Relation de Boisvenu avec son adjointe: comédie digne de Molière au Sénat

Le sénateur conservateur Pierre-Hugues Boisvenu. (Photo: Adrian Wyld, PC)

à 17h41 HNE, le 6 mars 2013.

OTTAWA – Dans une comédie d’erreurs digne d’un Molière, le gouvernement conservateur a passé la journée de mercredi à tenter de balayer l’affaire Boisvenu sous le tapis, posant quelques gestes en cours de route qui confirment qu’il y a bien eu faute.

Deux sénateurs conservateurs ont annoncé que l’adjointe de leur collègue Pierre-Hugues Boisvenu ne travaillait plus à son bureau. Un troisième a assuré que c’est plutôt le lien amoureux qui était brisé et non pas le lien d’emploi. Pendant ce temps, le bureau de la leader du gouvernement au Sénat, responsable de régler cette affaire, restait officiellement silencieux.

Le tout, en fin de journée, demeurait confus. Une seule chose étant sûre: la relation entre le sénateur Boisvenu et Isabelle Lapointe contrevenait suffisamment aux règlements pour que le gouvernement y cherche une solution.

Samedi, La Presse a révélé que le sénateur entretenait une relation amoureuse avec son adjointe. Or, une des règles du Sénat interdit de faire travailler un conjoint.

«Les sénateurs ne peuvent pas embaucher parmi leur personnel un membre de la famille ou un membre du ménage», peut-on lire dans un guide sénatorial. Le guide définit comme membre du ménage «quiconque habite effectivement ou habituellement dans la résidence du sénateur».

Si Mme Lapointe et M. Boisvenu ont été vus ensemble depuis environ un an à l’épicerie et en voiture, et s’ils ont également effectué des voyages ensemble, on ne sait rien de plus sur leurs arrangements de vie.

Mais mercredi après-midi, le sénateur Jacques Demers racontait aux journalistes que le sénateur Boisvenu, le matin même, avait admis à ses collègues la relation.

«Les gens comprennent les situations difficiles et (…) les passages où, un peu plus, la personne est entre deux, entre deux résidences, entre deux couples», offrait comme excuse le sénateur Claude Carignan à la porte de la salle de réunion du caucus conservateur.

Pour ce qui est de la relation entre M. Boisvenu et son adjointe, «c’est terminé à ce que j’en sais», a lancé le sénateur Carignan avant de s’engouffrer dans la salle dont l’accès est réservé aux élus et sénateurs conservateurs.

Impossible de savoir alors si c’est la relation amoureuse ou la relation de travail qui était terminée.

Au bureau du sénateur Boisvenu, mercredi après-midi, c’était encore la voix de Mme Lapointe qu’on entendait sur le répondeur. Mais ni le sénateur ni son adjointe ne retournent les appels des journalistes.

«Je sais que Mme Lapointe ne travaille plus à son bureau», a assuré un autre sénateur conservateur, Jean-Guy Dagenais, quelques heures après le commentaire de son collègue Carignan.

Celui qui partage toutes les tribunes du gouvernement avec le sénateur Boisvenu quand il s’agit de parler de loi et d’ordre reprenait aussi avec vigueur la défense de son collègue.

«Je ne pense pas que ça lui enlève aucune crédibilité parce que cette personne-là défend les victimes d’actes criminels et je ne considère pas que c’est un acte criminel d’engager quelqu’un qui peut être proche de nous», a insisté M. Dagenais.

Mais pendant que lui et le sénateur Demers annonçaient que Mme Lapointe était partie travailler ailleurs au Sénat, le sénateur Carignan, lui, se lançait sur Twitter pour les contredire.

«C’est la relation amoureuse qui est terminée…pas le lien d’emploi», a-t-il écrit en milieu d’après-midi.

Une heure plus tard, le sénateur Dagenais se sauvait des journalistes. «Je ne fais plus de commentaires», a-t-il lancé en arrivant à une réunion de comité sénatorial où son collègue Boisvenu brillait par son absence.

La seule déclaration officielle de la leader du gouvernement au Sénat, Marjory LeBreton, remonte à un courriel distribué tard mardi soir.

«Nous sommes engagés à nous assurer que les dépenses sont appropriées, que les règles sont appropriées et que ceci est rapporté au public», peut-on lire dans le courriel.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Pourquoi l’Italie a tremblé

Les dégâts du séisme en Italie vus par un drone.

Le tremblement de terre qui a tué mercredi au moins 250 personnes, dans le centre montagneux de l’Italie, s’est produit dans une zone géologiquement très complexe… et pour cette raison, très active. Deux frottements s’y croisent à la vitesse des plaques tectoniques. D’une part, la «micro-plaque» adriatique passe dans un axe est-ouest, sous la chaîne des monts […]


25 août 2016 à 2h21

Xavier Guidis est là pour rendre service

Xavier Guidis, concierge à l'hôtel Trump de Toronto.

Que ce soit pour trouver un mode de transport original, des billets de concert ou de hockey de dernière minute, un vêtement ou un accessoire unique, aucune requête n’est trop grande ou trop petite pour Xavier Guidis, concierge à l’hôtel Trump de Toronto. «Ce ne sont pas tous les voyageurs qui réalisent qu’ils peuvent nous […]


23 août 2016 à 4h59

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur

Benoit Legault apprend les rudiments de la pêche à la mouche dans les rapides de Sault Sainte-Marie.

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur: voici deux lieux bruts et rudes à apprivoiser. Un par sa culture, l’autre par sa nature. De bonnes surprises vous attendent, une fois les aspects farouches apprivoisés. C’est une région magnifique l’été, et formidable l’automne. Dès mon arrivée au Sault, on me fait enfiler des «waders», et je dois […]


23 août 2016 à 4h57

La consultation sur les langues officielles: pas d’analyse de mi-parcours

Des participants à la consultation sur les langues officielles à Toronto le 5 juillet. Au centre (cravate rouge): Randy Boissonnault, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien.

Le blogueur vancouvérois Réjean Beaulieu, qui a adressé un «anti-mémoire» au comité qui mène présentement des consultations nationales sur les langues officielles, récidive en constatant l’absence d’un rapport de mi-mandat et l’indifférence des médias: Un mémoire qui ne risque pas d’être entendu – Partie II 1. Antoine Laurent de Lavoisier écrivait au tournant de la […]


29 août 2016 à 9h24

Dernier adieu à Mauril Bélanger

Mauril Bélanger 1955-2016.

Famille, amis et alliés de Mauril Bélanger ont rendu un dernier hommage, samedi, au député libéral fédéral d’Ottawa-Vanier, défenseur de longue date de la francophonie, décédé le 15 août à l’âge de 61 ans des suites de la sclérose latérale amyotrophique.

Radio-Canada
27 août 2016 à 6h04

3 morts à Scarborough: agression à l’arbalète?

arbalete

Trois personnes ont été tuées jeudi dans une agression armée, possiblement à l’arbalète, à Toronto.

Radio-Canada
25 août 2016 à 2h12

Une armée nano contre les tumeurs cancéreuses

nanorobots

Relâcher une armée microscopique pour s’attaquer à des tumeurs cancéreuses colorectales: la médecine a rejoint la science-fiction et vous risquez d’en entendre beaucoup parler. Comme dans Le Voyage fantastique d’Asimov, où un véhicule miniature circule dans le flux sanguin pour transporter dans un corps humain des médecins réduits à la taille de microbes, une équipe […]

Poursuite de 50 millions $ pour intimidation: l’école Saint-Joseph affirme avoir bien agi

StJoseph2

Le Conseil scolaire Viamonde nie avoir fait preuve de négligence envers une fillette qui aurait été victime d’intimidation à l’école Saint-Joseph de Penetanguishene. Sa famille poursuit le conseil pour 50 millions $.

Radio-Canada
25 août 2016 à 10h03

Zika: combattre le virus et la peur en même temps

zeka

Zika? Quel zika? C’est la question que certains athlètes doivent se poser, du moins ceux qui ont décidé de ne pas aller à Rio par peur du virus. Au Brésil, en dépit de toutes les rumeurs virales, athlètes et spectateurs des Olympiques n’ont pas du tout été troublés par les moustiques porteurs du zika. Il semble […]


24 août 2016 à 3h06

Burkini: les médias français remarquent la position de Justin Trudeau

Justin Trudeau

Justin Trudeau a défendu, lundi, les droits de libertés de cultes guarantissant le port du burkini.

Le Nouvel Observateur
24 août 2016 à 2h37

L’écosystème le plus diversifié du corps: l’intestin

La prof Emma Allen-Vercoe (en noir) de l’Université de Guelph, s'intéresse au microbiote intestinal humain.

La clé pour une meilleure santé passe par notre intestin. C’est du moins la conclusion à laquelle est parvenue la prof Emma Allen-Vercoe de l’Université de Guelph, à la suite de ses recherches sur l’écosystème du microbiote intestinal humain. Le microbiote est un terme qui peut paraître compliqué, mais il s’agit tout simplement d’un ensemble […]


24 août 2016 à 12h58

Stef Paquette met le cap sur la Planète BRBR

Stef Paquette en entrevue avec l'émissions Matin du Nord

Refuser un emploi d’animateur culturel dans une des écoles secondaires les plus prestigieuses d’Ottawa pour accepter d’animer une émission de télévision sur la chaîne TFO : voilà le choix déchirant qu’a fait cet été le Sudburois Stef Paquette.

Radio-Canada
24 août 2016 à 10h32
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur