La semaine de relâche favorise-t-elle la réussite?

enfant semaine de relache

Quels sont les mérites et les avantages d’une semaine de relâche à l’école? Quarante ans après son introduction, les bénéfices de ce congé sur les résultats scolaires des élèves n’ont toujours pas été démontrés, bien qu’il s’agisse de l’argument le plus souvent invoqué.

Une méta-analyse américaine sur le sujet, qui date déjà de 2003, soutient que l’avantage de cette modification du calendrier scolaire reste bien modeste.

Les auteurs se sont penchés sur les résultats de 39 études menées auprès d’écoles primaires et secondaires des États-Unis qui avaient raccourci le congé d’été pour multiplier les «relâches» au cours de l’année. L’analyse démontrait peu d’effets positifs sur les notes de fin d’année, même s’il semblerait que les élèves, les parents et le personnel scolaire aient jugé cette expérience positive.

Égide Royer, psychologue et professeur titulaire de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval, confirme: «Une petite semaine de congé ne change en rien la réussite de l’élève. De nombreux enfants connaissent des retards de lecture et d’écriture et la semaine de relâche en mars n’influencera pas leur réussite. Il faudrait plutôt s’attaquer à la qualité de l’enseignement proposé en classe.»

Sommeil et stress

Depuis les années 1970, de nombreux chercheurs constatent un manque grandissant de sommeil, voire une hausse du stress chez de nombreux élèves, indique Jean Bernatchez, professeur de sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski.

Ce phénomène porte un nom: «l’accélération du temps social». Une période où les activités organisées se multiplient alors que, paradoxalement, le temps partagé avec les parents diminue.

Qu’apporte alors réellement cette petite semaine de congé qui revient tous les févriers-mars? Une opportunité de passer plus de temps en famille à se divertir?

Cet argument semble perdre du poids lorsqu’on regarde cette étude de 2016 qui montre que les parents travaillent plus que jamais – 88,7% de taux d’activité pour les parents d’enfants de 12 ans et moins, soit plus que les personnes sans enfants du même groupe d’âge (87,4 %). Et le taux d’activité des mères était de 83,1% chez les 25-54 ans en 2015.

En fait, souvent, les parents devront confier leurs enfants à des services de garde ou des camps de vacances durant la relâche.

Deux semaines

Une commission scolaire de la Rive-Sud de Montréal a récemment initié une consultation pour une 2e semaine de relâche.

Pour elle, les élèves les plus vulnérables en profiteraient le plus. Les longues vacances d’été obligent souvent les enseignants à passer leur mois de septembre à faire des révisions et à réactiver des connaissances.

L’idée serait donc de commencer dès le mois d’août et d’introduire, après huit semaines, un congé au mois d’octobre. Mais l’idée ne fait pas l’unanimité, et pourrait être abandonnée.

Au Québec, quelques écoles privées ont pourtant déjà inscrit une 2e relâche et même une 3e à leur calendrier scolaire.

Changer de rythme

La majorité des pays de l’OCDE organisent l’année scolaire avec le même nombre de semaines au primaire et au secondaire, malgré un niveau plus intense d’instruction pour les plus âgés. La durée et le moment des vacances pourraient être utilisés pour lutter contre la fatigue à différents moments de l’année, selon une revue de littérature publiée par l’OCDE en janvier 2016.

La France, qui teste depuis deux ans une semaine de 4 jours et demi — un ancien mode de fonctionnement scolaire réformé en 2008 — affiche un bilan assez mitigé. Il semblerait que les récents aménagements scolaires aient augmenté la fatigue des élèves, en dépit des affirmations de la ministre de l’Éducation nationale.

Du côté des congés, les écoliers ont deux semaines de vacances à l’automne, à l’hiver et au printemps. Chanceux, les petits Français? Sans doute, mais cela ne fait pas d’eux des premiers de classe. «Contrairement aux pays d’Asie (Japon, Corée du Sud) où les périodes de congés sont moindres, la France affiche un haut taux de redoublement (30%), ce qui ne joue pas en sa faveur», relève Égide Royer.

Congé estival plus court

La tendance nord-américaine serait plutôt d’allonger la période d’enseignement sur l’année entière (year-round schools) et de retrancher des semaines au congé d’été. Cela reste encore très marginal au Canada où les élèves de 150 écoles canadiennes, majoritairement en Alberta et quelques-unes en Ontario, retournent sur les bancs d’école dès août.

Là non plus, les recherches sur cette formule de «calendrier scolaire équilibré» n’ont pas démontré de réels avantages académiques. La qualité de l’enseignement, la scolarité des parents et le milieu plus ou moins stimulant d’où provient le jeune auraient un impact plus grand sur sa scolarité.

Les rythmes scolaires constituent un outil pédagogique comme un autre, souligne Jean Bernatchez. «Avant, le calendrier scolaire comptait de nombreux arrêts — pour les travaux des champs, la chasse, etc. — nous devrions profiter des connaissances sur les besoins des jeunes pour repenser cela, en commençant plus tôt l’école pour les plus jeunes, en allongeant le temps consacré à une matière, en redonnant du temps de récréation et pourquoi pas, en revoyant les congés», relève M. Bernatchez.

+Récents

Le 2e budget Morneau: grand parleur…

Le ministre Bill Morneau place le budget fédéral sous le signe de la formation et de l'innovation.

D’abord les chiffres. De nos jours, ils sont presque superflus, voire encombrants, dans les discours annuels du budget comme celui que vient de livrer le ministre fédéral Bill Morneau, «la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement pour créer des emplois et renforcer la classe moyenne»… En 2017-18, le gouvernement canadien se propose […]


23 mars 2017 à 18h01

Yann Perreau et Mehdi Cayenne en concert samedi soir

Yann Perreau et Mehdi Hamdad.

Drôles et décalés, les chanteurs et musiciens Yann Perreau (Québécois) et Mehdi Cayenne (d’Ottawa), bêtes de scène notoires, clôturent la Semaine de la francophonie torontoise ce samedi 25 mars à 20h à la salle Brigantine de Harbourfront. Yann Perreau propose des textes «surprenants, planants et créatifs», disent les critiques. Entre une atmosphère pop et électro, […]


22 mars 2017 à 14h19

Une tempête de neige qui a exposé un déficit de solidarité chez les Québécois?

Andrew Potter

L’ex-rédacteur en chef du Ottawa Citizen, aujourd’hui à l’Université McGill, s’excuse d’avoir insulté les Québécois dans son analyse de la tempête de neige sur l’autoroute 13. Mais le magazine Maclean’s persiste et signe.

Le Journal de Montréal
22 mars 2017 à 11h27

Notre cerveau préfère les fausses nouvelles

Contrairement à une nouvelle qui a circulé dans les médias sociaux l'an dernier, le pape n'a pas appuyé officiellement la candidature de Donald Trump.

La politique à l’ère des médias sociaux offre l’opportunité d’un cours accéléré en psychologie de la désinformation. Entre les biais de confirmation et les Facebookiens qui partagent un texte sans l’avoir lu, journalistes et communicateurs tentent de s’ajuster. Jusqu’à six personnes sur 10 ne liront que le titre d’un article, rappelle le psychologue Gleb Tsipursky dans […]

Présidence française: débat à cinq

debat France

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon, les cinq principaux candidats au premier tour de l’élection présidentielle française, le 23 avril, ont débattu à la télévision pendant plus de trois heures le 20 mars.

TF1
21 mars 2017 à 9h05

Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André […]


21 mars 2017 à 0h34

Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Gabriel Osson

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson. L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du […]


21 mars 2017 à 0h32

Une supplémentaire à Toronto pour Louis-José Houde

Louis-José Houde (Photo: Yves Lefebvre)

Ayant déjà vendu tous les billets pour le spectacle de l’humoriste Louis-José Houde le jeudi 4 mai, Francophonie en Fête ajoute une supplémentaire le vendredi 5 mai, toujours au théâtre Randolph (736 Bathurst au sud de Bloor). Les billets sont en vente en ligne. C’est la première fois que Francophonie en Fête, qui organise plusieurs concerts et d’autres activités pendant […]


21 mars 2017 à 0h30

Parlons chanson avec… Richard Desjardins

Richard Desjardins (Photo: Michel Dompierre)

Quand il est question de Richard Desjardins, il est difficile – pour ne pas dire impossible – de faire la part entre l’artiste, l’homme, le citoyen et l’empêcheur de tourner en rond… Les étudiants de Parlons chanson ont donc choisi d’aborder toutes ces facettes de front lorsqu’ils ont questionné Desjardins au sujet de Notre-Dame des Scories, une […]


21 mars 2017 à 0h29

Les enjeux de l’évolution démographique pour la communauté franco-ontarienne

Mona Fortier (libérale) et Émilie Taman (néo-démocrate) sont candidates dans Ottawa-Vanier.

Affirmer que la circonscription d’Ottawa-Vanier est un bastion libéral n’a rien d’exagéré. Au fédéral, les libéraux sont les seuls à avoir détenu la circonscription depuis sa création en 1935. Au provincial, où elle existe depuis 1908, la circonscription a presque toujours été représentée par un député libéral, exception faite de quelques courtes périodes pendant lesquelles […]


21 mars 2017 à 0h28
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur