Un incubateur d’entreprises alimentaires

Précieuse assistance pour les artistes de la cuisine

foodstarter-kitchen-1024x683

17 avril 2017 à 23h52

Un incubateur d’entreprises alimentaires de Toronto aide des entrepreneurs à donner des ailes à leur entreprise naissante.

Food Starter offre, à faible coût, des installations de préparation, de transformation, d’emballage et d’entreposage des aliments aux entrepreneurs débutants, ainsi que des cours sur les aspects clés de l’industrie alimentaire, comme la salubrité, la conformité aux règlements, l’étiquetage, la comptabilité, la commercialisation, la gestion des affaires et les ressources humaines.

Le Toronto Food Business Incubator a conclu un partenariat avec la Ville de Toronto pour obtenir du financement de Cultivons l’avenir 2 – un programme fédéral-provincial – afin de créer Food Starter en novembre 2015.

«Beaucoup de participants ont d’excellentes recettes, mais ne possèdent pas toutes les connaissances nécessaires pour diriger une entreprise alimentaire», explique Carlos Correia, gestionnaire des installations de Food Starter. «Nous abordons tous les aspects de la création d’entreprise pour combler les lacunes d’information qui les empêcheraient de progresser.»

Les 24 clients du programme d’incubation Food Starter sont de nouveaux entrepreneurs qui bénéficient d’un accès à des installations communes, selon les besoins, pour élaborer ou perfectionner de nouvelles recettes, accroître leur production ou se préparer à commercialiser leur premier produit.

Farine de grillons

Esther Jiang a suivi la formation pour lancer Gryllies, une gamme de sauces pour pâtes hyperprotéinées à base de farine de grillons provenant d’Entomo Farms, à Norwood, à l’est de Peterborough.

«Food Starter nous a menés sur la voie de la réussite. Dans le domaine de l’alimentation, il y a de nombreux facteurs à prendre en considération, et cet incubateur établit les bases qui nous permettront de conquérir le marché», dit-elle. «Sans l’aide de Food Starter, tout aurait été 20 fois plus long, et je ne sais pas si j’aurais persévéré.»

Les clients profitent d’un accès à long terme aux sept accélérateurs de Food Starter. Ils peuvent apporter leurs propres équipements dans des installations spécialisées et continuent à recevoir du soutien et des conseils des experts de Food Starter et des autres entrepreneurs.

Jaswant’s Kitchen est une entreprise familiale de mélange d’épices indiennes qui, selon la copropriétaire Simi Kular, était prête à se doter de ses propres locaux pour accroître sa production et intensifier ses activités.

«Food Starter nous a enseigné toutes les facettes d’une installation de production alimentaire, de la salubrité à la lutte antiparasitaire, en passant par les bonnes pratiques de fabrication», explique Mme Kular. «Les enseignements des experts et des autres entrepreneurs sont inestimables; l’esprit de collaboration qui règne fait qu’il est agréable de venir travailler chaque jour.»

Café infusé à froid

M. Correia indique qu’en définitive, l’objectif est d’amener les entrepreneurs à atteindre une échelle qui dépasse la capacité du programme d’accélération et à s’installer dans leurs propres locaux, comme l’a fait Rob Fuller de l’entreprise The Duke Brothers. M. Fuller a réussi à propulser son entreprise de café infusé à froid après moins d’un an de participation au programme d’incubation, et il est maintenant prêt à aller encore plus loin.

«J’avais une idée, mais je ne savais pas trop où me diriger et je n’avais pas vraiment de base. J’ai beaucoup appris en suivant les cours du programme Food Starter et en utilisant les installations mises à ma disposition», explique-t-il. «On vous encourage à prendre de l’expansion, on comprend votre entreprise, et les affaires croissent rapidement depuis que j’ai commencé à diriger mon commerce grâce au soutien que j’ai reçu.»

Selon M. Correia, Food Starter répond à un besoin crucial de formation et de soutien en début de projet pour les nouvelles entreprises alimentaires de Toronto, et les installations offertes par l’incubateur sont très prisées.

«Notre objectif principal est de développer des entreprises. Nous créons des emplois et nous voyons déjà des résultats concrets puisque des entreprises participant au programme Food Starter embauchent du personnel à mesure qu’elles prennent de l’expansion», dit M. Correia.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Niagara Falls: l’école NDJ célèbre son 25e

Marquis Charrette, directeur de l’école Notre-Dame-de-la-Jeunesse, Roxanne Rees, présidente du conseil d’école, Anik Gagnon, surintendante de l’éducation, Melinda Chartrand, présidente du Conseil, Jean Chartrand, directeur fondateur de l’école, Kim Craitor et Victor Pietrangelo, conseillers municipaux à  Niagara Falls, Père William Derousie, curé de la Paroisse Saint-Antoine.
Plusieurs membres de la communauté scolaire de l’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Niagara Falls se sont rassemblés ce vendredi 21 avril pour célébrer son...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

PanTech 2017 : nos jeunes au camp techno de Microsoft

Des jeunes dans leur élément.
Une centaine d’élèves de 6e année provenant des écoles élémentaires des Quatre-Rivières (Orangeville), Horizon-Jeunesse (Mississauga), Carrefour des jeunes (Brampton) et Félix-Leclerc (Toronto) ont participé...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

Une guerre nucléaire toujours possible?

Explosion nucléaire (Photo: The Official CTBTO Photostream - Flickr)
En lice pour le titre le plus déprimant de l’année: des experts contemplent la possibilité d’une guerre nucléaire. En décembre dernier, lors d’un colloque à Santa...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h26

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur