PC: Brown talonne Elliott

Christine Elliott et Patrick Brown.

C’est dans moins d’un mois, les 3 et 7 mai, que les membres du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario éliront un nouveau ou une nouvelle chef pour combler le poste laissé vacant par Tim Hudak l’été dernier. Les résultats seront dévoilés le samedi 9 mai au cours d’un congrès à Toronto.

Il n’y a plus que deux candidats en lice: la députée provinciale de Whitby-Oshawa et veuve de l’ex-ministre des Finances Jim Flaherty, Christine Elliott; et le député fédéral de Barrie, Patrick Brown.

Le député provincial de Lambton-Kent-Middlesex, Monte McNaughton, s’est désisté jeudi, appelant à voter pour Patrick Brown. Il y a quelques mois, Lisa MacLeod, la députée de Nepean-Carleton à Queen’s Park, et Victor Fedeli, le député de Nipissing et ancien maire de North Bay, avaient aussi abandonné la course, tous deux en faveur de Christine Elliott.

La plupart des observateurs s’accordent à dire que le désistement de M. McNaughton complique les choses pour Christine Elliott. Celle-ci a d’ailleurs vivement réagi à la nouvelle, affirmant que Patrick Brown n’a jamais été testé et qu’il n’a rien fait de remarquable sur la scène politique fédérale… ni ailleurs!

Comme la dernière fois, le ou la chef de l’opposition officielle à Queen’s Park sera choisi en vertu d’un système préférentiel que d’aucuns voudraient voir appliquer à tous nos scrutins municipaux, provinciaux et fédéral.

Les membres du Parti PC voteront toutefois encore dans des bureaux dans leur comté et non électroniquement: l’autre innovation susceptible de dynamiser notre système politique.

Des amis à Ottawa

Si Christine Elliott est élue, les trois partis représentés à l’Assemblée législative de l’Ontario seront dirigés par des femmes: une première.

Mme Elliott a l’appui de plusieurs gros canons du parti fédéral: John Baird, Chris Alexander, Peter Kent, ainsi que de l’ancien premier ministre ontarien Bill Davis.

La critique actuelle du parti aux Affaires francophones, la députée de Thornhill, Gila Martow, soutient également Christine Elliott. Elle se dit «confiante que Christine est la seule candidate qui peut réussir en 2018» et souligne qu’elle a des appuis dans toutes les circonscriptions de la province.

Christine Elliott fait valoir son expérience «en tant que politicienne, avocate, entrepreneure et mère de famille». Sa critique des orientations du gouvernement est fondée sur l’idée que «pour être généreux socialement il faut d’abord être responsable financièrement».

Selon elle, le déficit de 10.9 milliards $, annoncé récemment par le ministre des Finances, indique que le gouvernement libéral n’a aucune intention d’équilibrer le budget de l’Ontario.

Au cours de cette campagne au leadership, peu médiatisée, Christine Elliott s’en est tenue aux généralités et a évité les controverses sur la campagne désastreuse de l’été dernier sous Tim Hudak.

En dehors de la boîte

Patrick Brown, au contraire, ne manque pas une occasion de rappeler que les Progressistes-Conservateurs ontariens ont perdu les quatre dernières élections sous trois chefs différents (Ernie Eves, John Tory, Tim Hudak), et qu’ils doivent «évoluer».

Rappelant la maladroite promesse de Tim Hudak de couper 100 000 postes dans la fonction publique, il propose plutôt à son parti de trouver 100 000 nouveaux membres.

Il promet toutefois lui aussi de «réduire le gaspillage afin de financer les priorités, éliminer le déficit et réduire la dette».

Avocat qui a étudié aux universités de Windsor, Toronto et Trois-Rivières, M. Brown serait bilingue.

Il reçoit l’appui, entre autres, du patron de Postmedia, Paul Godfrey, et de l’ancien chef de cabinet de Brian Mulroney, Derek Burney, qui a aussi été ambassadeur à Washington.

Aucun des deux candidats n’était disponible ces derniers jours pour répondre aux questions de L’Express. Ils ont cependant répondu à un questionnaire de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, dont les résultats seront connus dans les prochains jours.

* * *
À lire aussi dans L’Express:
Patrick Brown ouvert à l’idée d’une université franco-ontarienne
et
Christine Elliott veut des services en français dans toute la province

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Serge Gainsbourg réincarné en Stefie Shock à Francophonie en fête

Stefie Shock

Jacques Charette a vu Stefie Shock chanter Serge Gainsbourg aux Francofolies de Montréal cet été, et il s’est tout de suite affairé à faire venir à Toronto ce spectacle, mettant également en vedette Fanny Bloom, Pascale Bussières et Gaële, à son festival Francophonie en fête en septembre. Toronto accueillera donc, le samedi 24 septembre au […]


30 août 2016 à 12h28

Dormir derrière les barreaux, ça vous dit ?

L’ancienne prison d’Ottawa: une cellule individuelle. (Photo: Janine Messadié)

Il existe de nombreuses prisons transformées en hôtels de luxes ou en auberge de jeunesse à travers le monde. De Boston à Istanbul, en passant par Helsinki, Amsterdam Londres ou Liepaja en Lettonie, ces centres d’hébergement insolites offerts à des prix abordables, font la joie des voyageurs et des vacanciers, mais attention… car plusieurs sont […]


30 août 2016 à 12h24

Frédéric Choinière tente de vivre 100% canadien

Frédéric Choinière dans son appartement torontois qu'il commence à équiper 100% canadien.

Pendant quatre saisons, le journaliste Frédéric Choinière, basé à Toronto, veut se nourrir, se vêtir, se loger, se divertir et se déplacer avec des produits et services exclusivement canadiens. C’est le défi qu’il s’est donné et que documentera pour Unis TV la maison de production Machine Gum du réalisateur Philippe Burnet. Il en résultera une […]


30 août 2016 à 12h22

Plus de 80% des Canadiens appuient le principe du bilinguisme officiel

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser.

La population canadienne reste attachée à une vision du pays possédant deux langues officielles, selon un récent sondage Nielson réalisé pour le Commissariat aux langues officielles. 88% des répondants appuient «les objectifs» de la Loi sur les langues officielles et 82% estiment que le 150e anniversaire de la Confédération, l’année prochaine, devrait être une occasion […]


31 août 2016 à 10h25

De la carapace de crabes pour paver nos routes

Brooke Marion, Chris Murray et Kayla Snyder perfectionnent un nouveau matériau à l'Université de Lakehead.

Une substance extraite de la carapace abandonnée de crabes et de crevettes possède des propriétés aux applications industrielles prometteuses, dont le pavage des routes. Chris Murray, un chercheur de l’Université Lakehead, à Thunder Bay, étudie cette substance – le chitosane – et explore son potentiel d’utilisation dans de nombreuses applications, comme le traitement des eaux usées […]


31 août 2016 à 10h20

Les jeunes devront protéger le Canada des guerres culturelles

John Ralston Saul devant les jeunes ambassadeurs du Français pour l'avenir (avec la directrice générale Pier-Nadeige Jutras) le 24 août à UofT.

«Le Canada a été construit par les Autochtones, les Français, les Anglais et par… les erreurs des gouvernements étrangers.» En effet, ces «erreurs» (guerres, dictatures, famines) ont provoqué chaque fois des vagues d’immigration vers le Canada: des Ukrainiens fuyant Staline aux réfugiés syriens d’aujourd’hui, en passant par les Hongrois et les Vietnamiens… C’est ce que […]


30 août 2016 à 12h20

Damien Robitaille, son chien Suki, et d’autres nouveautés à UnisTV

Damien Robitaille et Suki dans Voyage de chien à UNIS TV les mardi 19H30.

Le chanteur et musicien franco-ontarien Damien Robitaille et son chien Suki parcourent l’Ontario et le Manitoba, à la découverte d’humains, d’animaux et d’activités dignes de mention. C’est le concept de Voyage de chien, une série qui commence le 6 septembre à 19h30, parmi les nouvautés de la saison d’Unis TV. Le réseau francophone pancanadien de […]


30 août 2016 à 12h18

Claudette Jaiko élue présidente du Labo

Karine Barrass et Claudette Jaiko.

La cinéaste Claudette Jaiko a succédé à l’artiste de performance Julie Lassonde à la présidence du Labo, lors de l’assemblée générale annuelle du centre d’arts médiatiques jeudi soir au Coq of the Walk by Point Bar. Mme Jaiko a été élue à l’unanimité. Julie Lassonde s’est dite très fière de tout ce que le Labo […]


30 août 2016 à 12h16

Cadix, «la tacita de plata»

cadix1

Affectueusement nommée «la tacita de plata» (la petite tasse d’argent), Cadix regarde fièrement la mer de son promontoire rocheux. Trois fois millénaire, la Gadir phénicienne est la ville la plus ancienne de la péninsule et probablement de tout l’Occident. Magnifique chef-lieu de l’Andalousie, Cadix, avec ses maisons blanches et ses coupoles, se définit par son […]


30 août 2016 à 12h14

Suicide ou aide médicale à mourir?

La page d'accueil du site de Dignitas en Suisse.

Le 18 août 2016, après 45 ans de lutte contre la sclérose en plaques, ma sœur jumelle a choisi de mettre fin à ses jours. Pour ce faire, elle a dû se rendre chez  Dignitas – Vivre dignement – Mourir dignement, en Suisse, pour «un suicide assisté». Le Canada ne pouvait pas lui permettre de […]


30 août 2016 à 12h12
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur