L’Île Maurice loin des touristes, près du cœur

Patricia Guérin de l’AFT présente l’exposition de Peggy Lampotang L’Île Maurice hors des sentiers touristiques.

11 octobre 2011 à 10h41

Mauricienne, Peggy Lampotang est arrivée au Canada voilà maintenant plus de 30 ans. Si elle y retournait régulièrement, ses derniers voyages lui ont fait découvrir à quel point elle était devenue Canadienne et trouvait tout exotique, alors qu’elle est originaire de l’île. Artiste design, peintre sur soir, Peggy Lampotang s’est mise à la photographie, pour nous montrer l’ile Maurice en dehors des sentiers battus touristiques. Alors oui, l’Océan Indien est présent sur les photos, mais en carte postale.


Des photos de marchands de poulets, de poisson, des pêcheurs, c’est la vie de tous les jours et les paysages traditionnels que Peggy Lampotang a voulu mettre en avant pour son exposition intitulée «L’île Maurice en dehors des sentiers touristiques», à voir à l’Alliance française de Toronto jusqu’au 31 octobre.


Cette ancienne colonie française, passée aux mains des Britanniques est devenue indépendante en 1968 et vit aujourd’hui des recettes du tourisme et d’industries florissantes, comme la canne à sucre.


Pourtant, on ne voit que très rarement, non pas l’envers du décor, mais simplement la vie des populations locales. Voilà ce que vous pourrez voir dans cette série de photographies.


«C’est un peu ce qui me touche. Je l’ai quitté il y a très longtemps et quand j’y retourne je la vois avec un autre regard. On oublie! Je trouvais tout exotique! », explique la photographe. «Physiquement c’est exotique. Les palmiers, les paysages. »


La communauté mauricienne était venue en grand nombre assister au vernissage de l’exposition. L’alliance française était pleine à craquer, ce qui est assez rare pour des vernissages.


L’ambiance chaleureuse qui y régnait a dû rappeler de bons souvenirs à l’artiste, qui a voulu à travers ses photos montrer ce trait de caractère de la population mauricienne.


«J’ai réalisé qu’au Canada, c’est cette partie de la culture qui me manque. Là-bas, on te parle, on veut t’inviter à manger même si l’on ne te connaît pas.»


L’Alliance française profite du mois d’octobre pour fêter la culture créole, à travers cette exposition, mais aussi à travers la soirée spéciale Kréolissime qui aura lieu le 22 octobre prochain, avec dégustation de plats typiques, de rhum et bien sûr de la musique traditionnelle pour danser.


Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Équilibre budgétaire: le gouvernement trop optimiste?

budget-projections
La plupart des prévisionnistes économiques sont plus prudents que le gouvernement libéral.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h13

Maître Nadia Effendi

Maître Nadia Effendi
Originaire d’Edmundston (N-B), Me Effendi est associée au sein du cabinet Borden Ladner Gervais («BLG»).
En lire plus...

21 août 2017 à 14h12

Guerre nucléaire: le risque de ne pas avoir assez peur

Montage sur coucher de soleil  (par Gaspard / Flickr / Creative Commons)
Une guerre avec la Corée du Nord aurait un coût beaucoup plus élevé que la plupart des gens l’imaginent.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h11

Des volcans sous les glaces de l’Antarctique

Fissure dans la banquise de Larsen contre la péninsule ouest de l'Antarctique (Photo: NASA)
Ces dernières années, l'Antarctique a enregistré des records d'accumulation de glaces.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h10

Le Norwegian Jade fait peau neuve

Une croisière plus appropriée pour les amateurs de luxe que pour les familles avec de jeunes enfants.
Le navire quittera l'Europe cet hiver pour des croisières au départ de New York et de l’Est canadien.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h07

L’Éthiopie, un pays à découvrir

Dossier d'archéologie, Janvier/Février 2017, Éditions Faton, 80 p. Église de Lalibela creusée dans le roc.
Presque 100 millions d'habitants.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h07

Quand vivre est pire que mourir

Natasha Preston, La Cave, roman traduit de l’anglais par Axelle Demoulin et Nicolas Ancion, Paris, Éditions Hachette, 2017, 400 pages, 29, 95 $.
Un psychopathe qui kidnappe quatre filles pour se créer «une famille idéale».
En lire plus...

21 août 2017 à 14h06

Quiz : Les miracles de Jésus

miracles-de-jesus
On attribue à Jésus plusieurs miracles qui sont racontés dans les Évangiles.
En lire plus...

21 août 2017 à 14h05

large tapis iranien

tapis iranien 13×9 pied rouge
En lire plus...

Éclipse solaire totale à travers les États-Unis cet après-midi

eclipse
Certains animaux sont perturbés par une éclipse solaire
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur