PC: Brown talonne Elliott

Christine Elliott et Patrick Brown.

C’est dans moins d’un mois, les 3 et 7 mai, que les membres du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario éliront un nouveau ou une nouvelle chef pour combler le poste laissé vacant par Tim Hudak l’été dernier. Les résultats seront dévoilés le samedi 9 mai au cours d’un congrès à Toronto.

Il n’y a plus que deux candidats en lice: la députée provinciale de Whitby-Oshawa et veuve de l’ex-ministre des Finances Jim Flaherty, Christine Elliott; et le député fédéral de Barrie, Patrick Brown.

Le député provincial de Lambton-Kent-Middlesex, Monte McNaughton, s’est désisté jeudi, appelant à voter pour Patrick Brown. Il y a quelques mois, Lisa MacLeod, la députée de Nepean-Carleton à Queen’s Park, et Victor Fedeli, le député de Nipissing et ancien maire de North Bay, avaient aussi abandonné la course, tous deux en faveur de Christine Elliott.

La plupart des observateurs s’accordent à dire que le désistement de M. McNaughton complique les choses pour Christine Elliott. Celle-ci a d’ailleurs vivement réagi à la nouvelle, affirmant que Patrick Brown n’a jamais été testé et qu’il n’a rien fait de remarquable sur la scène politique fédérale… ni ailleurs!

Comme la dernière fois, le ou la chef de l’opposition officielle à Queen’s Park sera choisi en vertu d’un système préférentiel que d’aucuns voudraient voir appliquer à tous nos scrutins municipaux, provinciaux et fédéral.

Les membres du Parti PC voteront toutefois encore dans des bureaux dans leur comté et non électroniquement: l’autre innovation susceptible de dynamiser notre système politique.

Des amis à Ottawa

Si Christine Elliott est élue, les trois partis représentés à l’Assemblée législative de l’Ontario seront dirigés par des femmes: une première.

Mme Elliott a l’appui de plusieurs gros canons du parti fédéral: John Baird, Chris Alexander, Peter Kent, ainsi que de l’ancien premier ministre ontarien Bill Davis.

La critique actuelle du parti aux Affaires francophones, la députée de Thornhill, Gila Martow, soutient également Christine Elliott. Elle se dit «confiante que Christine est la seule candidate qui peut réussir en 2018» et souligne qu’elle a des appuis dans toutes les circonscriptions de la province.

Christine Elliott fait valoir son expérience «en tant que politicienne, avocate, entrepreneure et mère de famille». Sa critique des orientations du gouvernement est fondée sur l’idée que «pour être généreux socialement il faut d’abord être responsable financièrement».

Selon elle, le déficit de 10.9 milliards $, annoncé récemment par le ministre des Finances, indique que le gouvernement libéral n’a aucune intention d’équilibrer le budget de l’Ontario.

Au cours de cette campagne au leadership, peu médiatisée, Christine Elliott s’en est tenue aux généralités et a évité les controverses sur la campagne désastreuse de l’été dernier sous Tim Hudak.

En dehors de la boîte

Patrick Brown, au contraire, ne manque pas une occasion de rappeler que les Progressistes-Conservateurs ontariens ont perdu les quatre dernières élections sous trois chefs différents (Ernie Eves, John Tory, Tim Hudak), et qu’ils doivent «évoluer».

Rappelant la maladroite promesse de Tim Hudak de couper 100 000 postes dans la fonction publique, il propose plutôt à son parti de trouver 100 000 nouveaux membres.

Il promet toutefois lui aussi de «réduire le gaspillage afin de financer les priorités, éliminer le déficit et réduire la dette».

Avocat qui a étudié aux universités de Windsor, Toronto et Trois-Rivières, M. Brown serait bilingue.

Il reçoit l’appui, entre autres, du patron de Postmedia, Paul Godfrey, et de l’ancien chef de cabinet de Brian Mulroney, Derek Burney, qui a aussi été ambassadeur à Washington.

Aucun des deux candidats n’était disponible ces derniers jours pour répondre aux questions de L’Express. Ils ont cependant répondu à un questionnaire de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, dont les résultats seront connus dans les prochains jours.

* * *
À lire aussi dans L’Express:
Patrick Brown ouvert à l’idée d’une université franco-ontarienne
et
Christine Elliott veut des services en français dans toute la province

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

La réforme du système électoral ne serait pas sans conséquence économique

Le remplacement de notre système électoral actuel par un système de représentation proportionnelle favoriserait des gouvernements de coalition généralement plus dépensiers. On s’en doutait, mais quatre analystes de l’Institut Fraser, à Vancouver, l’ont confirmé dans l’étude Electoral Rules and Fiscal Policy Outcomes, diffusée ce jeudi 28 juillet. «Changer la façon dont on élit nos politiciens […]


28 juillet 2016 à 1h03

Cinq ans de prison pour le policier qui a abattu Sammy Yatim

L’agent James Forcillo, reconnu coupable il y a 6 mois de tentative de meurtre après avoir abattu Sammy Yatim en 2013 alors qu’il brandissait un couteau dans un tramway à Toronto, écopera d’au moins cinq de prison: le reportage de Radio-Canada sur la sentence imposée ce jeudi matin par le juge Edward Then de la […]


28 juillet 2016 à 10h54

Victoire d’un nom

Michael Ford, qui a 22 ans et n’a pas encore complété ses études en commerce, a été élu ce lundi 25 juillet conseiller municipal du quartier 2 d’Etobicoke Nord, avec près de 70% des voix contre 11 autres candidats. Comme quoi un nom suffit parfois pour gagner un siège au Conseil de ville de Toronto, […]


27 juillet 2016 à 4h40

Prêtre assassiné en France: les deux assaillants abattus étaient fichés

Le Figaro
27 juillet 2016 à 2h21

Cinq projets franco-ontariens en attente

TFO #ONfr
27 juillet 2016 à 10h49

Bloor cyclable avant la fin de l’été

Radio-Canada
27 juillet 2016 à 10h46

L’étincelle «techno» pour allumer les filles

Réconcilier les filles et les sciences et technologies en classe: ce pari prend la forme d’une trousse didactique conçue pour les filles, mais aussi les garçons. «Nous ne voulons écarter aucun enfant, mais disons que l’on a accentué l’éveil au plaisir, des mises en situation vers ce qu’elles aiment et des modèles majoritairement féminins», explique […]


27 juillet 2016 à 9h00

Hillary Clinton a des ancêtres canadiens-francais

Perche-Québec
26 juillet 2016 à 3h26

Michael Ford élu au Conseil municipal

Radio-Canada
26 juillet 2016 à 1h24
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur