Maître Noël Badiou

Maître Noël Badiou

17 mars 2009 à 15h48

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente le directeur du Centre des droits de la personne à l’Université York : Maître Noël Badiou.

Noël Badiou a obtenu un baccalauréat ès arts au Collège universitaire de Saint-Boniface (Manitoba) et un baccalauréat en droit à l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) où, par intérêt personnel, il s’est inscrit aussi au cours portant sur les droits de la personne et les droits fondamentaux. Après son stage, il est admis au Barreau du Manitoba à titre de juriste praticien et devient associé au cabinet d’avocats Perlov Stewart Lincoln (Winnipeg).

Maître Badiou a exercé le droit pendant plusieurs années dans bon nombre de domaines, notamment en droit immobilier, en droit commercial, en droit de la famille et en litige civil. En avril 1997, il quitte la pratique privée pour accepter un poste au Barreau du Manitoba, au sein du Service de la discipline, à titre d’enquêteur sur les plaintes. En mars 1999, il accepte un poste à la Commission des droits de la personne du Manitoba, à titre de gestionnaire des enquêtes et des médiations.

Les questions touchant les droits de la personne lui tiennent à cœur, et ce poste lui permet de se familiariser de façon significative avec nos droits fondamentaux à l’égalité.

En mai 2001, il décide de profiter de l’occasion qui se présente et se joint à l’équipe du Programme de contestation judiciaire (PCJ) à titre de directeur général. En septembre 2006, à la suite de la décision du gouvernement fédéral d’abolir le PCJ, il doit gérer la réduction progressive de ce programme qui a été créé pour financer les actions en justice visant à faire évoluer les droits à l’égalité et les droits linguistiques garantis par la Constitution canadienne.

Il obtient une maîtrise en administration publique dans le cadre d’un programme conjoint de l’Université de Winnipeg et de l’Université du Manitoba.

En juillet 2008, Noël Badiou accepte le poste de directeur du Centre des droits de la personne à l’Université York ; son expertise en matière de droits de la personne est maintenant au service des étudiants, des professeurs er du personnel de cette institution. Avec ses collègues du Collège Glendon, il contribue à la promotion des services en français au sein de la communauté universitaire.

Maître Noël Badiou peut être rejoint au Centre des droits de la personne, Université York, Édifice Ross, bureau S327, 4700, rue Keele, Toronto M3J 1P3; téléphone: (416) 736-5089; courriel: [email protected] .

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Équilibre budgétaire: le gouvernement trop optimiste?

budget-projections
La plupart des prévisionnistes économiques sont plus prudents que le gouvernement libéral.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h13

Maître Nadia Effendi

Maître Nadia Effendi
Originaire d’Edmundston (N-B), Me Effendi est associée au sein du cabinet Borden Ladner Gervais («BLG»).
En lire plus...

21 août 2017 à 14h12

Guerre nucléaire: le risque de ne pas avoir assez peur

Montage sur coucher de soleil  (par Gaspard / Flickr / Creative Commons)
Une guerre avec la Corée du Nord aurait un coût beaucoup plus élevé que la plupart des gens l’imaginent.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h11

Des volcans sous les glaces de l’Antarctique

Fissure dans la banquise de Larsen contre la péninsule ouest de l'Antarctique (Photo: NASA)
Ces dernières années, l'Antarctique a enregistré des records d'accumulation de glaces.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h10

Le Norwegian Jade fait peau neuve

Une croisière plus appropriée pour les amateurs de luxe que pour les familles avec de jeunes enfants.
Le navire quittera l'Europe cet hiver pour des croisières au départ de New York et de l’Est canadien.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h07

L’Éthiopie, un pays à découvrir

Dossier d'archéologie, Janvier/Février 2017, Éditions Faton, 80 p. Église de Lalibela creusée dans le roc.
Presque 100 millions d'habitants.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h07

Quand vivre est pire que mourir

Natasha Preston, La Cave, roman traduit de l’anglais par Axelle Demoulin et Nicolas Ancion, Paris, Éditions Hachette, 2017, 400 pages, 29, 95 $.
Un psychopathe qui kidnappe quatre filles pour se créer «une famille idéale».
En lire plus...

21 août 2017 à 14h06

Quiz : Les miracles de Jésus

miracles-de-jesus
On attribue à Jésus plusieurs miracles qui sont racontés dans les Évangiles.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h05

large tapis iranien

tapis iranien 13×9 pied rouge
En lire plus...

Éclipse solaire totale à travers les États-Unis cet après-midi

eclipse
Certains animaux sont perturbés par une éclipse solaire
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur