L’AFO reprend le dossier du 400e


27 août 2013 à 10h15

Après avoir porté le dossier de coordination et de liaison communautaire des commémorations des 400 ans de présence française en Ontario depuis 2009, le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO) passera le flambeau à l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) à compter du 22 août 2013, principalement pour des raisons de capacités logistiques et humaines.

Le projet des commémorations des 400 ans de présence française en Ontario s’inscrit dans la foulée des commémorations de la fondation de l’Acadie en 1604 et de Québec en 1608, ainsi que du passage de Samuel de Champlain sur la rivière des Outaouais et jusqu’en Huronie à partir de 1613.

Champlain est généralement considéré comme le fondateur de la Nouvelle-France, qui englobait les Pays d’en haut appelés à former l’Ontario d’aujourd’hui.

Plus que le patrimoine

Le RPFO s’est trouvé le maître d’œuvre du projet à la suite des États généraux sur l’avenir du patrimoine culturel franco-ontarien tenus en 2009.

À cette époque, plus de 125 représentants du monde associatif et institutionnel ont mandaté le RPFO pour assurer la liaison et la coordination des initiatives communautaires du 400e, en vue de «reconnaître de façon grandiose» cet anniversaire charnière pour tous les Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

Le RPFO s’est aperçu que le projet prenait plus d’ampleur que le simple patrimoine, que ce soit au niveau de l’éducation ou des nouveaux arrivants. Il fallait trouver un organisme plus «global» pour prendre les rênes du projet. «Le projet déborde maintenant dans tous les secteurs de la société ontarienne», affirme Pierre Riley, président du RPFO.

«Nous sommes convaincus que l’AFO saura représenter, d’abord et avant tout, les intérêts de tous les Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes, de toutes les régions de l’Ontario, à mesure que s’organiseront les commémorations du 400e d’ici 2015».

Pierre Riley, joint au téléphone par L’Express, confirme que l’organisation du Comité directeur «demandait beaucoup de temps et d’énergie», tout autant que des moyens humains dont ne bénéficiait pas le RPFO.

Le RPFO ne se retire pas complètement de l’organisation du 400e et continuera de jouer son rôle du côté du patrimoine ontarien. «On espère organiser quelque chose en 2015, pour le patrimoine», poursuit-il.

Le rôle de l’AFO

Denis Vaillancourt, président fraîchement réélu de l’AFO, pense que la structure rôdée de l’Assemblée de la francophonie va permettre d’aller chercher plus de fonds et que les bases établies par le RPFO vont permettre de faciliter le transfert de dossier.

«L’équipe de l’Assemblée mettra les bouchées doubles pour poursuivre cette mission et assurer la continuité des services déjà offerts».

Les deux organismes sont sur la même longueur d’onde et ont pris la décision de passer le relais à l’AFO dans le but d’avoir les meilleures célébrations possible du 400e de présence française en Ontario.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un autre prix pour Aurélie Resch

Aurélie Resch à l'île de Pâques.
Notre chroniqueuse de voyages Aurélie Resch a remporté en fin de semaine dernière le prix de la Travel Media Association of Canada pour le...
En lire plus...

29 mai 2017 à 15h13

Deux «fliptubeurs» d’une école de Vancouver s’imposent au concours de TFO

Les animateurs de Flip, Alex Normand, Marie-Josée Lalande, Louis-Philippe Gallant-Caron et Francesca Merentié Cinéas, avec les jeunes gagnants Simon et Sébastien.
Simon et Sébastien, deux étudiants à l’école secondaire Jules-Verne, à Vancouver, sont les grands gagnants de la tournée Fliptubeur organisée par le Groupe Média...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h20

Un road-trip de l’Argentine à l’Alaska

Nico et Lola arrivés en Alaska.  (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)
On a tous en nous des rêves, certains plus réalistes que d’autres. Mais même les plus fous d’entre eux ont la capacité d’être menés...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h19

Wanna Cry? Sèche tes pleurs…

wanna cry
Suite à l’attaque informatique du vendredi 12 mai par un virus baptisé Wanna Cry, je pensais qu’une petite mise à jour des termes français...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h19

Propos machiavéliques de fonctionnaires anglo-suprémacistes

cour-induite-en-erreur
Parmi la haute direction du ministère de la Justice de l’Alberta, il y a toujours eu un groupe influent de hauts fonctionnaires pour qui...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h18

Le mouvement «queer» revendique la normalité

Feeling Queer
C’est un paradoxe moderne: le mouvement queer, par définition hors-norme et contestataire de l’ordre sexuel établi, revendique aujourd’hui la «normalité» ou l’«homonormativité». C’est ce qu’on a...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h18

OGM: seulement 3% du panier d’épicerie

fruits epicerie ogm
Où sont les OGM dans notre assiette? Les gènes modifiés se cachent-ils dans le tofu, les fraises géantes, les tomates? En l’absence d’étiquetage, un...
En lire plus...

L’île aux 38 millions de morceaux de plastique

L'Île Henderson fait partie du Patrimoine mondial de l’Humanité. (Photo: The Atlantic - Jennifer Lavers - http://theatln.tc/2r0BWmv)
C’est une des îles les plus isolées du Pacifique, et elle n’est pas habitée par un seul humain. Les touristes ne s’y arrêtent pratiquement...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h16

«Venise qui mire son front dans les eaux…»

Le Grand Canal.
Il avait bien raison, le parolier Étienne Bardou (18??-1938), de qualifier ainsi Venise dans la chanson Venise et la Bretagne, que le célèbre interprète...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h15

Lecture de textes canadiens au Festival des francophonies en Limousin

Mishka Lavigne, Matthieu Girard, Gilles Poulin-Denis.
Le directeur artistique du Théâtre français de Toronto, Joël Beddows, fera partie d’une délégation canadienne au Festival des francophonies en Limousin du 23 au...
En lire plus...

29 mai 2017 à 12h15

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur