Le chiffre 30 et les murs autour d’un monstre

L’Association des auteures et auteurs de l’Outaouais a récemment célébré ses 30 ans et pour souligner cet anniversaire l’Association a invité ses membres à soumettre des nouvelles ayant pour thème le chiffre 30. Les textes reçus vont en tous sens, en tout temps et en tous lieux; ils sont réunis dans un ouvrage collectif intitulé 30 – TRENTE – XXX. Selon les directeurs Michèle Bourgon et Vincent Théberge, ces nouvelles sont «une invitation au voyage, là où ordre et beauté, luxe, calme et volupté, côtoient aussi désordre et tumulte.»

Chaque nouvelle mentionne évidemment le mot ou le chiffre trente. Cela prend toutes les formes imaginables: 30 ans, page 30, 30 mai, rue des Trente-Portages, trentième rang, trente secondes, Trentin Tremblay, trentaine svelte, etc.

Dans Comment traverser une frontière en trente pas, André Ouellette écrit trente phrases qui commencent chacune par un chiffre: Trente, Vingt-neuf, Vingt-huit, etc. Michèle Lavoie, lui, offre un texte macabre où un homme décide de faire trente victimes parce que sa blonde l’a quitté à 30 ans. Quel esprit tordu!

La nouvelle qui m’a le plus charmé est Retrouvaillesde Nicole Balvay-Haillot. Le personnage est à bord d’un avion et il ne reste que trente minutes avant l’atterrissage, avant les retrouvailles. Il se demande s’il va la reconnaître après trente ans. Il se souvient de son port altier, de sa vitalité fébrile, de son esprit avant-gardiste, de sa silhouette élancée… Plus que trente secondes. «Au sortir du tunnel, elle est là, offerte à mon regard instantanément chaviré, comblé.» New York n’a pas changé. Quel punch superbe!

Dans un ouvrage collectif, il y a toujours des hauts et des bas, des textes mieux réussis que d’autres. Le style est forcément inégal. Celui de Gertrude Millaire est finement ciselé. Dans 30 heures de vol, elle décrit Philippe qui a 60 ans le 30 septembre: «Il a ce don d’équilibre pour retomber sur ses pieds malgré quelques pirouettes assez périlleuses exécutées dans le gymnase de sa vie.» Quelle belle métaphore de la vie!

Les MursPlace maintenant au premier roman d’Olivia Tapiero, Les Murs, un ouvrage où rien n’est banal, où rien n’est laissé au hasard. Dès les premières pages, la table est mise et l’attention du lecteur est captée et gardée jusqu’à la fin. Une adolescente qui vient de faire une énième tentative de suicide raconte son histoire, son mal de vivre qui la gruge jusqu’à la moelle.

La jeune femme est transférée d’un hôpital à un autre. À chaque endroit elle cherche à connaître son ennemi, elle-même. Un Monstre l’habite. Lorsqu’elle a envie de manger ou de parler ou d’embrasser sa mère, c’est le Monstre qui en a envie. Il ne faut pas que les médecins le voient, «ça leur donnerait de l’espoir en ma guérison. En attendant, je dois construire des murs autour de lui, […] car peut-être que si les autres ne voient pas le Monstre, il cessera d’exister et ils me laisseront mourir.» L’apathie déroutante du personnage nous émeut et nous fait prendre conscience, bien que ce ne soit pas l’objectif de l’auteure, d’un univers qui est complètement étranger à une majorité d’entre nous.

Olivia Tapiero s’est imprégnée de son sujet par d’intenses recherches et elle réussit à nous offrir un roman où les propos tranchants déstabilisent et donnent l’impression de marcher sur une corde raide jusqu’au tout dernier mot.

30 – Trente – XXX, nouvelles, sous la direction de Michèle Bourgon et Vincent Théberge, Gatineau, Éditions Vents d’Ouest, 2009, 240 pages, 23,95 $.
Olivia Tapiero,Les Murs, roman, Montréal, VLB éditeur, 2009, 160 pages, 24,95 $.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Xavier Guidis est là pour rendre service

Xavier Guidis, concierge à l'hôtel Trump de Toronto.

Que ce soit pour trouver un mode de transport original, des billets de concert ou de hockey de dernière minute, un vêtement ou un accessoire unique, aucune requête n’est trop grande ou trop petite pour Xavier Guidis, concierge à l’hôtel Trump de Toronto. «Ce ne sont pas tous les voyageurs qui réalisent qu’ils peuvent nous […]


23 août 2016 à 4h59

Les funérailles de Mauril Bélanger samedi

Mauril Bélanger 1955-2016.

Les funérailles du député Mauril Bélanger auront lieu ce samedi 27 août, à la basilique-cathédrale Notre-Dame d’Ottawa. De nombreux députés et personnalités publiques, notamment du mouvement associatif canadien-français, sont attendus pour la cérémonie. C’est le premier ministre Justin Trudeau lui-même, «le coeur lourd», qui avait annoncé le décès, le 16 août à l’âge de 61 […]


23 août 2016 à 4h58

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur

Benoit Legault apprend les rudiments de la pêche à la mouche dans les rapides de Sault Sainte-Marie.

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur: voici deux lieux bruts et rudes à apprivoiser. Un par sa culture, l’autre par sa nature. De bonnes surprises vous attendent, une fois les aspects farouches apprivoisés. C’est une région magnifique l’été, et formidable l’automne. Dès mon arrivée au Sault, on me fait enfiler des «waders», et je dois […]


23 août 2016 à 4h57

Zika: combattre le virus et la peur en même temps

zeka

Zika? Quel zika? C’est la question que certains athlètes doivent se poser, du moins ceux qui ont décidé de ne pas aller à Rio par peur du virus. Au Brésil, en dépit de toutes les rumeurs virales, athlètes et spectateurs des Olympiques n’ont pas du tout été troublés par les moustiques porteurs du zika. Il semble […]


24 août 2016 à 3h06

Burkini: les médias français remarquent la position de Justin Trudeau

Justin Trudeau

Justin Trudeau a défendu, lundi, les droits de libertés de cultes guarantissant le port du burkini.

Le Nouvel Observateur
24 août 2016 à 2h37

Suicide ou aide médicale à mourir?

La page d'accueil du site de Dignitas en Suisse.

Le 18 août 2016, après 45 ans de lutte contre la sclérose en plaques, ma sœur jumelle a choisi de mettre fin à ses jours. Pour ce faire, elle a dû se rendre chez  Dignitas – Vivre dignement – Mourir dignement, en Suisse, pour «un suicide assisté». Le Canada ne pouvait pas lui permettre de […]


24 août 2016 à 1h09

L’écosystème le plus diversifié du corps: l’intestin

La prof Emma Allen-Vercoe (en noir) de l’Université de Guelph, s'intéresse au microbiote intestinal humain.

La clé pour une meilleure santé passe par notre intestin. C’est du moins la conclusion à laquelle est parvenue la prof Emma Allen-Vercoe de l’Université de Guelph, à la suite de ses recherches sur l’écosystème du microbiote intestinal humain. Le microbiote est un terme qui peut paraître compliqué, mais il s’agit tout simplement d’un ensemble […]


24 août 2016 à 12h58

Stef Paquette met le cap sur la Planète BRBR

Stef Paquette en entrevue avec l'émissions Matin du Nord

Refuser un emploi d’animateur culturel dans une des écoles secondaires les plus prestigieuses d’Ottawa pour accepter d’animer une émission de télévision sur la chaîne TFO : voilà le choix déchirant qu’a fait cet été le Sudburois Stef Paquette.

Radio-Canada
24 août 2016 à 10h32

La moitié du financement des projets de transport en commun viendra du fédéral

train

Le gouvernement du Canada, l’Ontario et les municipalités accorderont un financement combiné de près de 3 milliards $ pour la réalisation de projets de transport en commun aux quatre coins de la province, dont environ le tiers dans le Grand Toronto. Les premiers ministres Justin Trudeau et Kathleen Wynne en ont fait l’annonce ce mardi […]


23 août 2016 à 1h13

Nos athlètes de Rio acclamés à l’aéroport Pearson

Le Canada s'est classé 10e avec 22 médailles aux Jeux de Rio qui ont pris fin dimanche. (Photo: Edwfong, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50510206)

Des dizaines de personnes se sont levées tôt ce matin pour accueillir les athlètes olympiques canadiens à l’aéroport Pearson de Toronto.

Radio-Canada
23 août 2016 à 10h12
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur