Le Canada rompt ses relations avec l’Iran

Le ministre canadien des Affaires extérieures John Baird. (Photo: Adrian Wyld, PC)

à 16h58 HAE, le 7 septembre 2012.

OTTAWA – Le Canada ferme son ambassade à Téhéran et expulse les diplomates iraniens en poste au Canada.

Ottawa suspend ainsi toute relation diplomatique avec l’Iran, allant plus loin que la majorité des pays occidentaux qui se contentent d’imposer des sanctions au régime iranien pour le forcer à freiner le développement de son programme nucléaire.

Depuis des mois, Israël réclame une attaque militaire contre l’Iran, inquiet du possible développement de l’arme nucléaire chez son ennemi.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a cru bon dépêcher son porte-parole pour assurer, à la suite de l’annonce de la fermeture de l’ambassade, vendredi, qu’il n’avait «aucune information à propos d’une attaque militaire contre l’Iran».

M. Baird a dressé une longue liste de reproches contre l’Iran, au cours d’un point de presse tenu à Vladivostok, en Russie, où il participe au Sommet de l’APEC en compagnie du premier ministre Stephen Harper.

L’Iran, a-t-il dit, est «la menace la plus importante à la paix et à la sécurité mondiale à l’heure actuelle».

Il a reproché à Téhéran de fournir une aide militaire au gouvernement Assad, en Syrie. Il s’est inquiété de la menace que l’Iran représente pour l’existence d’Israël.

«Il (le régime iranien) refuse de se soumettre aux résolutions des Nations unies en rapport avec son programme nucléaire. Il menace régulièrement l’existence de l’État d’Israël et emploie une rhétorique raciste et antisémite, incitant au génocide», a-t-il lancé.

Ses propos, et surtout son geste, ont été applaudis par Israël.

Ce sont là les mesures qu’il faut prendre «pour tracer clairement une ligne rouge à l’Iran», peut-on lire dans le communiqué diffusé par Miriam Ziv, ambassadrice à Ottawa, vendredi après-midi.

Il y a quelques jours, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, s’en prenait à Washington à qui il reproche sa réticence à envisager l’avenue militaire.

«La communauté internationale n’a pas défini une ligne rouge que l’Iran ne doive franchir et l’Iran ne voit pas la résolution de la communauté internationale à stopper son programme nucléaire», avait-il déclaré après la publication d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) où on apprenait que l’Iran avait doublé sa capacité d’enrichissement mais que son carburant nucléaire était encore loin d’être de qualité militaire.

Vendredi, M. Nétanyahou a félicité Ottawa. «La détermination dont fait preuve le Canada servira à faire comprendre aux Iraniens qu’ils ne peuvent pas continuer leur course vers l’arme nucléaire», a-t-il déclaré, vantant le geste d’Ottawa comme étant l’exemple à suivre par toute la communauté internationale.

Vendredi, l’Union européenne se penchait sur la possibilité de renforcer les sanctions contre l’Iran.

Le gouvernement Harper s’est toujours rangé dans le camp israélien, même s’il n’est pas allé jusqu’à donner son appui à une attaque militaire contre l’Iran. En 2011, toutefois, le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, déclarait pendant une visite en Israël qu’«une menace contre Israël est une menace contre le Canada».

De l’avis de Houchang Hassan-Yari, professeur de politique comparée et des relations internationales (questions militaire et stratégique) au Collège militaire royal du Canada à Kingston, le Canada s’aventure maintenant sur un terrain «glissant».

«Cette inflation verbale peut avoir des conséquences négatives», a-t-il dit à propos de la sortie de M. Baird.

Le spécialiste admet qu’il y a beaucoup de reproches à faire au régime iranien. «Mais de là à conclure que c’est la menace la plus grande, la plus imminente, pour la paix et la sécurité internationales, à mon avis, c’est un peu aller loin», a-t-il jugé, lors d’une entrevue téléphonique.

Ottawa n’a pas voulu lier son geste uniquement au programme nucléaire iranien. Le ministre Baird a également fait valoir que la sécurité du personnel diplomatique canadien était en jeu, rappelant une attaque il y a huit mois contre l’ambassade britannique en Iran.

«Le régime iranien a démontré qu’il n’a aucun respect de la Convention de Vienne et des garanties qu’elle assure pour la protection du personnel diplomatique, a-t-il dit. Dans ces circonstances, le Canada ne peut maintenir une présence diplomatique en Iran. Nos diplomates sont des civils au service du Canada et leur sécurité est notre première priorité.»

L’opposition officielle à Ottawa se demande pourquoi le gouvernement Harper pose ce geste maintenant.

«C’est peut-être de la bonne rhétorique, mais ce n’est pas vraiment de la bonne diplomatie», s’est désolé le néo-démocrate Paul Dewar. Selon lui, le Canada s’isole, plutôt que d’isoler l’Iran, en fermant son ambassade.

Quant à l’Iran comme menace principale à la paix et à la sécurité internationales, M. Dewar ne croit pas que pareil jugement fasse l’unanimité chez les alliés du Canada. «L’inquiétude est liée à la prolifération de l’arme nucléaire, a-t-il dit en entrevue. Si cela inquiète (le gouvernement Harper), alors où est ce gouvernement quand vient le temps de réclamer un Moyen-Orient sans arme nucléaire? Il ne fait aucune pression en ce sens.»

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre. On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré […]


26 septembre 2016 à 23h32

Tintamarre de 1000 jeunes à Toronto pour le Jour des Franco-Ontariens

Les élèves de nos deux conseils scolaires se sont rassemblée en face de l'hôtel de ville de Toronto pour la levée du drapeau franco-ontarien.

Plus d’un millier d’élèves des écoles françaises laïques et catholiques de Toronto ont bravé la pluie pour se rassembler au centre-ville, vendredi midi, pour fêter le Jour des Franco-Ontariens (officiellement ce dimanche 25) et chanter Mon beau drapeau pendant qu’était hissé le drapeau vert et blanc au mat de l’hôtel de ville. À 10h, plusieurs […]


23 septembre 2016 à 21h34

Université franco-ontarienne: Dyane Adam présidera un Conseil de planification

Dyane Adam

L’ancienne commissaire aux langues officielles du Canada, Dyane Adam, ex-principale du campus Glendon de l’Université York, présidera un nouveau «Conseil de planification pour une université de langue française». Ce n’est pas encore la gouvernance d’une future université franco-ontarienne, réclamée par le mouvement associatif et le projet de loi privé de la députée néo-démocrate France Gélinas, […]


22 septembre 2016 à 16h46

Concours IDÉLLO pour transformer l’expérience en classe

TFO-idello

Depuis le 22 septembre, toutes les écoles primaires et secondaires de l’Ontario et du Québec peuvent s’inscrire au concours Votre école IDÉLLO de TFO. Deux écoles gagnantes seront transformées en un environnement d’apprentissage numérique «stimulant, interactif et collaboratif». «C’est la première d’une série d’initiatives éducatives qui seront déployées à travers le Canada», indique Glenn O’Farrell, […]


28 septembre 2016 à 14h16

Des produits ontariens qui rivalisent avec l’huile d’olive

Jason Persall

Devant la chute des prix des cultures, il y a une dizaine d’années, le producteur de céréales ontarien Jason Persall a dû chercher des moyens d’apporter une valeur ajoutée à sa ferme familiale du comté de Norfolk, au bord du lac Érié. Aujourd’hui, sa marque Pristine Gourmet est populaire tant auprès des chefs qu’auprès des […]


28 septembre 2016 à 12h31

Un «écolodge» de Village Monde en Indonésie

Le projet d'écolodge de Village Monde en Indonésie

Le fondateur de l’organisation québécoise Village Monde, Charles Mony, construira un «écolodge» en Indonésie, grâce à un partenariat avec Filaction via le fond Capital Équitable. Le gite touristique devrait ouvrir ses portes en juin 2017, a-t-il annoncé le 27 septembre, Journée mondiale du tourisme. Tourisme responsable Village Monde soutient des initiatives «améliorant les conditions de […]


28 septembre 2016 à 12h15

Vélo: le casque est efficace, mais…

casquevelo02-e338cc8d848561d8bc89545916ff3fedcba28fe7

La mort d’un cycliste est toujours un événement malheureux. Mais beaucoup sont prompts à y coller la phrase accusatrice: «le cycliste ne portait pas de casque». Depuis le milieu des années 1980, une vingtaine d’études ont confirmé l’efficacité du casque pour prévenir les blessures à la tête — et donc, certains décès. Cependant, cette protection […]


28 septembre 2016 à 11h25

Pas de nouveaux projets d’énergie renouvelable

eoliennes

Dans le but de réduire la facture d’électricité des Ontariens – un enjeu électoral de plus en plus sensible – le gouvernement provincial suspend la deuxième ronde de son processus d’approvisionnement pour les grands projets d’énergie renouvelable, mettant fin à l’achat de plus de 1000 mégawatts  d’énergie solaire, éolienne, hydroélectrique, de bioénergie et d’énergie produite […]


27 septembre 2016 à 17h44

La Cour suprême de Colombie-Britannique reconnaît des besoins spéciaux aux écoles francophones

cb

La Cour suprême de Colombie-Britannique accédé partiellement à la requête du milieu scolaire francophone. Le gouvernement devra financer du transport additionnel mais pas nécessairement la construction de nouvelles écoles.

TFO #ONfr
27 septembre 2016 à 16h41

Une majorité de résidents pour une ville d’Ottawa bilingue

OttawaBilingue

72% des résidents d’Ottawa appuieraient le bilinguisme officiel de la Ville si la démarche n’impose pas de coûts additionnels et ne cause pas de pertes d’emploi, selon un récent sondage publié ce mardi par le regroupement #OttawaBilingue. Une bonne majorité d’entre eux (68%) croient aussi que le bilinguisme officiel de la Ville aurait un impact […]


27 septembre 2016 à 11h58

Débat Trump-Clinton non concluant

Donald Trump, Hillary Clinton.

On n’a pas eu à éponger de sang sur la scène de l’université Hofstra (New York) après le premier débat télévisé Trump-Clinton lundi soir, les deux candidats présidentiels américains paraissant retenir leurs coups. Hillary Clinton et Donald Trump ont esquivé relativement facilement les allusions/allégations/accusations les plus dangereuses et sont même restés plutôt polis l’un envers l’autre. […]


27 septembre 2016 à 2h11

Une première croisière «French Touch» réussie

Embarquement sur le Empress of Canada.

La croisière French Touch du jeudi 22 septembre a rassemblé une centaine de personnes sur le bateau à trois ponts Empress of Canada. Cette première activité de Clink Toronto, l’entreprise d’Adra Berezintsev, a permis à ces curieux de manger, danser, réseauter et découvrir des jeunes professionnels franco-torontois et leurs projets. «Je veux promouvoir des entreprises […]


26 septembre 2016 à 23h22
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur