Le Canada rompt ses relations avec l’Iran

Le ministre canadien des Affaires extérieures John Baird. (Photo: Adrian Wyld, PC)

à 16h58 HAE, le 7 septembre 2012.

OTTAWA – Le Canada ferme son ambassade à Téhéran et expulse les diplomates iraniens en poste au Canada.

Ottawa suspend ainsi toute relation diplomatique avec l’Iran, allant plus loin que la majorité des pays occidentaux qui se contentent d’imposer des sanctions au régime iranien pour le forcer à freiner le développement de son programme nucléaire.

Depuis des mois, Israël réclame une attaque militaire contre l’Iran, inquiet du possible développement de l’arme nucléaire chez son ennemi.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a cru bon dépêcher son porte-parole pour assurer, à la suite de l’annonce de la fermeture de l’ambassade, vendredi, qu’il n’avait «aucune information à propos d’une attaque militaire contre l’Iran».

M. Baird a dressé une longue liste de reproches contre l’Iran, au cours d’un point de presse tenu à Vladivostok, en Russie, où il participe au Sommet de l’APEC en compagnie du premier ministre Stephen Harper.

L’Iran, a-t-il dit, est «la menace la plus importante à la paix et à la sécurité mondiale à l’heure actuelle».

Il a reproché à Téhéran de fournir une aide militaire au gouvernement Assad, en Syrie. Il s’est inquiété de la menace que l’Iran représente pour l’existence d’Israël.

«Il (le régime iranien) refuse de se soumettre aux résolutions des Nations unies en rapport avec son programme nucléaire. Il menace régulièrement l’existence de l’État d’Israël et emploie une rhétorique raciste et antisémite, incitant au génocide», a-t-il lancé.

Ses propos, et surtout son geste, ont été applaudis par Israël.

Ce sont là les mesures qu’il faut prendre «pour tracer clairement une ligne rouge à l’Iran», peut-on lire dans le communiqué diffusé par Miriam Ziv, ambassadrice à Ottawa, vendredi après-midi.

Il y a quelques jours, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, s’en prenait à Washington à qui il reproche sa réticence à envisager l’avenue militaire.

«La communauté internationale n’a pas défini une ligne rouge que l’Iran ne doive franchir et l’Iran ne voit pas la résolution de la communauté internationale à stopper son programme nucléaire», avait-il déclaré après la publication d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) où on apprenait que l’Iran avait doublé sa capacité d’enrichissement mais que son carburant nucléaire était encore loin d’être de qualité militaire.

Vendredi, M. Nétanyahou a félicité Ottawa. «La détermination dont fait preuve le Canada servira à faire comprendre aux Iraniens qu’ils ne peuvent pas continuer leur course vers l’arme nucléaire», a-t-il déclaré, vantant le geste d’Ottawa comme étant l’exemple à suivre par toute la communauté internationale.

Vendredi, l’Union européenne se penchait sur la possibilité de renforcer les sanctions contre l’Iran.

Le gouvernement Harper s’est toujours rangé dans le camp israélien, même s’il n’est pas allé jusqu’à donner son appui à une attaque militaire contre l’Iran. En 2011, toutefois, le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, déclarait pendant une visite en Israël qu’«une menace contre Israël est une menace contre le Canada».

De l’avis de Houchang Hassan-Yari, professeur de politique comparée et des relations internationales (questions militaire et stratégique) au Collège militaire royal du Canada à Kingston, le Canada s’aventure maintenant sur un terrain «glissant».

«Cette inflation verbale peut avoir des conséquences négatives», a-t-il dit à propos de la sortie de M. Baird.

Le spécialiste admet qu’il y a beaucoup de reproches à faire au régime iranien. «Mais de là à conclure que c’est la menace la plus grande, la plus imminente, pour la paix et la sécurité internationales, à mon avis, c’est un peu aller loin», a-t-il jugé, lors d’une entrevue téléphonique.

Ottawa n’a pas voulu lier son geste uniquement au programme nucléaire iranien. Le ministre Baird a également fait valoir que la sécurité du personnel diplomatique canadien était en jeu, rappelant une attaque il y a huit mois contre l’ambassade britannique en Iran.

«Le régime iranien a démontré qu’il n’a aucun respect de la Convention de Vienne et des garanties qu’elle assure pour la protection du personnel diplomatique, a-t-il dit. Dans ces circonstances, le Canada ne peut maintenir une présence diplomatique en Iran. Nos diplomates sont des civils au service du Canada et leur sécurité est notre première priorité.»

L’opposition officielle à Ottawa se demande pourquoi le gouvernement Harper pose ce geste maintenant.

«C’est peut-être de la bonne rhétorique, mais ce n’est pas vraiment de la bonne diplomatie», s’est désolé le néo-démocrate Paul Dewar. Selon lui, le Canada s’isole, plutôt que d’isoler l’Iran, en fermant son ambassade.

Quant à l’Iran comme menace principale à la paix et à la sécurité internationales, M. Dewar ne croit pas que pareil jugement fasse l’unanimité chez les alliés du Canada. «L’inquiétude est liée à la prolifération de l’arme nucléaire, a-t-il dit en entrevue. Si cela inquiète (le gouvernement Harper), alors où est ce gouvernement quand vient le temps de réclamer un Moyen-Orient sans arme nucléaire? Il ne fait aucune pression en ce sens.»

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Serge Gainsbourg réincarné en Stefie Shock à Francophonie en fête

Stefie Shock

Jacques Charette a vu Stefie Shock chanter Serge Gainsbourg aux Francofolies de Montréal cet été, et il s’est tout de suite affairé à faire venir à Toronto ce spectacle, mettant également en vedette Fanny Bloom, Pascale Bussières et Gaële, à son festival Francophonie en fête en septembre. Toronto accueillera donc, le samedi 24 septembre au […]


25 août 2016 à 6h30

Xavier Guidis est là pour rendre service

Xavier Guidis, concierge à l'hôtel Trump de Toronto.

Que ce soit pour trouver un mode de transport original, des billets de concert ou de hockey de dernière minute, un vêtement ou un accessoire unique, aucune requête n’est trop grande ou trop petite pour Xavier Guidis, concierge à l’hôtel Trump de Toronto. «Ce ne sont pas tous les voyageurs qui réalisent qu’ils peuvent nous […]


23 août 2016 à 4h59

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur

Benoit Legault apprend les rudiments de la pêche à la mouche dans les rapides de Sault Sainte-Marie.

Sault Sainte-Marie et son lac Supérieur: voici deux lieux bruts et rudes à apprivoiser. Un par sa culture, l’autre par sa nature. De bonnes surprises vous attendent, une fois les aspects farouches apprivoisés. C’est une région magnifique l’été, et formidable l’automne. Dès mon arrivée au Sault, on me fait enfiler des «waders», et je dois […]


23 août 2016 à 4h57

La consultation sur les langues officielles: pas d’analyse de mi-parcours

Des participants à la consultation sur les langues officielles à Toronto le 5 juillet. Au centre (cravate rouge): Randy Boissonnault, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien.

Le blogueur vancouvérois Réjean Beaulieu, qui a adressé un «anti-mémoire» au comité qui mène présentement des consultations nationales sur les langues officielles, récidive en constatant l’absence d’un rapport de mi-mandat et l’indifférence des médias: Un mémoire qui ne risque pas d’être entendu – Partie II 1. Antoine Laurent de Lavoisier écrivait au tournant de la […]


29 août 2016 à 9h24

Dernier adieu à Mauril Bélanger

Mauril Bélanger 1955-2016.

Famille, amis et alliés de Mauril Bélanger ont rendu un dernier hommage, samedi, au député libéral fédéral d’Ottawa-Vanier, défenseur de longue date de la francophonie, décédé le 15 août à l’âge de 61 ans des suites de la sclérose latérale amyotrophique.

Radio-Canada
27 août 2016 à 6h04

Claudette Jaiko élue présidente du Labo

Karine Barrass et Claudette Jaiko.

La cinéaste Claudette Jaiko a succédé à l’artiste de performance Julie Lassonde à la présidence du Labo, lors de l’assemblée générale annuelle du centre d’arts médiatiques jeudi soir au Coq of the Walk by Point Bar. Mme Jaiko a été élue à l’unanimité. Julie Lassonde s’est dite très fière de tout ce que le Labo […]


26 août 2016 à 12h30

Déficience intellectuelle: des adultes abandonnés par leur famille découragée

Le protecteur du citoyen de l'Ontario, Paul Dubé, et son rapport sur les situations de crise impliquant des personnes ayant une déficience intellectuelle.

«L’échec systémique» de l’Ontario à venir en aide à des familles désespérées et vulnérables, qui se trouvent dans l’incapacité de s’occuper d’un être cher atteint de déficience intellectuelle, a plongé beaucoup d’entre elles dans des situations difficiles et souvent dangereuses, selon l’ombudsman Paul Dubé. Dans un rapport intitulé Dans l’impasse, paru cette semaine, le protecteur […]


25 août 2016 à 4h02

Pourquoi l’Italie a tremblé

Les dégâts du séisme en Italie vus par un drone.

Le tremblement de terre qui a tué mercredi au moins 250 personnes, dans le centre montagneux de l’Italie, s’est produit dans une zone géologiquement très complexe… et pour cette raison, très active. Deux frottements s’y croisent à la vitesse des plaques tectoniques. D’une part, la «micro-plaque» adriatique passe dans un axe est-ouest, sous la chaîne des monts […]


25 août 2016 à 2h21

3 morts à Scarborough: agression à l’arbalète?

arbalete

Trois personnes ont été tuées jeudi dans une agression armée, possiblement à l’arbalète, à Toronto.

Radio-Canada
25 août 2016 à 2h12

Une armée nano contre les tumeurs cancéreuses

nanorobots

Relâcher une armée microscopique pour s’attaquer à des tumeurs cancéreuses colorectales: la médecine a rejoint la science-fiction et vous risquez d’en entendre beaucoup parler. Comme dans Le Voyage fantastique d’Asimov, où un véhicule miniature circule dans le flux sanguin pour transporter dans un corps humain des médecins réduits à la taille de microbes, une équipe […]

Poursuite de 50 millions $ pour intimidation: l’école Saint-Joseph affirme avoir bien agi

StJoseph2

Le Conseil scolaire Viamonde nie avoir fait preuve de négligence envers une fillette qui aurait été victime d’intimidation à l’école Saint-Joseph de Penetanguishene. Sa famille poursuit le conseil pour 50 millions $.

Radio-Canada
25 août 2016 à 10h03

Zika: combattre le virus et la peur en même temps

zeka

Zika? Quel zika? C’est la question que certains athlètes doivent se poser, du moins ceux qui ont décidé de ne pas aller à Rio par peur du virus. Au Brésil, en dépit de toutes les rumeurs virales, athlètes et spectateurs des Olympiques n’ont pas du tout été troublés par les moustiques porteurs du zika. Il semble […]


24 août 2016 à 3h06
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur