Le chiffre 30 et les murs autour d’un monstre

L’Association des auteures et auteurs de l’Outaouais a récemment célébré ses 30 ans et pour souligner cet anniversaire l’Association a invité ses membres à soumettre des nouvelles ayant pour thème le chiffre 30. Les textes reçus vont en tous sens, en tout temps et en tous lieux; ils sont réunis dans un ouvrage collectif intitulé 30 – TRENTE – XXX. Selon les directeurs Michèle Bourgon et Vincent Théberge, ces nouvelles sont «une invitation au voyage, là où ordre et beauté, luxe, calme et volupté, côtoient aussi désordre et tumulte.»

Chaque nouvelle mentionne évidemment le mot ou le chiffre trente. Cela prend toutes les formes imaginables: 30 ans, page 30, 30 mai, rue des Trente-Portages, trentième rang, trente secondes, Trentin Tremblay, trentaine svelte, etc.

Dans Comment traverser une frontière en trente pas, André Ouellette écrit trente phrases qui commencent chacune par un chiffre: Trente, Vingt-neuf, Vingt-huit, etc. Michèle Lavoie, lui, offre un texte macabre où un homme décide de faire trente victimes parce que sa blonde l’a quitté à 30 ans. Quel esprit tordu!

La nouvelle qui m’a le plus charmé est Retrouvaillesde Nicole Balvay-Haillot. Le personnage est à bord d’un avion et il ne reste que trente minutes avant l’atterrissage, avant les retrouvailles. Il se demande s’il va la reconnaître après trente ans. Il se souvient de son port altier, de sa vitalité fébrile, de son esprit avant-gardiste, de sa silhouette élancée… Plus que trente secondes. «Au sortir du tunnel, elle est là, offerte à mon regard instantanément chaviré, comblé.» New York n’a pas changé. Quel punch superbe!

Dans un ouvrage collectif, il y a toujours des hauts et des bas, des textes mieux réussis que d’autres. Le style est forcément inégal. Celui de Gertrude Millaire est finement ciselé. Dans 30 heures de vol, elle décrit Philippe qui a 60 ans le 30 septembre: «Il a ce don d’équilibre pour retomber sur ses pieds malgré quelques pirouettes assez périlleuses exécutées dans le gymnase de sa vie.» Quelle belle métaphore de la vie!

Les MursPlace maintenant au premier roman d’Olivia Tapiero, Les Murs, un ouvrage où rien n’est banal, où rien n’est laissé au hasard. Dès les premières pages, la table est mise et l’attention du lecteur est captée et gardée jusqu’à la fin. Une adolescente qui vient de faire une énième tentative de suicide raconte son histoire, son mal de vivre qui la gruge jusqu’à la moelle.

La jeune femme est transférée d’un hôpital à un autre. À chaque endroit elle cherche à connaître son ennemi, elle-même. Un Monstre l’habite. Lorsqu’elle a envie de manger ou de parler ou d’embrasser sa mère, c’est le Monstre qui en a envie. Il ne faut pas que les médecins le voient, «ça leur donnerait de l’espoir en ma guérison. En attendant, je dois construire des murs autour de lui, […] car peut-être que si les autres ne voient pas le Monstre, il cessera d’exister et ils me laisseront mourir.» L’apathie déroutante du personnage nous émeut et nous fait prendre conscience, bien que ce ne soit pas l’objectif de l’auteure, d’un univers qui est complètement étranger à une majorité d’entre nous.

Olivia Tapiero s’est imprégnée de son sujet par d’intenses recherches et elle réussit à nous offrir un roman où les propos tranchants déstabilisent et donnent l’impression de marcher sur une corde raide jusqu’au tout dernier mot.

30 – Trente – XXX, nouvelles, sous la direction de Michèle Bourgon et Vincent Théberge, Gatineau, Éditions Vents d’Ouest, 2009, 240 pages, 23,95 $.
Olivia Tapiero,Les Murs, roman, Montréal, VLB éditeur, 2009, 160 pages, 24,95 $.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Tintamarre de 1000 jeunes à Toronto pour le Jour des Franco-Ontariens

Les élèves de nos deux conseils scolaires se sont rassemblée en face de l'hôtel de ville de Toronto pour la levée du drapeau franco-ontarien.

Plus d’un millier d’élèves des écoles françaises laïques et catholiques de Toronto ont bravé la pluie pour se rassembler au centre-ville, vendredi midi, pour fêter le Jour des Franco-Ontariens (officiellement ce dimanche 25) et chanter Mon beau drapeau pendant qu’était hissé le drapeau vert et blanc au mat de l’hôtel de ville. À 10h, plusieurs […]


23 septembre 2016 à 21h34

Pluie sur le drapeau, mais fierté dans les coeurs

Levée de drapeau franco-ontarien sous la pluie à Queen's Park.

C’est sous la pluie que la première ministre Kathleen Wynne a procédé vendredi matin à la levée officielle du drapeau franco-ontarien à Queen’s Park, devant des députés des trois partis et plusieurs invités, dont le ministre québécois Jean-Marc Fournier et le consul de France Marc Trouyet, soulevant un joyeux tintamarre d’environ 200 élèves de nos […]


23 septembre 2016 à 21h34

Projet-pilote d’échange Ontario-Québec pour 40 jeunes

Marie-France Lalonde et Jean-Marc Fournier. (Photo: François Bergeron)

Les gouvernements du Québec et de l’Ontario ont signé ce vendredi 23 septembre un nouvel Accord de coopération en matière de langue et de culture francophones et ont annoncé le lancement d’un projet-pilote d’échanges culturels entre 40 jeunes francophones et francophiles des deux provinces. 20 élèves des 3e, 4e et 5e secondaire du Québec et […]


23 septembre 2016 à 19h16

Université franco-ontarienne: Dyane Adam présidera un Conseil de planification

Dyane Adam

L’ancienne commissaire aux langues officielles du Canada, Dyane Adam, ex-principale du campus Glendon de l’Université York, présidera un nouveau «Conseil de planification pour une université de langue française». Ce n’est pas encore la gouvernance d’une future université franco-ontarienne, réclamée par le mouvement associatif et le projet de loi privé de la députée néo-démocrate France Gélinas, […]


22 septembre 2016 à 16h46

Êtes-vous intelligent… ou rationnel?

jeune_femme_qui_reflechit-ee49ff0d8ffcc59c11b5f19f26b9453e8501a7bc

Êtes-vous intelligent… ou rationnel? Parce que ce n’est pas la même chose. C’est la réflexion que proposent dans le New York Times de dimanche dernier les psychologues David Hambrick et Alexander Burgoyne. Et ce qui serait resté une discussion philosophique il y a quelques années est en train de devenir plus scientifique: des études en […]


22 septembre 2016 à 16h10

La limace qui mange des oiseaux

Limace espagnole arion vulgaris

On pourrait croire qu’elle a les yeux plus gros que le ventre: une limace se nourrit généralement de feuilles ou d’insectes, pas d’oiseaux. Mais celle-ci n’est pas une limace ordinaire. Appelée «supersize» ou «monster» par les ornithologues, qui commencent à admettre qu’il ne s’agit pas de cas isolés, elle n’a été vue à l’œuvre qu’indirectement: […]


22 septembre 2016 à 15h53

Internet: l’avenir n’est plus ce qu’il était

livres_vieil_ordinateur_-_nature_morte-246f68175fb2fa7964f46cb9b827c624c59caca0

Il fut un temps où Internet était le symbole d’une utopie: un monde où tout le monde serait égal devant l’information, libéré des contraintes de genre, d’ethnie ou de classe sociale… Bien sûr, ça n’a pas tout à fait tourné dans le sens qu’espéraient les idéologues des années 1980 et 1990. C’est la thèse poursuivie […]


22 septembre 2016 à 13h07

CRISPR : de percée scientifique à foire d’empoigne

adn_-_double_helice-ac4d3dc623d6a9accb1bc13e4da5fa9b1e8ae974

À en croire les généticiens, CRISPR serait la plus grande percée dans leur domaine depuis des décennies. Mais en attendant, la foire d’empoigne autour d’un éventuel brevet révèle une facette pas très reluisante de la science lorsqu’elle s’accompagne d’un potentiel très commercial. D’un côté, l’université de Berkeley, en Californie, a été la première à déposer […]


22 septembre 2016 à 13h02

Encore une grosse année culturelle pour l’Alliance française

Les Petits Nouveaux, trio de jazz manouche... et torontois, qui se produira en juin à l'AFT.

Déjà lancée avec la visite de la cinéaste Agnès Varda pendant le TIFF et le concert de Céleste Lévis dans le cadre de Francophonie en fête ce jeudi 22 septembre, la rentrée culturelle de l’Alliance française de Toronto se poursuit en septembre avec une rencontre avec le bédéiste Jean-Louis Tripp (le 28), le film Mommy […]


21 septembre 2016 à 23h59

Les chats ont conquis la planète en deux vagues

chats-b002d4782674613c6ca004f31243a3614843ab33

Après avoir longuement creusé l’origine des chiens, la génétique se tourne vers celle des chats. Et elle se heurte à un gros obstacle: nous savons beaucoup moins de choses sur la façon dont nos ancêtres ont domestiqué les chats — au point que certains chercheurs hésitent toujours à qualifier Felis silvestris d’animal «domestique». Un humain […]


21 septembre 2016 à 19h08
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur