Le 150e dans le regard abstrait de Jean-Pierre Lafrance

À la galerie Thompson Landry

L'artiste Jean-Pierre Lafrance avec sa compagne Brigitte Hartmann.

L'artiste Jean-Pierre Lafrance avec sa compagne Brigitte Hartmann.


26 juin 2017 à 16h12

Jean-Pierre Lafrance ne décide jamais à l’avance à quoi ressembleront ces toiles. Ce que l’on voit, ce sont les conséquences de son état d’esprit à un moment donné. Et quel esprit! Trente-sept de ses oeuvres racontent une histoire en couleur à la galerie Thompson Landry dans le quartier de la Distillerie jusqu’au 9 juillet.

Jean-Pierre Lafrance est très connu dans le monde de l’art abstrait canadien. Originaire de Montréal, il a exposé plusieurs fois déjà chez Thompson Landry, ainsi qu’aux États-Unis et en Europe. «L’Europe aime la sculpture, j’y ai exposé plusieurs pièces déjà», nous raconte cet artiste-peintre-sculpteur.

Lafrance

De la couleur

Une lumière et un nombre incalculable de couleurs émanent des oeuvres de cet artiste qui admet volontiers être «un homme heureux!»

Pour cette exposition Une histoire en couleur, Jean-Pierre Lafrance représente le 150e du Canada, mais aussi les 375 ans de Montréal. C’est d’ailleurs une commande de Sylvain Landry, propriétaire de la galerie. Avec des titres annonciateurs tels que: Hudson Bay, Kanata ou encore Red River Rebellion, Une histoire en couleur rend hommage aux paysages canadiens.

Lafrance

L’artiste qui peint l’abstrait depuis plus de 40 ans n’est pas influencé par les choses de la nature. «Quand j’observe mes peintures, je retrouve très souvent la nature; je vis à la campagne, les émotions et peut-être mon inconscient me laissent reproduire les lacs, les paysages de chez moi.»

De l’abstraction

Jean-Pierre Lafrance reste émerveillé de voir ses œuvres à la galerie Thompson Landry. «Voir toutes mes œuvres exposées comme ça dans une galerie, c’est toujours un plaisir; je n’ai pas l’habitude de les voir toutes ensemble dans si bel espace.»

Par définition, l’abstraction est mentale et s’adresse volontiers à des intellectuels, mais tous peuvent apprécier cet accès dans l’imagination du peintre et de ses émotions profondes.

«J’ai des limites, mais s’il y’a quelque chose que je veux faire, je le ferai», nous dit l’artiste.

Lafrance

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Mi’kmaq et Acadiens: des amis de longue date

Grand-Pré est le lieu où se sont installés les premiers colons français et où s’est développée une union entre les Acadiens et les Mi’kmaq. Aujourd’hui, le site du festival annuel (en Nouvelle-Écosse sur la baie de Fundy) est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
15 août: Fête nationale des Acadiens
En lire plus...

15 août 2017 à 15h48

Recensement: des erreurs à rectifier

ffdrapeaux
Le français en perte de vitesse au Canada: fausse nouvelle! Statistique Canada a promis de rectifier des erreurs dans son recensement 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h30

Un deuxième album très attendu pour Patricia Cano

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana: ode à la féminité
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Regent Park et Moss Park: ça va la santé?

Sondage sur les services de santé en français dans l'Est du centre-ville.
Sondage sur les besoins
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Marchand Dessalines, haut lieu de l’indépendance d’Haïti

Rudolf Dérose devant le fort Décidé.
Une cité fortifiée derrière la vallée de l’Artibonite.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h28

Petite faute deviendra grande

Agatha Christie est l'auteure la plus populaire après la Bible et Shakespeare, avec deux milliards de livres vendus.
Les traductions de Google donnent souvent du charabia.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h27

Les conseils scolaires tâcheront de mieux gérer leurs autobus

autobus-scolaire
La rentrée scolaire avait été chaotique au TDSB et au TCDSB en septembre 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h26

Ralentir le Parkinson en luttant contre le diabète

L’exénatide agit sur le foie... et le cerveau. (Photo: Kitsuney — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2hOGecQ)
Le Parkinson diminue la dopamine, ce qui fragilise les cellules nerveuses.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h25

L’ivoire de mammouth aussi peu recommandable que l’ivoire d’éléphant

Sculpture en ivoire exposée aux Nation-Unies. (Photo: Anthony Keys — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2vYbUlP)
Ls squelettes de mammouths se trouvent en majorité dans le permafrost de la Sibérie.
En lire plus...

Protéger Mars… de la Terre

Tersicoccus phoenicis, la bactérie découverte dans une salle blanche d'assemblage de la NASA en Floride et à Kourou en Amérique du Sud. (Photo: NASA)
Invasion terrestre plus probable qu'extra-terrestre
En lire plus...

14 août 2017 à 14h22

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur