La francophonie des Amériques à l’heure du tourisme durable

Rendez-vous 2017 des villes francophones et francophiles

Collaboration pour du tourisme durable: Pierre Tessier (RDEE Ontario), Rudolf Dérose (RENAPROTS), Romaric Segla, (IFDD), Étienne Leblanc Lavoie (IFDD).

Collaboration pour du tourisme durable: Pierre Tessier (RDEE Ontario), Rudolf Dérose (RENAPROTS), Romaric Segla, (IFDD), Étienne Leblanc Lavoie (IFDD).


24 juillet 2017 à 10h20

La ville de Québec a accueilli le 2e Rendez-vous des villes francophones et francophiles du 17-19 juillet: une initiative née du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique, fondé en octobre 2015 par les maires de Québec, Lafayette et Moncton, en collaboration avec le Centre de la francophonie des Amériques.

La mission du Réseau favorise l’établissement de projets collaboratifs pour renforcer la vitalité des communautés francophones par le développement touristique, économique, linguistique et culturel. En juin 2017, le Réseau comptait 140 villes membres au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

Plus de 200 maires, préfets et représentants d’organismes ont participé au Rendez-vous 2017, dont 40% de l’Ontario français.

«Par-chemin» de collaboration

Le RDÉE-Ontario (Réseau de développement économique et d’employabilité), l’IFDD (Institut de la Francophonie pour le développement durable) et le RENAPROTS (Réseau national des promoteurs du tourisme solidaire en Haïti) ont signé un «par-chemin» de collaboration ce mercredi 19 juillet.

Ce projet collaboratif permettra aux trois parties de partager leur expertise en tourisme durable dans le but de promouvoir et réaliser des projets de circuits touristiques écoresponsables et axés sur le développement socio-économique des communautés d’accueil.

Pierre Tessier et Martin Lacelle du RDEE Ontario.
Pierre Tessier et Martin Lacelle du RDEE Ontario.

Économie verte

Dans un premier temps, le RDÉE-Ontario organisera la conférence internationale ECORISMO qui se tiendra à Ottawa en avril 2018.

«Cette conférence visera à sensibiliser les opérateurs à l’importance d’offrir des produits touristiques écoresponsables en accord avec les valeurs des touristes et des communautés d’accueil», a précisé M. Pierre Tessier, directeur général du RDÉE-Ontario.

«Les gens recherchent l’authenticité. Nous devons promouvoir les spécialités de nos régions. Mettre le focus sur tout ce que nous avons de meilleur sous le signe de l’économie verte», selon M. Tessier.

ECORISMO inclura la participation de M. Rudolf Dérose, coordonnateur du RENAPROTS comme invité-conférencier, et d’un représentant de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable.

Marie-France Lalonde, la ministre Affaires francophones de l'Ontario.
La ministre Marie-France Lalonde.

Route Champlain

«L’Ontario français a une longueur d’avance en tourisme durable grâce à notre expérience acquise dans l’élaboration de la Route Champlain», a témoigné le directeur général du RDÉE-Ontario.

Le projet de la Route Champlain (1500 km), démarré il y a deux ans, entame sa 3e phase consistant à développer sa mise en marché. «Il s’agit d’assurer que l’ensemble des produits touristiques de la Route soient offerts dans les deux langues», a détaillé M. Martin Lacelle, directeur du développement économique au RDÉE-Ontario.

La Route Champlain tentera également de faire des liens avec le projet du corridor touristique sur la francophonie canadienne qui a été confié au RDÉE-Canada dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération.

Démontrer notre engagement

Marie-France Lalonde, la ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, présente à l’événement, a réitéré «l’importance pour l’Ontario français de démontrer notre engagement envers les projets relatifs au tourisme durable tel que le Rendez-vous 2017 pour le développement des communautés francophones».

La ministre a également souligné que l’Ontario est membre observateur de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis novembre 2016.

«Ce qui nous donne l’opportunité d’établir des partenariats avec les membres de l’OIF», a précisé Mme Lalonde, citant le partenariat entre le RDÉE-Ontario et l’Institut de la Francophonie pour le développement durable.

Pratiques exemplaires

Le Rendez-vous 2017 proposait un programme d’ateliers animés par des experts en tourisme durable, dont celui sur le tourisme comme vecteur de développement durable pour les collectivités, présenté par Mme Sonia Vaillancourt, directrice générale du Conseil québécois du loisir et vice-présidente de l’Organisation internationale du tourisme social (OITS).

L’allocution de Mme Vaillancourt a porté, entre autres, sur les principes guidant les meilleures pratiques du tourisme durable évoluant autour de l’économie, du social et de l’environnement.

Par tourisme durable, on entend l’inclusion sociale par le développement économique, la réduction de la pauvreté, la création d’emplois. Rappelons que 2017 est l’Année internationale du tourisme durable.

Sonia Vaillancourt, vice-présidente de l'Organisation internationale du tourisme social et Rudolf Dérose.
Sonia Vaillancourt, vice-présidente de l’Organisation internationale du tourisme social et Rudolf Dérose.

Espace Caraïbes

Rudolf Dérose, coordonnateur du RENAPROTS, a évoqué la Route du café, l’un des produits touristiques écoresponsables dont il est l’instigateur. La Route du café est animée par les planteurs de la communauté de Fonds Jean-Noël dans le Sud-Est d’Haïti.

«Il s’agit d’un tourisme dit ‘alternatif’ qui vise à minimiser les effets négatifs du passage des touristes sur l’environnement au sens large et de s’assurer que les populations locales participent aux activités touristiques en tant qu’acteurs et bénéficiaires des retombées économiques», a défini M. Dérose.

Le RENAPROTS aspire à développer un menu de routes solidaires axées sur les produits d’Haïti, dont le sel, la canne à sucre, le riz et plus.

Signalons aussi la participation de Natacha Gomez, de Cap-Haïtien, au Marché des saveurs du Rendez-vous 2017. Mme Gomez est chef traiteur, mais aussi consultante en tourisme et spécialiste en événements spéciaux.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Mi’kmaq et Acadiens: des amis de longue date

Grand-Pré est le lieu où se sont installés les premiers colons français et où s’est développée une union entre les Acadiens et les Mi’kmaq. Aujourd’hui, le site du festival annuel (en Nouvelle-Écosse sur la baie de Fundy) est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
15 août: Fête nationale des Acadiens
En lire plus...

15 août 2017 à 15h48

Recensement: des erreurs à rectifier

ffdrapeaux
Le français en perte de vitesse au Canada: fausse nouvelle! Statistique Canada a promis de rectifier des erreurs dans son recensement 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h30

Un deuxième album très attendu pour Patricia Cano

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana: ode à la féminité
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Regent Park et Moss Park: ça va la santé?

Sondage sur les services de santé en français dans l'Est du centre-ville.
Sondage sur les besoins
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Marchand Dessalines, haut lieu de l’indépendance d’Haïti

Rudolf Dérose devant le fort Décidé.
Une cité fortifiée derrière la vallée de l’Artibonite.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h28

Petite faute deviendra grande

Agatha Christie est l'auteure la plus populaire après la Bible et Shakespeare, avec deux milliards de livres vendus.
Les traductions de Google donnent souvent du charabia.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h27

Les conseils scolaires tâcheront de mieux gérer leurs autobus

autobus-scolaire
La rentrée scolaire avait été chaotique au TDSB et au TCDSB en septembre 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h26

Ralentir le Parkinson en luttant contre le diabète

L’exénatide agit sur le foie... et le cerveau. (Photo: Kitsuney — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2hOGecQ)
Le Parkinson diminue la dopamine, ce qui fragilise les cellules nerveuses.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h25

L’ivoire de mammouth aussi peu recommandable que l’ivoire d’éléphant

Sculpture en ivoire exposée aux Nation-Unies. (Photo: Anthony Keys — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2vYbUlP)
Ls squelettes de mammouths se trouvent en majorité dans le permafrost de la Sibérie.
En lire plus...

Protéger Mars… de la Terre

Tersicoccus phoenicis, la bactérie découverte dans une salle blanche d'assemblage de la NASA en Floride et à Kourou en Amérique du Sud. (Photo: NASA)
Invasion terrestre plus probable qu'extra-terrestre
En lire plus...

14 août 2017 à 14h22

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur