MBAC: l’art canadien à l’honneur en 2017

Joyce Wieland, Ô Canada, 1970, lithographie en rouge sur papier vélin, 57.4 x 76.4 cm. Acheté en 1971. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. (Photo: MBAC.)

Joyce Wieland, Ô Canada, 1970, lithographie en rouge sur papier vélin, 57.4 x 76.4 cm. Acheté en 1971. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. (Photo: MBAC.)


28 février 2017 à 10h07

Centré sur l’art canadien d’hier et d’aujourd’hui, le programme 2017 des expositions du Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) à Ottawa peut glorieusement s’intituler «Nos chefs-d’œuvre, Nos histoires».

Et des chefs-d’œuvre, il y en aura. En effet, près d’un millier d’œuvres d’art seront exposées à compter du printemps dans des expositions spéciales ou des activités interactives. Des réalisations artistiques de la collection nationale ou provenant d’emprunts – peintures, sculptures, pelages, photographies, installations originales d’artistes du Canada – seront présentées aux visiteurs.

D’abord les Premières Nations

Le parcours des visiteurs commencera dans les Salles d’art canadien et autochtone, récemment transformées, avec la présentation d’œuvres d’art datant Des temps immémoriaux jusqu’en 1967, où se trouveront les illustrations de cet article.

Il se poursuivra dans les Salles d’art contemporain qui permettront de découvrir les nombreux thèmes et mouvements qui ont contribué à la création des réalisations du patrimoine artistique canadien de 1968 à nos jours.

Comme l’indique le directeur général du MBAC, Marc Mayer, «le Musée des beaux-arts du Canada présentera des œuvres exceptionnelles, tant de nos collections que provenant d’emprunts auprès d’institutions… qui nous permettront de relater toute l’histoire du génie artistique qui rend le Canada unique».

Et, pour qui s’intéresse particulièrement à la photographie, il faut mentionner le rôle de l’Institut canadien de la photographie, créé au MBAC en novembre 2015. Les visiteurs pourront s’initier au vaste éventail de pratiques et de productions de la photographie au Canada de 1960 à 2000.

À voir

Nos histoires – Du 15 juin au 4 septembre 2017, le Musée consacrera un espace d’exposition proposant des expériences interactives aux visiteurs de tous âges, qui leur feront mieux comprendre la place de l’art au Canada et leur suggéreront des façons de s’investir dans les expositions du Musée. Situé dans les salles d’expositions temporaires, cet espace comprendra des modules expliquant diverses formes de création artistique et le rôle du Musée dans la conservation de collections nationales. 

PhotoLab 2: Quand les femmes prennent l’art au mot – À compter du 7 avril 2017, l’Institut canadien de la photographie présentera cette exposition mettant en lumière les œuvres d’artistes féminines à travers une sélection de vidéos datant des années 1970, 1980 et 1990, ainsi que des photographies, des affiches, et des estampes tirées des collections du Musée.

Comprendre nos chefs-d’œuvre: Ron Moppett et Damian Moppett – Du 12 mai au 24 septembre 2017, cette installation constituée d’œuvres de la collection du Musée s‘intéressera aux œuvres de deux artistes canadiens dont le Musée a suivi les carrières respectives depuis leurs débuts.

Comprendre nos chefs-d’œuvre: J.W. Morrice, une collection offerte par A. K. Prakash à la nation – À compter du 20 octobre 2017, cette exposition de la série Comprendre nos chefs-d’œuvre explorera les relations complexes entre le collectionneur et son artiste préféré, J.W. Morrice, qui a joué un rôle majeur dans l’avancement des tendances artistiques au Canada et à l’étranger, au début du XXe siècle.

Biennale canadienne 2017 Du 13 octobre 2017 au 18 mars 2018, le MBAC présentera la quatrième exposition biennale qui sera constituée d’œuvres acquises par les départements d’art contemporain, d’art autochtone et de photographie depuis avril 2014. En vedette, des artistes canadiens, autochtones ou non, seront mis en relation avec leurs contemporains internationaux. L’accent sera mis sur les interactions dynamiques et les divers modes d’expression et de créativité de l’art contemporain.

Autres activités

Événements spéciaux Le Musée proposera une série d’événements publics tout au long de l’année 2017. Le festival «TIFF– Canada’s Top Ten Films» sera présenté du 27 au 30 avril, offrant aux participants une expérience exceptionnelle où le cinéma, la bonne chère et la conversation feront bon ménage.

Mini-concerts Cet été, les visiteurs pourront prendre part à de mini-concerts donnés notamment par le Festival Musique au Musée lors de la soirée du 11 juillet; avec des échanges entre l’interprète et les spectateurs.

La danse Elle sera de la partie avec la participation de l’artiste de renommée mondiale Marie Chouinard, le 15 juillet, en partenariat avec le Festival de Danse Canada et le Festival Scène Canada du CNA. Le 10 août, le spectacle Canada Speaks, d’Odyssey Showcase, mettra en vedette des personnages historiques canadiens.

Charles Meyer C’est aussi l’occasion, pour qui ne l’aurait pas eue, de voir un tableau monumental du début du XIXe siècle réalisé par le talentueux artiste français Charles Meynier (1763-1832), exposé au Salon de Paris en 1810, La Sagesse préservant l’Adolescence des traits de l’Amour, qui mesure 242×206 cm.

Il y a vraiment «Tant à voir et à faire en 2017 au Musée des beaux-arts du Canada» qu’il vaudra la peine d’y faire un tour.

Prudence Heward, Rollande, 1929, huile sur toile, 139.9 x 101.7 cm. Acheté en 1930, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. (Photo: MBAC.)
Prudence Heward, Rollande, 1929, huile sur toile, 139.9 x 101.7 cm. Acheté en 1930, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. (Photo: MBAC.)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Les droits linguistiques des minorités sont interreliés

Maître Michael Bergman
Si le déclin de la langue anglaise dans le système juridique québécois ne peut pas être arrêté, le raisonnement pour un accès réel à...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h11

Honneur à deux juristes

Me Danielle Manton et le prof Denis Boivin.
C’est lors du gala de son 38e congrès annuel, le 24 juin à Ottawa, que l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) décernera...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h10

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur