Les Palestiniens de Toronto soulignent les 69 ans de la «Nakba»

commemoration-image-1

8 mai 2017 à 10h36

Chaque année depuis 1998, pour marquer l’exode des populations palestiniennes en 1948, des milliers de Palestiniens défilent à Ramallah, en Cisjordanie, en brandissant des clés géantes – devenues le symbole de la Nakba («catastrophe» en arabe).

Ces clés rappellent toutes les clés des maisons abandonnées par quelque 700 à 800.000 Palestiniens ayant pris la fuite ou ayant été expulsés de leur terre lors de la création d’Israël, il y a 69 ans.

Cet événement historique est aussi souligné par les douze millions de Palestiniens vivant à travers le monde, dont la moitié dans les Territoires et en Israël, selon des chiffres officiels palestiniens. Plus de 5,5 millions sont enregistrés comme réfugiés auprès de l’ONU.

À Toronto le Festival du film palestinien (TPFF) souligne Al Nakba, en présentant The Exodus and Odyssey, le lundi 15 mai à 18h, au théâtre George Ignatieff de l’Université de Toronto. Ce documentaire se penche sur la vie et l’oeuvre des artistes de renom Ismail Shammout (1930-2006) et de son épouse Tamam El-Akhal.

Le film raconte leur vie personnelle à travers  une série de peintures illustrant les expériences des Palestiniens avant, pendant et après la «catastrophe d’Al Nakba», ainsi que les difficultés et les souffrances que les hommes et femmes de ce pays ont dû subir.

La projection est accompagnée d’une exposition d’art représentant les répliques de leurs célèbres peintures murales d’El Akhal. L’entrée est libre aux deux événements.

homage-to-the-martyrs

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887.
En lire plus...

22 juin 2017 à 11h46

Mandat prolongé pour la commissaire aux langues officielles

Ghislaine Saikaley
Le mandat de Ghislaine Saikaley a été reconduit pour un nouvel intérim jusqu’au 17 octobre prochain ou jusqu’à ce qu’un nouveau commissaire soit nommé.
En lire plus...

21 juin 2017 à 15h37

Interpréter les rêves reste hasardeux

Les rêves fascinent les gens depuis longtemps. (Photo: AndrewCater – Flickr – CC)
Beaucoup de gens croient qu’il est possible de voir l’avenir dans nos rêves.
En lire plus...

Hymne national: des sénateurs veulent bloquer la modification des paroles pour le 150e

Le député Mauril Bélanger l'an dernier.
Les amendements en provenance des banquettes conservatrices s'accumulent au Sénat dans le débat sur le projet de loi de feu Mauril Bélanger.
En lire plus...

Token French à Queen’s Park

150-stories-recits
Seulement deux courts récits franco-ontariens dans le livre du 150e de la lieutenante-gouverneure... et pas un mot sur nos 400 ans.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h17

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger décrochent le Prix Trillium

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger.
Le romancier Jean Boisjoli et l’auteur jeunesse Pierre-Luc Bélanger ont remporté le Prix littéraire Trillium de l’Ontario 2017.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h04

La mère qui exige un médecin blanc: pas un cas isolé

medecin blanc
Le cas d’une mère qui insiste pour que son fils soit vu par un médecin blanc, dans une clinique de Mississauga, serait loin d’être...
En lire plus...

21 juin 2017 à 12h27

Cuisson au barbecue et cancer: évitez de carboniser

Il faut surtout éviter de carboniser la viande. (Photo: Max Pixel)
La cuisson des viandes longtemps à très haute température est associée à l’augmentation de certains cancers.
En lire plus...

21 juin 2017 à 10h16

Ressusciter le cerveau?

Un cerveau «réinitialisé» comprendra-t-il la mémoire du défunt?
 (Photo: Lara — Flickr — Creative commons — http://bit.ly/2t2zrxa)
Inspiré de Frankenstein: injecter des cellules souches et des protéines, puis stimuler au laser et aux chocs électriques...
En lire plus...

Changements mineurs à la Loi antiterrorisme

L’édifice de l’administration du SCRS à Ottawa. (Photo: Normand Lester via Wikimedia Commons)
Un nouvel organisme de surveillance superviserait toutes les agences qui recueillent du renseignement de sécurité au pays.
En lire plus...

20 juin 2017 à 16h39

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur