Le jasmin maintenant cultivé chez nous

Grâce à la demande des immigrants asiatiques

Flowering-jasmine-photo-by-Chevonne-Carlow-web-e6e1fe4db66ad34e5b4b2c1ac99e3fb2f64ecc3a

Les immigrants qui viennent s’installer au Canada n’apportent pas seulement leurs propres traditions et aliments, mais aussi leurs préférences florales distinctes. Alors que la composition démographique du Canada évolue, de nouveaux débouchés s’ouvrent pour les floriculteurs du pays.

Des chercheurs du Centre de recherche et d’innovation de Vineland, près de St. Catharines, en collaboration avec la chaîne d’épiceries ontarienne Longo’s, ont découvert un débouché particulier pour le jasmin – l’espèce Jasminum sambac plus précisément – et travaillent maintenant avec le floriculteur Westbrook Floral pour mettre sur le marché ce printemps les premiers jasmins cultivés en Ontario.

Des fleurs qui ont un sens

«La floriculture orientale diffère grandement de la floriculture occidentale traditionnelle, particulièrement dans les religions hindoue et bouddhiste», explique Alexandra Grygorczyk, chercheuse de l’équipe de recherche sur les tendances de consommation du Centre de Vineland. «Les fleurs ont des significations bien précises et les Néo-Canadiens savent ce qu’ils veulent.»

80% des Néo-Canadiens originaires de l’Asie du Sud et de l’Est consultés par l’équipe de Vineland ont mentionné que certaines plantes de leur pays d’origine leur manquaient et qu’ils souhaitaient pouvoir en acheter ici au Canada.

Selon Mme Grygorczyk, ces consommateurs de la région de Toronto dépensent à eux seuls environ 60 millions $ par année pour des fleurs coupées et en pot. De plus, selon Statistique Canada, les Sud-Asiatiques (originaires de pays comme l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh) représentent le groupe de minorité visible le plus important et dont la croissance est la plus rapide au Canada.

Demande pour le jasmin

La majorité des participants ont nommé le jasmin, une fleur très «féminine» et en grande demande pour son parfum.

Son feuillage vert tendre, sa tendance naturelle à produire de longues tiges et ses petites fleurs blanches ne cadrent pas avec le profil type de la plante privilégiée par les consommateurs canadiens, qui recherchent des variétés buissonnantes au port plus compact produisant des feuilles vert foncé et des fleurs plus grandes et colorées.

«Nous avons étudié plus de 30 fleurs différentes qui ne sont pas largement disponibles au Canada, mais que les consommateurs asiatiques reconnaissent, et l’espèce Jasminum sambac est arrivée en tête de liste», explique Mme Grygorczyk. «Le jasmin présente un excellent potentiel en raison de l’importance et de la signification culturelles qui lui sont associées.»

Le parfum de la maison

Elle ajoute que l’offre de plantes parfumées en pot est actuellement limitée sur le marché canadien et que la fragrance enivrante du jasmin plaira à une vaste clientèle, particulièrement aux Néo-Canadiens pour qui son parfum évoquera des souvenirs de la maison.

Les essais de production, menés au Centre de Vineland par Chevonne Carlow, spécialiste de la floriculture en serre au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), ainsi qu’à Westbrook Floral, ont démontré que le jasmin est une plante facile à cultiver.

Le jasmin pousse bien durant les chaleurs de l’été, ce qui en fait une culture idéale pour les producteurs qui cherchent à remplir leurs serres après la période de pointe pour les plantes à massif du printemps.

Une quantité limitée de jasmins de l’Ontario en pots de six pouces sera offerte dans certains ce printemps. Un arrivage plus important devrait permettre de mettre ces plantes sur les tablettes de tous les Longo’s cet automne pour coïncider avec le Diwali, le festival hindou des lumières.

Potted-jasmine-plants-photo-by-Chevonne-Carlow-web-0542bbd24d80b50e5ae76fb3bce0116f0e360896

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Deux écoles élémentaires catholiques ajoutent le secondaire et des programmes spécialisés

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.

Deux écoles élémentaires du Conseil de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), Monseigneur-Jamot à Peterborough et Pape-François à Stouffville, accueilleront dès septembre des cohortes d’élèves de la 7e, 8e et 9e année, et ajouteront progressivement des niveaux jusqu’en 12e, pour devenir des écoles élémentaires-secondaires. C’est actuellement le cas de seulement 2 des 58 écoles du CSDCCS (16 […]


24 mars 2017 à 15h04

Le «Quebec bashing» de Maclean’s: plus grave qu’un pet de cerveau

macleans

Andrew Potter, l’auteur d’un article dans le magazine Maclean’s dénigrant la moralité des Québécois, qui a provoqué un tollé de protestations sur la place publique, jusqu’au bureau du premier ministre Philippe Couillard, s’est rapidement excusé sur Facebook, puis a démissionné cette semaine de sa chaire d’études canadiennes de l’Université McGill… maintenant accusée dans certains milieux […]


24 mars 2017 à 12h56

Décès du journaliste Adrien Cantin

Adrien Cantin

Journaliste, éditorialiste, animateur, grand communicateur, Adrien Cantin s’est éteint le 22 mars à l’âge de 68 ans. Il aura marqué la scène médiatique franco-ontarienne par son approche toujours franche et directe, notamment au journal Le Droit et à l’antenne de TFO. «Souffrant d’un double cancer des poumons et de la gorge, M. Cantin était hospitalisé […]


24 mars 2017 à 10h06

Le 2e budget Morneau: grand parleur…

Le ministre Bill Morneau place le budget fédéral sous le signe de la formation et de l'innovation.

D’abord les chiffres. De nos jours, ils sont presque superflus, voire encombrants, dans les discours annuels du budget comme celui que vient de livrer le ministre fédéral Bill Morneau, «la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement pour créer des emplois et renforcer la classe moyenne»… En 2017-18, le gouvernement canadien se propose […]


23 mars 2017 à 18h01

Yann Perreau et Mehdi Cayenne en concert samedi soir

Yann Perreau et Mehdi Hamdad.

Drôles et décalés, les chanteurs et musiciens Yann Perreau (Québécois) et Mehdi Cayenne (d’Ottawa), bêtes de scène notoires, clôturent la Semaine de la francophonie torontoise ce samedi 25 mars à 20h à la salle Brigantine de Harbourfront. Yann Perreau propose des textes «surprenants, planants et créatifs», disent les critiques. Entre une atmosphère pop et électro, […]


22 mars 2017 à 14h19

Une tempête de neige qui a exposé un déficit de solidarité chez les Québécois?

Andrew Potter

L’ex-rédacteur en chef du Ottawa Citizen, aujourd’hui à l’Université McGill, s’excuse d’avoir insulté les Québécois dans son analyse de la tempête de neige sur l’autoroute 13. Mais le magazine Maclean’s persiste et signe.

Le Journal de Montréal
22 mars 2017 à 11h27

Notre cerveau préfère les fausses nouvelles

Contrairement à une nouvelle qui a circulé dans les médias sociaux l'an dernier, le pape n'a pas appuyé officiellement la candidature de Donald Trump.

La politique à l’ère des médias sociaux offre l’opportunité d’un cours accéléré en psychologie de la désinformation. Entre les biais de confirmation et les Facebookiens qui partagent un texte sans l’avoir lu, journalistes et communicateurs tentent de s’ajuster. Jusqu’à six personnes sur 10 ne liront que le titre d’un article, rappelle le psychologue Gleb Tsipursky dans […]

Présidence française: débat à cinq

debat France

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon, les cinq principaux candidats au premier tour de l’élection présidentielle française, le 23 avril, ont débattu à la télévision pendant plus de trois heures le 20 mars.

TF1
21 mars 2017 à 9h05

Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André […]


21 mars 2017 à 0h34

Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Gabriel Osson

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson. L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du […]


21 mars 2017 à 0h32
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur