Un livre pour encourager les enfants à rêver

Diya Lim, auteure de La Petite fille qui ne rêvait jamais.

Diya Lim, auteure de La Petite fille qui ne rêvait jamais.


17 avril 2017 à 23h57

Rêver, Diya Lim n’a aucun problème avec ça. Avec son nouveau livre La Petite fille qui ne rêvait jamais, l’auteure franco-ontarienne souhaite encourager nos bambins à laisser libre court à leur imagination.

Le récit, illustré par Ninon Pelletier, raconte l’histoire d’une petite fille qui vit isolée dans une immense bibliothèque abandonnée. Entourée par tous ces livres qui sont devenus ses uniques amis, elle parcourt tout ce savoir et devient très intelligente.

Grâce à ses lectures, elle sait tout faire: cuisiner, coudre, se soigner… Mais arrive un beau jour où elle découvre qu’elle a épluché tous les livres mis à sa disposition et elle commence à s’ennuyer.

C’est alors qu’elle décide d’inventer des histoires mais elle se rend vite compte que malgré tout son savoir, elle n’arrive pas à faire fonctionner son imagination. C’est alors qu’intervient une petite souris aux lunettes rondes, incarnation de la créativité de la petite fille, qui la guidera dans son processus de création.petitefille_diya lim

C’est le dixième ouvrage de Diya Lim, qui utilise ses observations et ses expériences de la vie de tous les jours comme sorte d’inspiration. «Quand je vais dans les écoles, je vois que des enfants ne sont pas capables de laisser aller leur imagination. Ils sont bloqués, ils ont peurs», dit-elle à L’Express. Le savoir a pris le pas sur l’imagination. Pourtant les enfants ont besoin des deux pour s’éveiller pleinement.»

Idéal donc pour les enfants qui commencent à rédiger de courts récits à l’école et qui doivent apprendre à faire confiance en leur imagination. Les illustrations de Ninon Pelletier encouragent aussi les plus petits à parcourir l’ouvrage.

La Petite fille qui ne rêvait jamais est «un livre sur les livres, une forme d’hommage au savoir», explique l’auteure née à l’Île Maurice et établie à Toronto depuis plusieurs années, après des études supérieures en France.

«Le savoir et l’imagination sont complémentaires. Il faut que les enfants comprennent qu’il est bon de rêver, d’utiliser sa fibre artistique. Un jour, dans une école, j’ai demandé aux élèves comment ils s’imaginaient le travail des scientifiques. Tous m’ont parlé d’éprouvettes et de tests, mais aucun n’a commencé par l’évidence: les scientifiques utilisent d’abord leur imagination. Il va falloir inventer des choses qui n’existent pas encore et donc user de sa pensée créative.»

Le livre d’une trentaine de pages sera disponible dès le mercredi 19 avril sur Internet et dans les trois librairies francophones de la grande région torontoise. Diya Lim souhaite que La Petite fille qui ne rêvait jamais soit mis à la disposition des enfants dans les bibliothèques municipales et dans les écoles, mais aussi que son récit soit traduit dans d’autres langues… un rêve qui pourra peut-être se réaliser!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur