Les étudiants veulent améliorer et élargir le postsecondaire en français

Jeudi dernier, Alain Dupuis, coordinateur général au Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), affichait à la fois son optimisme et le besoin urgent de changement en lançant le projet des États Généraux sur le postsecondaire en Ontario français.

«Il n’y a jamais eu un tel plan d’action et il n’y a plus eu de consultation provinciale à ce sujet depuis plus de vingt ans», insiste-t-il.

Aujourd’hui, «au niveau provincial, 22 % des programmes postsecondaires sont offerts en français, mais au niveau régional, par exemple au sud de l’Ontario, on tourne plus aux alentours des 2%. En outre, nous savons que plus de la moitié des 25 000 étudiants franco-ontariens poursuivent leurs études dans le postsecondaire en anglais», nous confie Alain Dupuis, préoccupé par cette situation.

Dix-huit mois de préparation

C’est dans cette optique que les États Généraux lancés par la RÉFO en partenariat avec l’Assemblée de la francophonie en Ontario (AFO) et la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) ont lancé un projet nécessitant 18 mois de préparation.

Ainsi, d’août 2013 à janvier 2015, «nous donnerons enfin le micro à tous les acteurs de notre communauté francophone, lors de consultations, sommets et autres événements», poursuit M. Dupuis. Cette période de préparation débutera par cinq consultations publiques régionales cet automne, dont une à Toronto, le samedi 9 novembre 2013.

Elles serviront à faire «un état des lieux, à analyser les points positifs et les besoins spécifiques de chacun des espaces. Nous prendrons le pouls des régions», affirme le coordinateur du RÉFO.

Dix ans d’action

De ces consultations émergera un sommet provincial, qui se tiendra à Toronto les 22 et 23 février 2013, avec pour objectif de dresser une feuille de route des actions nécessaires à réaliser dans la prochaine décennie; le plan d’action devant s’étendre de janvier 2015 à janvier 2025.

M. Dupuis est d’ailleurs convaincu que «ce sommet permettra de poser des modèles pour le postsecondaire, de mieux comprendre les aspirations des jeunes, d’améliorer l’accès au postsecondaire en français, et d’étudier de possibles collaborations sur le moyen terme.»

Mais quels sont les réels objectifs de ces dix ans d’action et vers quelles améliorations se dirige-t-on concrètement?

À cette question, il nous répond qu’à «moyen terme, créer un nouvel établissement postsecondaire autonome proposant des programmes à 100% en français est envisagé.»

Glendon

Alain Dupuis reste tout de même évasif et insiste sur le fait que le plan d’action sera directement établi en fonction des résultats des consultations et du sommet. Cela dépendra des besoins de la communauté.

«Faut-il s’appuyer sur des campus déjà existants comme celui de Glendon et les rendre autonomes ou faut-il plutôt construire des universités francophones de toutes pièces? Faut-il tenter une centralisation des programmes?»

Autant de questions qui restent sans réponse. Mais grâce à ces États Généraux, nous espérons tous, en 2025, y voir plus clair.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Retour du Salon virtuel de l’emploi du RDÉE

salon virtuel de lemploi

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) et ses organismes membres organisent une 2e édition du Salon virtuel de l’emploi les mercredi 22 et jeudi 23 février, de 9h à 21h. L’an dernier, plus de 13 000 visiteurs avaient examiné, en ligne, une bonne centaine de postes francophones ou bilingues affichés par une […]


16 février 2017 à 14h39

Hydro-Québec veut exporter son électricité et même s’implanter à l’étranger

Éric Martel, pdg d'Hydro-Québec, à la tribune conjointe des Canadian Club et Club canadien de Toronto le 15 février.

En plus de développer ses exportations d’électricité dans les provinces canadiennes et les états américains voisins, Hydro-Québec veut commercialiser ses innovations, comme une nouvelle batterie permettant de conserver l’énergie solaire ou éolienne, et veut acquérir des actifs à l’étranger, comme dernièrement le Réseau de l’intelligence électrique en France. C’est la stratégie de la société d’État québécoise, qu’a […]


16 février 2017 à 11h01

6000 $ à PoM pour des vidéos encourageant les jeunes à s’occuper de leur santé… en français

Gilles Marchildon (DG de Reflet Salvéo), Olga Lambert (co-DG de PoM), Fatoumata Keita (présidente de PoM),  Georgette Amihere (co-DG de PoM), Nicholas Ng (membre du CA de Reflet Salvéo et membre du Jury).

C’est PoM – Un Monde de Cultures qui a remporté le concours de projets Ma communauté s’engage! et sa bourse de 6000 $ accordée par Reflet Salvéo, qui lui offrira son appui technique. L’annonce a été faite le 15 février dans les bureaux de Reflet Salvéo, au cours d’une cérémonie informelle diffusée en direct sur […]


15 février 2017 à 19h46

Des lumières en mémoire des disparus de la tuerie de Québec

Veillée au Collège Français

Un peu plus d’une semaine après l’attentat perpétré au Centre culturel islamique de Québec le dimanche 29 janvier, des élèves, des enseignants et des gens de la communauté francophone de Toronto sont venus rendre hommage aux disparus de la tuerie au Collège français mardi soir dernier. Un moment simple et beau illuminé par les chandelles que chacun tentait de […]


13 février 2017 à 20h32

Geste solidaire des élèves de l’école Gabrielle-Roy

Des élèves et du personnel de Gabrielle-Roy en visite à la mosquée. (Photo: Émeline Bertel)

C’est une sortie scolaire pas comme les autres pour 25 élèves de 5e et 6e année de l’école Gabrielle-Roy, au centre-ville de Toronto. Mardi dernier, 7 février, ils se sont rendus à la mosquée Masjid Omar Bin Khatab, sur la rue Parliament, pour offrir à la communauté musulmane des fleurs et des lettres de soutien suite […]


13 février 2017 à 20h30

Des pigeons affamés envahissent le TFT

Une scène de #PigeonsAffamés, du Théâtre du Trillium. (Photo: Marianne Duval)

C’est seulement pour quelques représentations, du 23 au 26 février, que la nouvelle création théâtrale de Anne-Marie White, #PigeonsAffamés, prend ses quartiers au Théâtre français de Toronto. Entre texte, musique et danse, l’oeuvre se veut une expérience à la fois puissante, nostalgique et moderne, sublimée par la mise en scène de l’auteure et par les chorégraphies signées […]


13 février 2017 à 20h28

Incapable de mourir dignement au Canada

Paul-François Sylvestre, Ma jumelle m’a quitté dans la dignité, récit, Toronto, Éditions du GREF, coll. Athéna no 13, 2017, 128 pages, 30 illustrations, 20 $.

Depuis la légalisation de l’aide médicale à mourir en juin 2016, il y aurait en moyenne cinq cas par semaine juste en Ontario. La loi fédérale ne garantit cependant pas une pleine éligibilité à ce processus. Notre collaborateur Paul-François Sylvestre raconte comment sa sœur a dû se rendre en Suisse pour mourir dignement. L’auteur de Ma […]


13 février 2017 à 20h26

FrancoFoot se rend jusqu’en finale de la Ontario Indoor Cup

À g,: l'entraîneur Zili et le président de FrancoFoot Jean-Pierre Boué, avec ses joueurs et ceux du club de Cherry Beach.

L’équipe torontoise de soccer FrancoFoot, associée au club de Cherry Beach, a perdu 3-0 en finale de la Ontario Indoor Cup pour les moins de 18 ans, dimanche, contre North Scarborough. La veille, l’équipe de Jean-Pierre Boué (président) et de l’entraîneur Zili avait défait King City en demi-finale dans un match enlevant. (Vidéo ci-dessous: des arrêts […]


13 février 2017 à 20h24

Vancouver: trois incontournables et une découverte

Le Centre des Sciences de Vancouver vu du village olympique.

Vancouver émerveille l’amoureux de la nature ou le plus citadin en vous avec son paysage haut en couleur et ses quartiers riches en culture. La cité portuaire du Pacifique offre en plus une panoplie d’activités pour tous les goûts et tous les budgets. Derrière Toronto et Montréal, la métropole de la Colombie-Britannique arrive en huitième […]


13 février 2017 à 20h22

Tempeh: l’ingrédient indonésien qui se refait une santé en Ontario

L’équipe d’Henry’s Tempeh: Jason Jurchuk, Phil Diceanu, Paul Sauder.

Une entreprise alimentaire ontarienne est en pleine expansion afin de répondre à la demande croissante de tempeh, un aliment populaire de la cuisine santé qui est facile à digérer et fait à base de soya. L’entreprise Henry’s Tempeh vient tout juste d’emménager dans de nouvelles installations à Kitchener et accroît ses capacités de transformation afin de […]


13 février 2017 à 20h20
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur