Quand le sens change avec le genre

abc

4 octobre 2016 à 0h20

La langue française est drôlement faite. Je ne vous apprends rien en disant cela. Mais si je vous dis qu’elle compte plus de 300 mots qui changent de sens selon qu’ils sont masculins ou féminins, vous me croiriez?

Vous avez tout intérêt à me croire. Jamais je n’oserais vous mentir dans cette petite chronique!

Spontanément, on connaît tous quelques-uns de ces mots.

Livre, par exemple. Un livre est un ouvrage, un volume, tandis qu’une livre est une unité de poids ou une monnaie.

Un vase est un récipient, alors que la vase est une sorte de boue.

Et il y a aussi un merci, qui est un remerciement, et la merci, qui est un synonyme de grâce ou de pitié.

Ou encore une moule, qui est un mollusque ou, par extension, une personne maladroite, alors qu’un moule est une forme, une matrice ou un modèle.

Trouvailles

Mais en fouillant un peu plus, on fait quelques trouvailles intéressantes.

Comme sarcophage, qui au masculin désigne un cercueil ou un sac de couchage, mais qui devient une sorte de mouche lorsqu’on l’emploie au féminin.

Ou encore bamboula, qui est, au féminin, une noce ou une fête, alors qu’au masculin, il est une sorte de tam-tam.

Comme les carpes n’ont pas de mains, elles n’ont pas de carpes. Dans le premier cas, on parle des poissons, alors que dans le deuxième, on parle des os qui forment l’ossature du poignet.

On pourrait aussi servir de délicieuses crêpes sur une table recouverte d’une nappe en crêpe ajourée. Et les recouvrir de crème épaisse ou d’un crème vieilli.

On pourrait encore assister à une classique de golf à la télé en remplaçant la description des commentateurs par du classique.

Il n’est pas vraiment étonnant d’entendre du disco dans une disco.

Ni de lire la critique d’un grand critique.

On n’a pas besoin de passer au greffe pour subir une greffe.

Et on se doute bien que dans son travail quotidien, le manœuvre doit effectuer différentes manœuvres.

Nature

La zoologie et la biologie nous offrent des découvertes fascinantes.

On sait que la géomètre est une spécialiste de la géométrie, mais on ne se doute pas que le géomètre peut aussi être un papillon.

Un lucernaire est un type d’office religieux, alors qu’une lucernaire est une sorte de méduse.

Un hydromètre est un instrument pour mesurer la quantité d’eau, tandis qu’une hydromètre est une sorte d’araignée d’eau.

Et les sciences de la vie se croisent avec le serpentaire, qui est un oiseau, et la serpentaire, qui est une plante.

Ajoutons à cela quelques couleurs qui se distinguent par leur genre masculin par rapport à l’objet en l’honneur duquel elles sont nommées.

Le rose est la couleur de la rose. Une orange peut être d’un orange vif ou foncé. Il en est de même pour émeraude, ocre, jonquille ou brique, entre autres.

Amour

Et il y a des cas encore plus étonnants. Le mot amour, au masculin et au singulier, désigne le sentiment d’affection, mais aussi sa personnification mythologique. Au pluriel, il peut être féminin dans le langage poétique, comme dans «des amours tumultueuses». Mais il peut aussi être masculin pour désigner les dernières gouttes d’une bouteille de vin.

La liste des mots à sens variable selon le genre est encore longue. On y retrouve plusieurs mots connus, comme cartouche, antique, légume, manche, ordonnance, mémoire, moufle ou voile.

Mais on en apprend beaucoup avec des mots comme trolle, rhingrave, pleurite, gambette, fourgue, ciste ou doyenné.

Je vous épargne cette fois les définitions sommaires… juste pour vous inciter à fouiller un peu. Pour que vous puissiez, à votre tour, vous étonner et, du même coup, apprendre des trucs nouveaux.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur