L’auteure Aurélie Resch honorée

Le Sénat, représentant constitutionnel des Français établis hors de France, vient d’attribuer ses six «trophées de la présence à l’étranger», récompensant «ceux dont le parcours exemplaire contribue au rayonnement de la France dans le monde», et qui seront décernés le 1er mars 2008 dans l’hémicycle. S’en suivra un débat sur la place et le rôle des expatriés, joliment intitulé Destination: monde. Un nom qui évoque le nomadisme poétique de Blaise Cendrars, que transcendent concrètement ces exaltés de l’exil. Notre chroniqueuse Aurélie Resch s’est méritée la troisième position dans ce concours.

Premiers porteurs du rayonnement de la France à travers le monde, les expatriés font bien sûr la fierté de leur patrie natale, qui souhaite aujourd’hui les féliciter en grande pompe.

La remise de ces trophées vise ainsi à récompenser les efforts de ceux qui par leurs actions diverses transportent les valeurs françaises aux quatre coins du globe, et encourage alors toutes les initiatives culturelles, économiques et humanitaire hors de l’Hexagone.

Aurélie Resch, auteure française qui s’est installée au Canada «par curiosité», est un formidable exemple de ce goût pour l’ailleurs allié au désir du partage permanent.

Le jury du Sénat ne s’y est pas trompé et lui a accordé la troisième position dans la catégorie Rayonnement éducatif, culturel, francophonie, derrière Michel Debrenne, enseignant chercheur à l’Université de Novossibirsk en Russie, et David Santandreu Calonge, chargé de cours à la City University de Hong-Kong.

Par ses différents travaux, s’étendant du recueil de nouvelles à la réalisation de film documentaire, elle illustre cette émule créatrice des Français de l’étranger et leur envie profonde de transmettre une part de leur identité.

Cependant, rappelle-t-elle, loin d’imposer, il s’agit bien de partager et de faire voyager cet art de vivre français en le mélangeant aux autres cultures, en le présentant à ses homologues de l’ailleurs et en le faisant dialoguer avec ses multiples contemporains.

Se dégage également la grande diversité de ces perspectives exportatrices, 54% des candidats contribuant à la présence économique de la France à l’étranger, 37% au rayonnement culturel et éducatif, et 9% à son engagement humanitaire.

Notre lauréate souligne enfin l’excellence de cette initiative, qui sait promouvoir les actions positives et productives des expatriés, incite les autres à suivre leurs traces au gré de leurs voyages, et valorise tous ceux qui ont osé une fois au moins vivre en parallèle de la métropole.

Séance diffusée le 1er mars sur TV5 Monde. Chaque lauréat sera de plus le sujet d’un reportage télévisé diffusé au cours de l’émission.

+Récents

Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre. On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré […]


26 septembre 2016 à 23h32

Tintamarre de 1000 jeunes à Toronto pour le Jour des Franco-Ontariens

Les élèves de nos deux conseils scolaires se sont rassemblée en face de l'hôtel de ville de Toronto pour la levée du drapeau franco-ontarien.

Plus d’un millier d’élèves des écoles françaises laïques et catholiques de Toronto ont bravé la pluie pour se rassembler au centre-ville, vendredi midi, pour fêter le Jour des Franco-Ontariens (officiellement ce dimanche 25) et chanter Mon beau drapeau pendant qu’était hissé le drapeau vert et blanc au mat de l’hôtel de ville. À 10h, plusieurs […]


23 septembre 2016 à 21h34

Université franco-ontarienne: Dyane Adam présidera un Conseil de planification

Dyane Adam

L’ancienne commissaire aux langues officielles du Canada, Dyane Adam, ex-principale du campus Glendon de l’Université York, présidera un nouveau «Conseil de planification pour une université de langue française». Ce n’est pas encore la gouvernance d’une future université franco-ontarienne, réclamée par le mouvement associatif et le projet de loi privé de la députée néo-démocrate France Gélinas, […]


22 septembre 2016 à 16h46

La Cour suprême de Colombie-Britannique reconnaît des besoins spéciaux aux écoles francophones

cb

La Cour suprême de Colombie-Britannique accédé partiellement à la requête du milieu scolaire francophone. Le gouvernement devra financer du transport additionnel mais pas nécessairement la construction de nouvelles écoles.

TFO #ONfr
27 septembre 2016 à 16h41

Une majorité de résidents pour une ville d’Ottawa bilingue

OttawaBilingue

72% des résidents d’Ottawa appuieraient le bilinguisme officiel de la Ville si la démarche n’impose pas de coûts additionnels et ne cause pas de pertes d’emploi, selon un récent sondage publié ce mardi par le regroupement #OttawaBilingue. Une bonne majorité d’entre eux (68%) croient aussi que le bilinguisme officiel de la Ville aurait un impact […]


27 septembre 2016 à 11h58

Débat Trump-Clinton non concluant

Donald Trump, Hillary Clinton.

On n’a pas eu à éponger de sang sur la scène de l’université Hofstra (New York) après le premier débat télévisé Trump-Clinton lundi soir, les deux candidats présidentiels américains paraissant retenir leurs coups. Hillary Clinton et Donald Trump ont esquivé relativement facilement les allusions/allégations/accusations les plus dangereuses et sont même restés plutôt polis l’un envers l’autre. […]


27 septembre 2016 à 2h11

Une première croisière «French Touch» réussie

Embarquement sur le Empress of Canada.

La croisière French Touch du jeudi 22 septembre a rassemblé une centaine de personnes sur le bateau à trois ponts Empress of Canada. Cette première activité de Clink Toronto, l’entreprise d’Adra Berezintsev, a permis à ces curieux de manger, danser, réseauter et découvrir des jeunes professionnels franco-torontois et leurs projets. «Je veux promouvoir des entreprises […]


26 septembre 2016 à 23h22

Stefie Shock commence avec Gainsbourg et finit avec… Stefie Shock

Stefie Shock et Fanny Bloom sur la scène du théâtre Randolph le 24 septembre. (Photo: André Pilon)

Le concert des 12 belles dans la peau de Stefie Shock, un hommage à Serge Gainsbourg et à ses amours, a charmé le public du festival Francophonie en fête au théâtre Randolph, samedi soir. Le musicien et chanteur québécois, accompagné des chanteuses Fanny Bloom, Gaëlle et (en remplacement de Pascale Bussière) Émilie, avec des musiciens […]


26 septembre 2016 à 23h21

Michel Rivard, maître de la scène et de la foule

Michel Rivard sur la scène du théâtre Randolph le 23 septembre. (Photo: Nathalie Prézeau)

C’est à la veille de son 65e anniversaire de naissance (!) que Michel Rivard, superbement accompagné de deux musiciens, est monté sur la scène du théâtre Randolph du festival Francophonie en fête vendredi soir. Ça ne rajeunissait personne dans la salle, bien qu’on pouvait être encouragé de constater que l’ex-Beau dommage affiche toujours une forme […]


26 septembre 2016 à 23h19

«Je vais amener mon accent franco-ontarien partout»

Céleste Lévis au théâtre Spadina de l'AFT pour Francophonie en fête 2016. (Photo: Bianka Giuristante)

 Bianka Giuristante est étudiante en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité. Dans le cadre du festival Francophonie en fête de Toronto, la Franco-Ontarienne Céleste Lévis montait sur la scène du théâtre Spadina de l’Alliance française, jeudi soir. Accompagnée de son guitariste et d’un homme à tout faire, cette dernière proposait une soirée intime […]


26 septembre 2016 à 23h18

Michel Bénac: franco-unique!

Michel Bénac au 918 Bathurst pour Francophonie en fête 2016. (Photo: Thomson Birara)

 Thomson Birara est étudiant en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité. Pourquoi y a-t-il si peu de Franco-Ontariens dans l’univers musical canadien? Selon Michel Bénac, chanteur du groupe Swing, c’est une question d’acceptation de soi et d’appui de la communauté. Le festival Francophonie en fête accueillait Michel Bénac, mercredi dernier, au 918 Bathurst, […]


26 septembre 2016 à 23h18

Une «loi Mauril Bélanger» pour une ville d’Ottawa bilingue?

Roland Madou

«Le gouvernement fédéral doit prendre les dispositions afin que notre capitale nationale soit bilingue avant les festivités de 2017.»  C’est l’exhortation que le mathématicien et actuaire à la retraite Roland Madou écrit dans un mémoire envoyé au gouvernement de Justin Trudeau le 17 septembre dernier. Et, compte tenu que ce bilinguisme était un des principaux […]


26 septembre 2016 à 23h16
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur