Le français pour l’avenir honore Barbara Hall

20e anniversaire

John Ralston Saul et Barbara Hall

John Ralston Saul et Barbara Hall


18 avril 2017 à 0h03

Lundi 10 avril, l’organisme Le français pour l’avenir a souligné son 20e anniversaire au campus Glendon de l’Université York, lors d’un forum qui a permis à 250 jeunes d’une vingtaine d’écoles de Toronto et du Centre-Sud de l’Ontario de participer à différents ateliers et classes de maîtres.

La journée a notamment été marquée par la remise d’un prix à Barbara Hall, qui a été mairesse de Toronto de 1994 à 1997. Trois années pendant lesquelles elle s’est aussi démarquée par son soutien au Français pour l’avenir et à sa mission de promotion du bilinguisme chez les jeunes.

«Barbara Hall possède une qualité exceptionnelle: elle comprend comment fonctionnent le pays et la ville de Toronto. Elle a eu le courage d’affronter l’opposition pour nous aider à lancer Le français pour l’avenir», se rappelle John Ralston Saul, son fondateur et président d’honneur.

«Je suis ici aujourd’hui, car j’ai su écouter, car j’ai ouvert une porte il y a maintenant 20 ans», a déclaré Barbara Hall, très émue après avoir reçu son prix d’honneur. «C’est un accomplissement pour les fondateurs, les équipes, les générations d’étudiants et les professeurs. J’aimerai que le français fasse encore et toujours partie de ma vie dans le futur, car c’est une langue qui m’inspire.»

Cette journée a permis de mettre en avant l’importance de notre langue dans une communauté où nous sommes minoritaires: «On peut être francophone ou anglophone, mais on peut aussi faire le choix d’être le deux!», appuie John Ralston Saul.

Les élèves ont pu suivre de nombreuses classes de maîtres, comme des cours de journalisme mobile avec Philippe de Montigny de Radio-Canada Toronto, ou encore une initiation à la magie avec le magicien Éric Leclerc, double champion canadien de magie.

Il a par ailleurs enflammé l’assemblée en proposant quelques tours, dont celui de la table humaine: «Ces quatre jeunes hommes se maintiennent dans cette position sans l’aide des chaises. C’est exactement pareil pour la langue française. Si vous communiquez entre vous, si vous parlez français au quotidien, vous parviendrez à faire de grandes choses.»

Pour Pier-Nadeige Jutras, directrice générale du Français pour l’avenir depuis deux ans, l’expansion de l’organisme s’explique par l’opportunité unique qu’il propose aux élèves. «C’est l’occasion pour eux d’accéder à la seconde langue officielle du pays. L’organisme a beaucoup grandi, car nous avons énormément de demandes. Plus de 15 000 jeunes participent à nos conférences tout au long de l’année.»

«Notre président fondateur dit être le premier surpris de la durabilité de l’organisme, il est très étonné que cela perdure au fil du temps. Il est tout aussi difficile pour moi d’anticiper l’avenir du Français pour l’avenir. Aujourd’hui, notre objectif est de former une relève dynamique et passionnée», explique Pier-Nadeige Jutras.

Le français pour l’avenir semble avoir un futur radieux devant lui, car ce programme, que l’on pourrait dire d’utilité publique, a déjà insufflé l’amour de notre langue à plus de 67 000 jeunes en 20 ans. «Nous avons récemment fait un sondage sur nos anciens participants et 55% d’entre eux disent utiliser le français quotidiennement», conclut la directrice générale.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur