Le Canada rompt ses relations avec l’Iran

Le ministre canadien des Affaires extérieures John Baird. (Photo: Adrian Wyld, PC)

à 16h58 HAE, le 7 septembre 2012.

OTTAWA – Le Canada ferme son ambassade à Téhéran et expulse les diplomates iraniens en poste au Canada.

Ottawa suspend ainsi toute relation diplomatique avec l’Iran, allant plus loin que la majorité des pays occidentaux qui se contentent d’imposer des sanctions au régime iranien pour le forcer à freiner le développement de son programme nucléaire.

Depuis des mois, Israël réclame une attaque militaire contre l’Iran, inquiet du possible développement de l’arme nucléaire chez son ennemi.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a cru bon dépêcher son porte-parole pour assurer, à la suite de l’annonce de la fermeture de l’ambassade, vendredi, qu’il n’avait «aucune information à propos d’une attaque militaire contre l’Iran».

M. Baird a dressé une longue liste de reproches contre l’Iran, au cours d’un point de presse tenu à Vladivostok, en Russie, où il participe au Sommet de l’APEC en compagnie du premier ministre Stephen Harper.

L’Iran, a-t-il dit, est «la menace la plus importante à la paix et à la sécurité mondiale à l’heure actuelle».

Il a reproché à Téhéran de fournir une aide militaire au gouvernement Assad, en Syrie. Il s’est inquiété de la menace que l’Iran représente pour l’existence d’Israël.

«Il (le régime iranien) refuse de se soumettre aux résolutions des Nations unies en rapport avec son programme nucléaire. Il menace régulièrement l’existence de l’État d’Israël et emploie une rhétorique raciste et antisémite, incitant au génocide», a-t-il lancé.

Ses propos, et surtout son geste, ont été applaudis par Israël.

Ce sont là les mesures qu’il faut prendre «pour tracer clairement une ligne rouge à l’Iran», peut-on lire dans le communiqué diffusé par Miriam Ziv, ambassadrice à Ottawa, vendredi après-midi.

Il y a quelques jours, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, s’en prenait à Washington à qui il reproche sa réticence à envisager l’avenue militaire.

«La communauté internationale n’a pas défini une ligne rouge que l’Iran ne doive franchir et l’Iran ne voit pas la résolution de la communauté internationale à stopper son programme nucléaire», avait-il déclaré après la publication d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) où on apprenait que l’Iran avait doublé sa capacité d’enrichissement mais que son carburant nucléaire était encore loin d’être de qualité militaire.

Vendredi, M. Nétanyahou a félicité Ottawa. «La détermination dont fait preuve le Canada servira à faire comprendre aux Iraniens qu’ils ne peuvent pas continuer leur course vers l’arme nucléaire», a-t-il déclaré, vantant le geste d’Ottawa comme étant l’exemple à suivre par toute la communauté internationale.

Vendredi, l’Union européenne se penchait sur la possibilité de renforcer les sanctions contre l’Iran.

Le gouvernement Harper s’est toujours rangé dans le camp israélien, même s’il n’est pas allé jusqu’à donner son appui à une attaque militaire contre l’Iran. En 2011, toutefois, le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, déclarait pendant une visite en Israël qu’«une menace contre Israël est une menace contre le Canada».

De l’avis de Houchang Hassan-Yari, professeur de politique comparée et des relations internationales (questions militaire et stratégique) au Collège militaire royal du Canada à Kingston, le Canada s’aventure maintenant sur un terrain «glissant».

«Cette inflation verbale peut avoir des conséquences négatives», a-t-il dit à propos de la sortie de M. Baird.

Le spécialiste admet qu’il y a beaucoup de reproches à faire au régime iranien. «Mais de là à conclure que c’est la menace la plus grande, la plus imminente, pour la paix et la sécurité internationales, à mon avis, c’est un peu aller loin», a-t-il jugé, lors d’une entrevue téléphonique.

Ottawa n’a pas voulu lier son geste uniquement au programme nucléaire iranien. Le ministre Baird a également fait valoir que la sécurité du personnel diplomatique canadien était en jeu, rappelant une attaque il y a huit mois contre l’ambassade britannique en Iran.

«Le régime iranien a démontré qu’il n’a aucun respect de la Convention de Vienne et des garanties qu’elle assure pour la protection du personnel diplomatique, a-t-il dit. Dans ces circonstances, le Canada ne peut maintenir une présence diplomatique en Iran. Nos diplomates sont des civils au service du Canada et leur sécurité est notre première priorité.»

L’opposition officielle à Ottawa se demande pourquoi le gouvernement Harper pose ce geste maintenant.

«C’est peut-être de la bonne rhétorique, mais ce n’est pas vraiment de la bonne diplomatie», s’est désolé le néo-démocrate Paul Dewar. Selon lui, le Canada s’isole, plutôt que d’isoler l’Iran, en fermant son ambassade.

Quant à l’Iran comme menace principale à la paix et à la sécurité internationales, M. Dewar ne croit pas que pareil jugement fasse l’unanimité chez les alliés du Canada. «L’inquiétude est liée à la prolifération de l’arme nucléaire, a-t-il dit en entrevue. Si cela inquiète (le gouvernement Harper), alors où est ce gouvernement quand vient le temps de réclamer un Moyen-Orient sans arme nucléaire? Il ne fait aucune pression en ce sens.»

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Jean Magny devient surintendant au CSDCCS

Jean Magny passe du Conseil scolaire Viamonde, où il a été récemment directeur des services à l’élève et surintendant adjoint, au Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud, où il sera surintendant de l’éducation dès la fin du mois d’août. M. Magny oeuvre dans le domaine de l’éducation depuis 25 ans. Il est diplômé en théologie […]


29 juillet 2016 à 5h10

Premier tour de France à la rame

L’aventurier Charles Hedrich, qui a notamment traversé notre passage du Nord-Ouest en solo à la rame en 165 jours, a entrepris il y a deux mois le premier Tour de France à la rame: 3 000 kilomètres à parcourir, 5 mois d’expédition, plus de 505 écluses à franchir. «Mais aussi», dit-il, «un patrimoine à couper […]


29 juillet 2016 à 2h28

Les Démocrates doivent reprendre le flambeau du «changement»

Barack et Michelle Obama, Joe Biden, Bill Clinton, Michael Bloomberg… Les Démocrates ont sorti l’artillerie lourde cette semaine, au cours de la convention qui vient de confirmer leur candidate présidentielle Hillary Clinton et celle de son colistier Tim Kaine en vue du scrutin de novembre. Ce défilé de personnalités, toutes plus éloquentes les unes que […]


29 juillet 2016 à 1h17

La réforme du système électoral ne serait pas sans conséquence économique

Le remplacement de notre système électoral actuel par un système de représentation proportionnelle favoriserait des gouvernements de coalition généralement plus dépensiers. On s’en doutait, mais quatre analystes de l’Institut Fraser, à Vancouver, l’ont confirmé dans l’étude Electoral Rules and Fiscal Policy Outcomes, diffusée ce jeudi 28 juillet. «Changer la façon dont on élit nos politiciens […]


28 juillet 2016 à 1h03

Six ans de prison pour le policier qui a abattu Sammy Yatim

L’agent James Forcillo, reconnu coupable il y a 6 mois de tentative de meurtre après avoir abattu Sammy Yatim en 2013 alors qu’il brandissait un couteau dans un tramway à Toronto, écope de six ans de prison: le reportage de Radio-Canada sur la sentence imposée ce jeudi matin par le juge Edward Then de la […]


28 juillet 2016 à 10h54

Victoire d’un nom

Michael Ford, qui a 22 ans et n’a pas encore complété ses études en commerce, a été élu ce lundi 25 juillet conseiller municipal du quartier 2 d’Etobicoke Nord, avec près de 70% des voix contre 11 autres candidats. Comme quoi un nom suffit parfois pour gagner un siège au Conseil de ville de Toronto, […]


27 juillet 2016 à 4h40

Prêtre assassiné en France: les deux assaillants abattus étaient fichés

Le Figaro
27 juillet 2016 à 2h21

Cinq projets franco-ontariens en attente

TFO #ONfr
27 juillet 2016 à 10h49

Bloor cyclable avant la fin de l’été

Radio-Canada
27 juillet 2016 à 10h46

L’étincelle «techno» pour allumer les filles

Réconcilier les filles et les sciences et technologies en classe: ce pari prend la forme d’une trousse didactique conçue pour les filles, mais aussi les garçons. «Nous ne voulons écarter aucun enfant, mais disons que l’on a accentué l’éveil au plaisir, des mises en situation vers ce qu’elles aiment et des modèles majoritairement féminins», explique […]


27 juillet 2016 à 9h00
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur