La nouvelle mode de piratage, les «ransomware»

techno-piratage

Début 2016, l’hôpital d’Ottawa a été victime d’un «ransomware» qui a bloqué toutes les informations de plusieurs ordinateurs, ce qui les a rendus inaccessibles. Pour récupérer l’accès à ces données, l’hôpital a été forcé de payer une rançon de 17 000 $ US en bitcoins.

Mais il n’y a pas que les grandes organisations qui sont touchées. En effet, depuis quelques années, les pirates débutants peuvent avoir facilement accès à des virus du type cheval de Troie et visent les particuliers et les petites et moyennes entreprises pour manipuler leurs fichiers infectés.

Vos données en otage

Le ransomware –  logiciel de rançon ou «rançongiciel» – est un logiciel malveillant qui prend vos données personnelles en otage.

Pour ce faire, il chiffre vos données personnelles et demandent de l’argent en échange de la clé permettant de déchiffrer vos données. Cela peut aussi passer par le blocage de l’accès à tout utilisateur sur une machine, jusqu’à l’obtention d’une clé ou d’un outil de débridage en échange d’argent.

Le ransomware est généralement installé lorsque vous ouvrez une pièce jointe dans un e-mail malveillant, lorsque vous cliquez sur un lien malveillant dans une conversation instantanée ou un site de réseau social, ou alors quand vous visitez un site web piraté. Les ransomwares menacent de plus en plus de monde et sur de plus en plus d’appareils tels que les objets connectés.

Selon un rapport du FBI aux États-Unis, les victimes auraient réglé plus de 209 millions $ pendant le 1er trimestre de 2016, soit une augmentation de 870% par rapport à l’ensemble de l’année 2015.

Selon TechTarget Security Mediagroup en février 2017, les attaques de ransomwares ont doublé en 2016. Nous pouvons constater dans le graphique ci-dessous que chaque domaine d’industrie est touché par cette croissance, avec en premier lieu les entreprises de technologie, de services et d’énergie.

techno-attaques-ransomwares

Selon une étude de l’antivirus Symantec en 2016, le montant moyen de rançon demandé est passé de 294 $ fin 2015 à 679 $ en juillet 2016. De plus, le nombre de familles de ransomwares augmente constamment depuis 2011, mais 2015 a été l’année record avec plus de 100 nouvelles familles découvertes.

Entre janvier 2015 et avril 2016, les États-Unis étaient le pays le plus affecté par les ransomwares avec 28% d’infections. Le Canada est en deuxième position des pays les plus affectés avec 16%. Toujours selon Symantec, 43% des victimes de ransomwares étaient des employés dans les organisations durant cette période.

Les risques

Lorsqu’un ransomware est installé sur votre ordinateur, il vous fait courir de grands risques :

• Perdre tout ou une partie de vos données.

• Le vol et l’accessibilité à vos données confidentielles.

• Une perte d’argent liée à l’indisponibilité de vos serveurs par vous et vos collaborateurs, ainsi qu’à la restauration des données si vous ne les récupérez pas.

• Le blocage de l’accès à votre machine.

Comment s’y préparer ?

Le plus important est de faire des sauvegardes régulièrement, ce qui vous permettra de retrouver vos données enregistrées lors de votre dernière sauvegarde si vous êtes victime d’un ransomware. Le but étant de toujours détenir une copie non compromise du contenu de son ordinateur.

En cas de ransomware, il suffira alors de redémarrer votre machine et d’y installer votre dernière sauvegarde. Cette dernière doit bien évidemment être conservée à un autre emplacement, comme un disque dur externe ou un service nuagique.

Pour se protéger

• Installez un pare-feu sur vos machines: celui-ci inspecte vos fichiers entrants/sortants et bloque les menaces.

• Installez ensuite un antivirus: il analyse un comportement suspect sur votre machine, et bloque les menaces si le pare-feu est passé,

• Soyez vigilants! Les technologies ne sont plus suffisantes pour pouvoir nous protéger entièrement, il faut donc être prudent lors de la réception de vos courriels par exemple. N’ouvrez pas un fichier joint dans un courriel dont vous ne connaissez pas l’émetteur. De plus, soyez attentifs aux fichiers que vous recevez via les réseaux sociaux. Enfin, faites toujours attention aux liens vers des sites web que vous recevez avant de cliquer dessus.

Ce n’est qu’une question de temps avant qu’une attaque informatique nous touche. Protégeons-nous!

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Deux écoles élémentaires catholiques ajoutent le secondaire et des programmes spécialisés

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.

Deux écoles élémentaires du Conseil de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), Monseigneur-Jamot à Peterborough et Pape-François à Stouffville, accueilleront dès septembre des cohortes d’élèves de la 7e, 8e et 9e année, et ajouteront progressivement des niveaux jusqu’en 12e, pour devenir des écoles élémentaires-secondaires. C’est actuellement le cas de seulement 2 des 58 écoles du CSDCCS (16 […]


24 mars 2017 à 15h04

Le «Quebec bashing» de Maclean’s: plus grave qu’un pet de cerveau

macleans

Andrew Potter, l’auteur d’un article dans le magazine Maclean’s dénigrant la moralité des Québécois, qui a provoqué un tollé de protestations sur la place publique, jusqu’au bureau du premier ministre Philippe Couillard, s’est rapidement excusé sur Facebook, puis a démissionné cette semaine de sa chaire d’études canadiennes de l’Université McGill… maintenant accusée dans certains milieux […]


24 mars 2017 à 12h56

Décès du journaliste Adrien Cantin

Adrien Cantin

Journaliste, éditorialiste, animateur, grand communicateur, Adrien Cantin s’est éteint le 22 mars à l’âge de 68 ans. Il aura marqué la scène médiatique franco-ontarienne par son approche toujours franche et directe, notamment au journal Le Droit et à l’antenne de TFO. «Souffrant d’un double cancer des poumons et de la gorge, M. Cantin était hospitalisé […]


24 mars 2017 à 10h06

Le 2e budget Morneau: grand parleur…

Le ministre Bill Morneau place le budget fédéral sous le signe de la formation et de l'innovation.

D’abord les chiffres. De nos jours, ils sont presque superflus, voire encombrants, dans les discours annuels du budget comme celui que vient de livrer le ministre fédéral Bill Morneau, «la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement pour créer des emplois et renforcer la classe moyenne»… En 2017-18, le gouvernement canadien se propose […]


23 mars 2017 à 18h01

Yann Perreau et Mehdi Cayenne en concert samedi soir

Yann Perreau et Mehdi Hamdad.

Drôles et décalés, les chanteurs et musiciens Yann Perreau (Québécois) et Mehdi Cayenne (d’Ottawa), bêtes de scène notoires, clôturent la Semaine de la francophonie torontoise ce samedi 25 mars à 20h à la salle Brigantine de Harbourfront. Yann Perreau propose des textes «surprenants, planants et créatifs», disent les critiques. Entre une atmosphère pop et électro, […]


22 mars 2017 à 14h19

Une tempête de neige qui a exposé un déficit de solidarité chez les Québécois?

Andrew Potter

L’ex-rédacteur en chef du Ottawa Citizen, aujourd’hui à l’Université McGill, s’excuse d’avoir insulté les Québécois dans son analyse de la tempête de neige sur l’autoroute 13. Mais le magazine Maclean’s persiste et signe.

Le Journal de Montréal
22 mars 2017 à 11h27

Notre cerveau préfère les fausses nouvelles

Contrairement à une nouvelle qui a circulé dans les médias sociaux l'an dernier, le pape n'a pas appuyé officiellement la candidature de Donald Trump.

La politique à l’ère des médias sociaux offre l’opportunité d’un cours accéléré en psychologie de la désinformation. Entre les biais de confirmation et les Facebookiens qui partagent un texte sans l’avoir lu, journalistes et communicateurs tentent de s’ajuster. Jusqu’à six personnes sur 10 ne liront que le titre d’un article, rappelle le psychologue Gleb Tsipursky dans […]

Présidence française: débat à cinq

debat France

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon, les cinq principaux candidats au premier tour de l’élection présidentielle française, le 23 avril, ont débattu à la télévision pendant plus de trois heures le 20 mars.

TF1
21 mars 2017 à 9h05

Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André […]


21 mars 2017 à 0h34

Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Gabriel Osson

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson. L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du […]


21 mars 2017 à 0h32
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur