La gauche est jalouse de Trump

donald-trump-foule

13 février 2017 à 20h14

Mes parents ne «sacraient» jamais. Il était interdit de dire même «maudit» à la maison. On se le permettait dehors, avec un petit frisson de défi, jusqu’à ce que ça devienne normal. Un jour j’ai laissé échapper un «sacrament» chez un voisin: je me suis tout de suite excusé auprès de sa mère frappée de stupeur. Aujourd’hui, «tabarnac» me vient plutôt facilement…

Je me souviens aussi de la consternation de mes parents, amateurs de concerts et de théâtre classiques aux Beaux dimanches, face à la télédiffusion d’En pièces détachées de Michel Tremblay et de Tout écartillé de Robert Charlebois. C’était la fin d’une époque, une révolution culturelle qui ne présageait rien qui vaille selon eux.

Surtout, ils comprenaient mal qu’une génération plus éduquée que la leur semblait s’exprimer plus grossièrement. De fait, au Québec, l’avènement d’une grande classe moyenne a aussi produit et répandu un français «moyen», meilleur que celui de l’ancien prolétariat, mais qui a paru remplacer celui de l’élite dans les médias, les arts et la politique.

De plus en plus de gens – notamment les plus actifs sur les réseaux sociaux – sont aujourd’hui amenés à agir et parler de la même façon en public et en privé, pour le meilleur (c’est plus franc) et pour le pire (c’est plus cru).

Un de mes amis Facebook, gros consommateur de médias et prolifique commentateur de l’actualité, orne sa page d’une splendide photo d’action dans laquelle il brandit un doigt d’honneur. Comme tant d’autres, il tire allègrement du «fuck» et du «bullshit», qualifiant facilement tel politicien de «trou de cul» ou tel journaliste de «moron».

Très à gauche, il s’est évidemment scandalisé du succès de Donald Trump, élu en dépit – ou à cause? – de sa grossièreté et son franc-parler. Il récolte pourtant ce qu’il a semé: un politicien qui n’a aucun respect pour la tradition et la bienséance, et qui dit, sans filtre, ce qui lui passe par la tête. Et un président républicain aussi protectionniste, interventionniste et autoritaire, à plusieurs égards, que plusieurs de ses adversaires démocrates.

Depuis le temps qu’une certaine gauche, se réclamant du «peuple», prône la «révolution» contre les valeurs et les institutions du «1%», elle devrait accepter une part de responsabilité dans les victoires «populistes» d’anti-politiciens iconoclastes comme Trump.

La civilité dans les débats est justement l’une de ces valeurs «bourgeoises» méprisées par plusieurs de nos champions de la «justice sociale» (une fille de Black Lives Matter Toronto a traité récemment Justin Trudeau de «terroriste suprémaciste blanc»)  jusqu’au jour où on se retrouve avec un président «pas de classe».

Tout à coup, on se dit nostalgique de la noblesse et de l’éloquence de ses prédécesseurs. Des institutions comme les grands médias ou la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, qui faisaient jusqu’ici «le jeu du capitalisme», méritent soudainement d’être défendues.

Beaucoup de socialistes, de technocrates, et de leurs amis dans les arts et les médias, sont tout simplement jaloux que ce soit un milliardaire inculte qui ait réussi avant eux, ou mieux qu’eux, à enfirouaper les Américains «ordinaires», le «peuple».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’Ordre du Mérite à Thierry Lasserre

Plusieurs amis ont fêté Thierry Lasserre à l'AFT. 2e à l'avant: Josette Villavarayan, 4e et 5e: Thierry et Christelle Lasserre, 6e: l'ambassadrice Kareen Rispal, 9e: le consul Marc Trouyet.
Le directeur général sortant de l'Alliance française de Toronto a été récompensé pour son «engagement sans faille» envers la francophonie.
En lire plus...

28 juin 2017 à 12h16

La téléportation quantique franchit la frontière de l’espace

La téléportation dans Star Trek.
La téléportation de particules de lumière a été réalisée entre un satellite chinois et des stations au Tibet.
En lire plus...

Quand nos écoles françaises ressemblent à des écoles d’immersion

basile dorion
L’ancien conseiller scolaire Basile Dorion menace de poursuivre les conseils scolaires Viamonde, MonAvenir et Providence parce qu’ils accepteraient trop d’anglophones dans leurs écoles.
En lire plus...

28 juin 2017 à 11h18

Plus de 200 artistes passeront par l’AFT en 2017-18

Thierry Lasserre
Après 4 ans à la barre de l’Alliance française de Toronto, Thierry Lasserre s’envolera bientôt pour la Chine.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h25

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur