Les étudiants veulent améliorer et élargir le postsecondaire en français

Jeudi dernier, Alain Dupuis, coordinateur général au Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), affichait à la fois son optimisme et le besoin urgent de changement en lançant le projet des États Généraux sur le postsecondaire en Ontario français.

«Il n’y a jamais eu un tel plan d’action et il n’y a plus eu de consultation provinciale à ce sujet depuis plus de vingt ans», insiste-t-il.

Aujourd’hui, «au niveau provincial, 22 % des programmes postsecondaires sont offerts en français, mais au niveau régional, par exemple au sud de l’Ontario, on tourne plus aux alentours des 2%. En outre, nous savons que plus de la moitié des 25 000 étudiants franco-ontariens poursuivent leurs études dans le postsecondaire en anglais», nous confie Alain Dupuis, préoccupé par cette situation.

Dix-huit mois de préparation

C’est dans cette optique que les États Généraux lancés par la RÉFO en partenariat avec l’Assemblée de la francophonie en Ontario (AFO) et la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) ont lancé un projet nécessitant 18 mois de préparation.

Ainsi, d’août 2013 à janvier 2015, «nous donnerons enfin le micro à tous les acteurs de notre communauté francophone, lors de consultations, sommets et autres événements», poursuit M. Dupuis. Cette période de préparation débutera par cinq consultations publiques régionales cet automne, dont une à Toronto, le samedi 9 novembre 2013.

Elles serviront à faire «un état des lieux, à analyser les points positifs et les besoins spécifiques de chacun des espaces. Nous prendrons le pouls des régions», affirme le coordinateur du RÉFO.

Dix ans d’action

De ces consultations émergera un sommet provincial, qui se tiendra à Toronto les 22 et 23 février 2013, avec pour objectif de dresser une feuille de route des actions nécessaires à réaliser dans la prochaine décennie; le plan d’action devant s’étendre de janvier 2015 à janvier 2025.

M. Dupuis est d’ailleurs convaincu que «ce sommet permettra de poser des modèles pour le postsecondaire, de mieux comprendre les aspirations des jeunes, d’améliorer l’accès au postsecondaire en français, et d’étudier de possibles collaborations sur le moyen terme.»

Mais quels sont les réels objectifs de ces dix ans d’action et vers quelles améliorations se dirige-t-on concrètement?

À cette question, il nous répond qu’à «moyen terme, créer un nouvel établissement postsecondaire autonome proposant des programmes à 100% en français est envisagé.»

Glendon

Alain Dupuis reste tout de même évasif et insiste sur le fait que le plan d’action sera directement établi en fonction des résultats des consultations et du sommet. Cela dépendra des besoins de la communauté.

«Faut-il s’appuyer sur des campus déjà existants comme celui de Glendon et les rendre autonomes ou faut-il plutôt construire des universités francophones de toutes pièces? Faut-il tenter une centralisation des programmes?»

Autant de questions qui restent sans réponse. Mais grâce à ces États Généraux, nous espérons tous, en 2025, y voir plus clair.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Michael Ford élu au Conseil municipal

Radio-Canada
26 juillet 2016 à 1h24

Curiosités albertaines

L’Alberta est bien connue pour ses sables bitumineux de l’Athabasca, au nord-est de la province, et par l’incendie catastrophique qui a ravagé cette région. Mais les richesses naturelles qu’offrent les Rocheuses albertaines attirent toujours de nombreux touristes, par leurs parcs, chutes d’eau, lacs, sources thermales et autres paysages, promenades et curiosités naturelles. Les Badlands Il […]


26 juillet 2016 à 9h16

Aruba et son microclimat

Un nombre croissant de voyageurs veut aller ailleurs que dans le trio très abordable formé de Cuba, de la République dominicaine et du Mexique. Aller ailleurs dans les Caraïbes, ça veut dire payer plus cher. Outre l’attrait de la nouveauté, il faut avoir de bonnes raisons de payer plus. L’île d’Aruba, à 25 km au […]


26 juillet 2016 à 9h15

Au lieu de chercher des Pokémons, cherchez des parcs!

Tout le monde le sait, mais pas tout le monde le fait: passer du temps dans un milieu naturel a des effets positifs sur la santé mentale et physique. Cet été, les Parcs Ontario mettent donc la population au défi de passer plus de temps en nature et de développer de nouvelles habitudes de santé. […]


26 juillet 2016 à 9h14

Une stratégie pour la culture

Le gouvernement libéral de l’Ontario vient de lancer sa toute première Stratégie pour la culture, qui veut encourager la participation du public dans les arts et la culture, en maximiser les répercussions économiques et aider les Ontariens à «raconter leurs histoires». Eleanor McMahon, la nouvelle ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, en […]


26 juillet 2016 à 9h14

Mémoire retrouvée: le juge aurait dû déterminer lui-même la crédibilité des adversaires

Dans la cause Agnès Whitfield c. Bryan Whitfield, le juge John R. McIsaac, de la Cour supérieure de justice de l’Ontario, a abdiqué son rôle de juge des faits lorsqu’il a utilisé la preuve d’une psychologue pour résoudre le litige découlant de la version différente des deux parties. C’est ce qu’a indiqué la Cour d’appel […]


26 juillet 2016 à 9h13

Les doigts et leur étymologie

Il m’est déjà arrivé de parler des doigts de la main dans ces pages mais c’était alors pour recenser les nombreuses expressions qui contiennent le nom d’un d’entre eux ou le mot «doigt» lui-même. Manger sur le pouce, mettre à l’index, faire un doigt d’honneur, avoir le pouce vert… Il existe un nombre impressionnant d’expressions […]


26 juillet 2016 à 9h12

Quand fascisme rime avec catholicisme

Comment un homme d’Église, pieux et érudit, et un malfrat anticlérical peuvent-ils s’entendre comme larron en foire? Tout simplement parce qu’ils ont chacun besoin l’un de l’autre. Ces deux hommes sont Le Pape et Mussolini, titre d’un magistral ouvrage de David I. Kertzer. Le pape en question est Pie XI. Le dictateur italien Benito Mussolini […]


26 juillet 2016 à 9h11
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur