Un livre pour encourager les enfants à rêver

Diya Lim, auteure de La Petite fille qui ne rêvait jamais.

Diya Lim, auteure de La Petite fille qui ne rêvait jamais.


17 avril 2017 à 23h57

Rêver, Diya Lim n’a aucun problème avec ça. Avec son nouveau livre La Petite fille qui ne rêvait jamais, l’auteure franco-ontarienne souhaite encourager nos bambins à laisser libre court à leur imagination.

Le récit, illustré par Ninon Pelletier, raconte l’histoire d’une petite fille qui vit isolée dans une immense bibliothèque abandonnée. Entourée par tous ces livres qui sont devenus ses uniques amis, elle parcourt tout ce savoir et devient très intelligente.

Grâce à ses lectures, elle sait tout faire: cuisiner, coudre, se soigner… Mais arrive un beau jour où elle découvre qu’elle a épluché tous les livres mis à sa disposition et elle commence à s’ennuyer.

C’est alors qu’elle décide d’inventer des histoires mais elle se rend vite compte que malgré tout son savoir, elle n’arrive pas à faire fonctionner son imagination. C’est alors qu’intervient une petite souris aux lunettes rondes, incarnation de la créativité de la petite fille, qui la guidera dans son processus de création.petitefille_diya lim

C’est le dixième ouvrage de Diya Lim, qui utilise ses observations et ses expériences de la vie de tous les jours comme sorte d’inspiration. «Quand je vais dans les écoles, je vois que des enfants ne sont pas capables de laisser aller leur imagination. Ils sont bloqués, ils ont peurs», dit-elle à L’Express. Le savoir a pris le pas sur l’imagination. Pourtant les enfants ont besoin des deux pour s’éveiller pleinement.»

Idéal donc pour les enfants qui commencent à rédiger de courts récits à l’école et qui doivent apprendre à faire confiance en leur imagination. Les illustrations de Ninon Pelletier encouragent aussi les plus petits à parcourir l’ouvrage.

La Petite fille qui ne rêvait jamais est «un livre sur les livres, une forme d’hommage au savoir», explique l’auteure née à l’Île Maurice et établie à Toronto depuis plusieurs années, après des études supérieures en France.

«Le savoir et l’imagination sont complémentaires. Il faut que les enfants comprennent qu’il est bon de rêver, d’utiliser sa fibre artistique. Un jour, dans une école, j’ai demandé aux élèves comment ils s’imaginaient le travail des scientifiques. Tous m’ont parlé d’éprouvettes et de tests, mais aucun n’a commencé par l’évidence: les scientifiques utilisent d’abord leur imagination. Il va falloir inventer des choses qui n’existent pas encore et donc user de sa pensée créative.»

Le livre d’une trentaine de pages sera disponible dès le mercredi 19 avril sur Internet et dans les trois librairies francophones de la grande région torontoise. Diya Lim souhaite que La Petite fille qui ne rêvait jamais soit mis à la disposition des enfants dans les bibliothèques municipales et dans les écoles, mais aussi que son récit soit traduit dans d’autres langues… un rêve qui pourra peut-être se réaliser!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur