Le vaccin contre le zona gratuit pour les 65-70 ans

Le zona est causé par la réactivation du virus à l’origine de la varicelle.

Le zona est causé par la réactivation du virus à l’origine de la varicelle.


23 janvier 2017 à 20h26
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Thomson Birara est étudiant en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Le vaccin contre le virus zona, qui coûte environ 170 $, est dorénavant gratuit pour les personnes âgées entre 65 et 70 ans en Ontario.

Selon la docteure Shelley Deeks, directrice médicale pour l’immunisation et la vaccination à l’agence de Santé publique de l’Ontario, c’est l’âge idéal pour prévenir contre le zona, car les risques de complications sont plus grands. Cependant, elle ne cache pas que le vaccin a une durée de vie limitée, et il est moins efficace passé 70 ans.

Le zona est causé par la réactivation du virus à l’origine de la varicelle. «Toute personne qui a déjà eu la varicelle est à risque de contracter le zona», indique la Dre Deeks en entrevue à L’Express. Une personne sur trois pourrait présenter des symptômes du virus.

On parle de légères démangeaisons pouvant aller jusqu’à des éruptions cutanées concentrées sur une zone du corps. «C’est comparable à la varicelle, la plaie est très douloureuse et elle forme une croûte», explique Mme Deeks.

«Le zona n’est pas contagieux», assure-t-elle. Mais on peut attraper la varicelle en étant en contact avec les éruptions cutanées d’une personne atteinte du virus. À condition de ne jamais avoir eu la varicelle avant.

Le ministère de la Santé estime que 42 000 personnes sont affectées par le virus chaque année. Pour la majorité, l’infection part d’elle-même sans trop de problèmes. Dans certains cas, les éruptions peuvent rester pendant plusieurs mois et interférer avec les activités quotidiennes. La pire complication liée au virus est la perte de la vue.

Environ 200 000 personnes ont été vaccinées depuis septembre, lorsque le ministère a annoncé son programme pour les 65 à 70 ans.

Les essais cliniques effectués sur plus de 35 000 personnes de 60 ans et plus ont démontré que le vaccin Zostavax est efficace à 66,5 % contre les complications les plus graves du virus et à 51,3% contre les problèmes les plus bénins.

En résumé, on peut toujours contracter le virus malgré le vaccin, mais les risques de souffrir de complications sont plus faibles.

La Dre Deeks explique que les personnes de moins de 60 ans devraient attendre avant de se faire vacciner, car «il n’est pas sûr que le vaccin va les protéger rendu dans la soixantaine lorsqu’elles seront les plus vulnérables face aux dangers du zona».

En effet, on ignore si le vaccin reste toujours efficace au-delà de 7 ans.

Shelley Deeks a tenu a préciser qu’il est nécessaire de consulter son médecin avant de prendre le vaccin.

L’Ontario est la seule  province au pays à offrir gratuitement le vaccin aux personnes entre 65 et 70 ans. C’est aux alentours de 850 000 personnes qui n’auront pas à débourser les frais d’approximativement 170 $ normalement chargés par les cliniques et les pharmacies.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur