L’aéroport de rêve de Nagoya

Au cœur du Japon

Combien de fois avez-vous voyagé dans des aéroports en vous disant «mais pourquoi n’ont-il pas pensé à ci et à ça?». Le niveau de frustration est particulièrement grand à Toronto, un aéroport récent qui a coûté des sommes colossales d’argent. Pourtant, quand on arrive à l’aéroport principal de Nagoya, au coeur du Japon, on a impression que quelqu’un a enfin tenu compte de toutes nos recommandations (issues de frustrations) et a conçu un aéroport pratiquement PARFAIT!

Le nom anglais de cet aéroport est Central Japan International Airport, car Nagoya est en plein centre du Japon, à 2 heures de train grande vitesse au sud de Tokyo.

Bonne ergonomie

Nagoya (9 millions d’habitants) est la 3e agglomération du pays derrière Tokyo et Osaka qui reçoivent tous deux des vols directs du Canada. Nagoya ne le fait pas, pas encore du moins, et c’est dommage. Voici pourquoi.

Les hôtels de l’aéroport sont à distance de marche de l’aérogare, et les stationnements géants sont composés de plusieurs étages superposés; donc pas besoin de prendre des navettes, on n’a qu’à marcher (au maximum 10 minutes).

Le rez-de-chaussée est un espace calme où on trouve des services de première nécessité comme un bureau de poste et une pharmacie.

L’aéroport est compact et forme un gros bloc sur cinq étages, ce qui réduit les pas inutiles.

Adjacent à l’aéroport, il y a une gare dont les trains mènent directement à la Gare centrale de Nagoya en 28 minutes et à ses trains à grande vitesse (les Shinkansen).

Les étages des arrivées et départs sont, comme partout en Asie, d’immenses halls rectangulaires et lumineux où il est très facile de circuler et de trouver les kiosques de notre choix (tout est au moins bilingue: japonais et anglais). Je suis toujours surpris d’avoir moins de problèmes d’orientation dans les aéroports d’Asie que dans ceux du Canada!

D’ailleurs, les aéroports asiatiques remportent régulièrement les distinctions accordées aux meilleurs aéroports. L’aéroport de Nagoya est un des aéroports de taille moyenne (5 à 15 millions de passagers par année; 8 millions à cet aéroport) les plus primés du monde, que ce soit par Skytrax (Best Regional Airport Asia Award 2011) ou même meilleur au monde quant aux services accordés aux voyageurs en 2011 selon le Airports Council International.

Deux vieilles rues

Pourquoi? Tous les services sont là, facilement accessibles, sans chichis, avec le sourire. Faire un petit dodo de deux heures, c’est possible, sans être un passager de première classe. Prendre une douche, pas de problème. Même les agents d’inspection de bagages étaient souriants, car, ça aussi, c’est du service à la clientèle!

La cerise sur le sundae, c’est toutefois Skytown, un dernier étage Iudique, superposé sur les étages utilitaires. Une ancienne rue japonaise (Lantern Street) et une vieille rue européenne (Brick Street) ont été recréées.

On se balade entre de véritables restaurants de spécialités (on peut goûter de l’anguille grillée, spécialité de Nagoya) et des boutiques emblématiques des deux cultures (comme Uniglo et Hello Kitty du côté japonais).

Dans SkyTown, on peut aussi se faire masser, entreposer ses bagages quelques heures, consulter internet, laisser les petits au jardin d’enfants, et j’en passe.

Bref, le Central Japan International Airport a été pour moi une expérience de rêve. Je sais désormais qu’il existe pour vrai, l’aéroport parfait!

Informations sur l’aéroport

Renseignements touristiques sur Nagoya: ilovejapan.ca

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

De la danse contemporaine qui a des allures de fête communautaire

Ce qui fait la force de l’événement Dusk Dances, qui revient dans le grand parc Withrow, dans l’est de Toronto, avec quatre courtes chorégraphies et une pièce plus longue, du lundi 1er au dimanche 7 août, c’est que «la communauté l’a adopté». C’est ce qu’indique à L’Express la fondatrice et directrice du festival, Sylvie Bouchard, […]


26 juillet 2016 à 9h24

L’été est festif à Montréal

Une envie de se divertir pour une journée ou deux ? Montréal vous tend les bras avec une programmation, comme chaque année, des plus réjouissantes. Des festivals à gogo Festival juste pour rire : Venez rire et assister aux derniers spectacles des comiques les plus en vue ou émergeant. Une bonne occasion de tester votre […]


26 juillet 2016 à 9h23

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Cinq projets franco-ontariens en attente

TFO #ONfr
27 juillet 2016 à 10h49

Bloor cyclable avant la fin de l’été

Radio-Canada
27 juillet 2016 à 10h46

L’étincelle «techno» pour allumer les filles

Réconcilier les filles et les sciences et technologies en classe: ce pari prend la forme d’une trousse didactique conçue pour les filles, mais aussi les garçons. «Nous ne voulons écarter aucun enfant, mais disons que l’on a accentué l’éveil au plaisir, des mises en situation vers ce qu’elles aiment et des modèles majoritairement féminins», explique […]


27 juillet 2016 à 9h00

Hillary Clinton a des ancêtres canadiens-francais

Perche-Québec
26 juillet 2016 à 3h26

Michael Ford élu au Conseil municipal

Radio-Canada
26 juillet 2016 à 1h24

Curiosités albertaines

L’Alberta est bien connue pour ses sables bitumineux de l’Athabasca, au nord-est de la province, et par l’incendie catastrophique qui a ravagé cette région. Mais les richesses naturelles qu’offrent les Rocheuses albertaines attirent toujours de nombreux touristes, par leurs parcs, chutes d’eau, lacs, sources thermales et autres paysages, promenades et curiosités naturelles. Les Badlands Il […]


26 juillet 2016 à 9h16

Aruba et son microclimat

Un nombre croissant de voyageurs veut aller ailleurs que dans le trio très abordable formé de Cuba, de la République dominicaine et du Mexique. Aller ailleurs dans les Caraïbes, ça veut dire payer plus cher. Outre l’attrait de la nouveauté, il faut avoir de bonnes raisons de payer plus. L’île d’Aruba, à 25 km au […]


26 juillet 2016 à 9h15

Au lieu de chercher des Pokémons, cherchez des parcs!

Tout le monde le sait, mais pas tout le monde le fait: passer du temps dans un milieu naturel a des effets positifs sur la santé mentale et physique. Cet été, les Parcs Ontario mettent donc la population au défi de passer plus de temps en nature et de développer de nouvelles habitudes de santé. […]


26 juillet 2016 à 9h14
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur