affaire a scandalisé la cinéaste de l’ONF Alanis Obomsawin, qui en a fait un film.

Aujourd’hui invité comme conférencier par plusieurs grandes institutions canadiennes, américaines et européennes, il était de passage à la librairie Mosaïque et au théâtre Spadina de l’Alliance française de Toronto, jeudi soir dernier, où une quinzaine de personnes seulement sont venues l’entendre exposer sa philosophie de l’éducation.

Comme la musique, la seule discipline artistique à faire travailler les deux hémisphères du cerveau, l’éducation doit également, selon le prof Cornett, inculquer les connaissances tout en stimulant la participation, la discussion, la créativité et une certaine vision «holistique» de l’individu dans son environnement et sa société.

Prônant une «renaissance» plutôt qu’une «révolution», il assure que sa pédagogie est encore plus exigeante et productive – mais plus enrichissante – que l’enseignement «industriel» traditionnel. Et c’est justement dans cette direction, note-t-il, qu’on cherche des solutions aux trop nombreux problèmes de stress et de dépression chez les étudiants.

Plus tôt, à la librairie Mosaïque, Norman Cornett avait fait la promotion de sa traduction anglaise du roman Farida, de Naïm Kattan, dont il n’existerait pas de réédition en français. Seulement 5 oeuvres sur 57 de Naïm Kattan, «pourtant l’un des plus grands écrivains de la francophonie», ont été traduites en anglais.

Farida, dit-il, est un roman prophétique permettant de comprendre ce qui se passe aujourd’hui en Irak et au Moyen-Orient.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur