Qu’est-ce que la liberté religieuse a de si spéciale?

Comme promis à ceux que ça intéresse, lors de la dernière campagne électorale, le premier ministre Stephen Harper a annoncé la semaine dernière la création, à l’intérieur du ministère des Affaires extérieures, d’un «Bureau de la liberté de religion».

Cette agence, dotée d’un budget annuel de 5 millions $ et dirigée par un jeune, dynamique et obscur universitaire, Andrew Bennett, promu au rang d’ambassadeur, surveillera et critiquera les pays où les minorités religieuses ont la vie dure, soit parce qu’elles représentent un contre-pouvoir à un régime totalitaire, soit plus simplement en raison de l’intolérance de la majorité qui adhère à une religion rivale…

Ces pays sont nombreux, car toutes les religions sont rivales. Musulmans vs animistes vs chrétiens en Afrique. Hindous vs sikhs vs musulmans dans le sous-continent indien. Catholiques vs protestants vs juifs en Europe. Chiites vs sunnites vs alaouites vs druzes vs ahmadis vs juifs vs chrétiens dans le monde arabe… Quand aux mennonites, mormons, témoins de Jéhovah, falun gong et autres wiccans, scientologues ou naturistes, ils ont aussi leurs histoires de persécution à raconter.

Loin de promouvoir les valeurs canadiennes dans le monde, cette initiative, aux objectifs purement électoralistes, permet aux chicanes étrangères d’infecter le débat politique canadien. Il y a bien sûr quelques chrétiens bien de chez nous qui s’inquiètent de ce que leur église ne puisse pas évangéliser les sauvages n’importe où et n’importe comment, mais il y a surtout des immigrants entretenant telle ou telle allégeance religieuse qui voient là une occasion de régler des comptes avec des éléments de la société qu’ils ont fuie.

Ces gens-là apprécient le geste du gouvernement et auront l’occasion de l’en remercier aux prochaines élections. C’est du moins le calcul que font les Conservateurs. Ça pousse les mêmes boutons psychologiques que l’actualisation et la promotion de nos liens historiques avec la monarchie britannique, une autre lubie de Stephen Harper.

Les vrais démocrates qui souhaiteraient un débat politique purement rationnel seront déçus, mais Dieu sait (sans jeu de mots ici) que Libéraux et Néo-Démocrates cherchent eux aussi à toucher d’autres fibres émotives chez certains électeurs.

Soulignons que les gouvernements qui persécutent des minorités religieuses ou qui sont complices ignoreront superbement les remontrances canadiennes, comme ils ignorent celles de l’agence semblable créée aux États-Unis il y a 14 ans, sous Bill Clinton, et dont on n’entend jamais parler, Dieu merci (toujours sans jeu de mots).

Nous sommes tous pour la vertu et pour la liberté religieuse, comme pour la liberté d’expression, de mouvement et d’association en général. La Charte canadienne des droits et libertés est assez explicite et devrait suffire pour éclairer les interventions canadiennes à l’étranger. Nous condamnons la violation de tous les droits fondamentaux, pas seulement celle des libertés religieuses.

Or, selon Stephen Harper, «la liberté de pratiquer sa religion selon sa propre conscience détermine notre personnalité et constitue donc le fondement de toutes nos libertés».

C’est vrai dans les sociétés primitives, pas dans les sociétés modernes.

La religion étant une invention de la conscience – pour ne pas dire le produit d’une imagination fertile ou d’un esprit désemparé face aux mystères de l’univers – ce serait plutôt la liberté de s’informer et de penser (la liberté d’opinion) qui serait le fondement de toutes nos libertés, et même avant cela le droit à la vie et à la sécurité de la personne. On peut difficilement s’exprimer (la liberté d’expression) ou aller où bon nous semble (la liberté de mouvement) ou rencontrer qui on veut (la liberté d’association) sans y avoir préalablement réfléchi (la liberté d’opinion).

Dans le monde moderne, les différences religieuses ne sont pas plus importantes que les goûts musicaux, les modes vestimentaires ou les affiliations politiques, et elles sont soumises aux mêmes règles de respect de la vie privée et des libertés de tout un chacun.

Oui, chez les peuples primitifs, la religion – l’idée que l’individu n’est qu’un pantin à la merci de forces surnaturelles – tend à dominer tous les aspects de la vie en société. Mais, justement, on croyait jusqu’à maintenant que la modernité était l’une de ces valeurs canadiennes qui attirent les immigrants et qui sont dignes d’être promues à l’étranger.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Stef Paquette à la recherche du nouveau son franco

afficheBRBR

L’événement musical de la rentrée, dans les communautés francophones hors Québec, est le concours national Planète BRBR, de TFO, dirigé par le chanteur, musicien et «showman» sudburois Stef Paquette. BRBR (prononcé BARBAR) visitera 10 villes canadiennes cet automne pour ce premier concours destiné aux auteurs-compositeurs-interprètes canadien(ne)s francophones en milieu minoritaire. L’an dernier, une tournée BRBR […]


29 septembre 2016 à 12h47

Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre. On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré […]


26 septembre 2016 à 23h32

Une ancienne élève de NDJ à Niagara Falls vise le podium olympique

L'athlète Mariah Kelly (blouse noire) avec des élèves de son ancienne école.

L’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Niagara Falls parraine une de ses anciennes élèves, Mariah Kelly, coureuse de moyenne et longue distance (800 m et 1500 m), qui s’entraîne pour les Olympiques à Tokyo en 2020. «Mariah passera plusieurs heures avec nos élèves de 5e, 6e, 7e et 8e année à parler de nutrition, biologie du sport», […]


30 septembre 2016 à 10h41

Un avocat francophone accusé d’agressions sexuelles à Toronto

francoislesieur

Un avocat torontois de 32 ans, François Lesieur, fait face à quatre chefs d’accusation d’agression sexuelle contre des adolescentes.

Radio-Canada
29 septembre 2016 à 16h30

Renaissance de la culture des poires en Ontario

Pear-on-the-tree-web-1-07071ed1689ed37472bc5b4b514f01ec5c2ed350

Une nouvelle variété a redonné vie à la culture de poires, qui était en voie d’extinction, en Ontario. L’automne dernier, la poire Cold Snap a été lancée — une nouvelle variété résistante aux maladies qui demeure croquante et juteuse, même lorsque le fruit passe du vert au jaune, contrairement aux poires conventionnelles qui deviennent molles […]


29 septembre 2016 à 15h21

La lune aux geysers: pas d’eau, pas de vie

geyser_sur_europe-6d6ab25a0f3383c4f019fd1d87ec627a85ac1dc6

L’observation d’un geyser à la surface d’une lune de Jupiter, annoncée le 26 septembre, est encourageante pour les chasseurs de vie extraterrestre, mais loin de la preuve définitive qu’ils attendent: personne n’est capable d’affirmer hors de tout doute qu’il y a vraiment un océan là-dessous. Et s’il y en a un, s’il est durable. Europe, […]


29 septembre 2016 à 14h43

Mars: le rêve d’Elon Musk impossible sans fonds publics

astronaute_sur_mars-fbe9de7bcc273154ceaac84d51a954955224f248

Le gros bémol derrière le projet de colonisation de Mars présenté cette semaine par le milliardaire Elon Musk n’est pas la technologie: celle nécessaire à l’envoi de colons et à la construction d’une base sur Mars existe. Le problème est le financement. Le discours Faire de l’humain une espèce multiplanétaire, prononcé le 27 septembre, a […]


29 septembre 2016 à 14h16

Le dernier fleuve sauvage d’Europe

fleuve_vjosa-aoos_grece-282b8679e45b18df020c0f255d47bc70a62f6504

Connaissez-vous la Vjosa? C’est le dernier fleuve d’Europe qui coule sans intervention humaine. Mais peut-être plus pour longtemps. Plus de 200 scientifiques de 33 pays ont écrit la semaine dernière au gouvernement Albanais, lui demandant de protéger le «dernier fleuve sauvage d’Europe» d’un projet totalisant huit barrages hydro-électriques. La construction du premier de ces barrages, […]


29 septembre 2016 à 14h14

Deux ans après l’Ebola: la lutte locale

9781783608584-c62b2ebf76db436f174ae5aba87b20a2eea2f827

Deux ans plus tard, quelles leçons retenir de la dernière crise d’Ebola? Réponse: à quel point l’importance des actions locales a été sous-estimée. C’est la thèse défendue par l’anthropologue Paul Richards dans son livre Ebola: How a People’s Science Helped End an Epidemic. Là où les reportages et les analyses des dernières années ont surtout […]


28 septembre 2016 à 17h03

Concours IDÉLLO pour transformer l’expérience en classe

TFO-idello

Depuis le 22 septembre, toutes les écoles primaires et secondaires de l’Ontario et du Québec peuvent s’inscrire au concours Votre école IDÉLLO de TFO. Deux écoles gagnantes seront transformées en un environnement d’apprentissage numérique «stimulant, interactif et collaboratif». «C’est la première d’une série d’initiatives éducatives qui seront déployées à travers le Canada», indique Glenn O’Farrell, […]


28 septembre 2016 à 14h16

Des produits ontariens qui rivalisent avec l’huile d’olive

Jason Persall

Devant la chute des prix des cultures, il y a une dizaine d’années, le producteur de céréales ontarien Jason Persall a dû chercher des moyens d’apporter une valeur ajoutée à sa ferme familiale du comté de Norfolk, au bord du lac Érié. Aujourd’hui, sa marque Pristine Gourmet est populaire tant auprès des chefs qu’auprès des […]


28 septembre 2016 à 12h31
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur