La Deuxième Guerre mondiale racontée par nos anciens combattants

De g.à d. Cyril H. Roach, ancien combattant de la Marine, et Richard Petit, chercheur du projet Mémoire

L’Institut du Dominion, organisme d’éducation populaire créé en 1997, a pour mandat de rendre les citoyens canadiens plus actifs et mieux informés grâce à une meilleure appréciation de l’histoire canadienne. En juin dernier, le ministre de Patrimoine Canada, James Moore, a annoncé le lancement d’une série d’événements spéciaux liée à la nouvelle initiative de projet d’histoire orale menée par l’Institut et intitulée «Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre mondiale». Le premier événement s’est déroulé mardi dernier au Royal Canadian Military Institute, sous la forme d’un déjeuner-causerie, visant à reconnaître la participation d’anciens combattants de la région de Toronto au Projet Mémoire. Ted Barris, auteur de la chronologie Juno: Canadians at D-Day, June 6, 1944 était le conférencier invité.

Le Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre mondiale, a pour objectif de documenter la participation du Canada dans la Deuxième Guerre mondiale, à partir de témoignages de milliers d’anciens combattants.

Mardi 25 août, après l’annonce du lancement du Projet, le ministre Moore a aidé à enregistrer les histoires de Frank Cauley, ancien combattant de la Marine royale du Canada qui avait participé aux débarquements du Jour J, et de Sylvio Lemire, de l’Armée canadienne.

Par le biais d’une série d’activités spéciales prévue jusqu’en 2011, l’Institut donnera la chance à des milliers d’anciens combattants de partout au pays, de partager leurs expériences par l’entremise d’entrevues et de numérisation d’artéfacts et d’objets souvenirs.

En recueillant les récits et souvenirs personnels de milliers d’anciens combattants, le Projet Mémoire vise à reconstituer l’expérience canadienne de la Deuxième Guerre mondiale, du point de vue de ceux et celles qui l’ont vécue.

Par l’enregistrement des histoires orales des anciens combattants et la numérisation de leurs objets souvenirs, le Projet donnera accès au récit du rôle du Canada dans la Deuxième Guerre mondiale d’une manière personnalisée. Le Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre Mondiale a été rendu possible grâce au soutien financier de Patrimoine canadien.

Les témoignages des anciens combattants seront présentés dans les deux langues officielles sur le site Internet: www.thememoryproject.com.

Bureau des orateurs

S’appuyant sur des recherches novatrices sur l’opinion publique, des émissions de télévision, productions multimédia, et des activités en salle de classe, l’Institut aspire à permettre à des milliers de Canadiens d’interagir de manière pertinente avec l’histoire, la citoyenneté, les valeurs et institutions du Canada.

Chaque année, l’Institut propose aux enseignants d’histoire d’inviter un ancien combattant dans leur salle de classe, par l’intermédiaire du Bureau des orateurs du Projet Mémoire. 700 visites en classe sont organisées à travers le pays annuellement. Cet automne, un million de jeunes élèves canadiens auront eu l’opportunité d’entendre l’histoire canadienne, via le récit d’un ancien combattant, témoignage de son vécu sur le terrain.

«Nos orateurs, des anciens combattants de tous les âges, peuvent témoigner de leur expérience au cours de la Deuxième Guerre mondiale, mais aussi de la guerre de Corée, en Afghanistan, et de nombreuses autres missions de maintien de la paix», mentionne Marc Chalifoux, directeur exécutif de l’Institut du Dominium.

«La Deuxième Guerre mondiale a transformé le Canada sur les scènes nationales et internationales», ajoute-t-il. «2010 marquera le 65e anniversaire de la fin du deuxième conflit armé mondial, l’Institut offrira à cet effet plusieurs événements de commémoration à caractère éducatif.»

Les écoles et le public sont invités à bénéficier des divers programmes pédagogiques, événements et ressources de l’Institut, visant à encourager les jeunes et moins jeunes à découvrir ou redécouvrir l’histoire canadienne, ses institutions et valeurs démocratiques.

Mémoire, Identité, Démocratie

L’Institut compte un personnel de neuf membres, et des revenus annuels de plus de 1,6 millions $ provenant de diverses subventions des gouvernements, de fondations et d’entreprises.

Toute personne intéressée peut devenir membre de l’Institut du Dominion. En devenant membre, on peut donner son appui aux oeuvres de l’Institut et rester au courant de ses événements et programmes.

Les membres reçoivent le bulletin semi-annuel de l’Institut du Dominion, des invitations aux événements locaux et des informations sur l’Institut. L’adhésion coûte 10 $. On peut se procurer une fiche d’adhésion en composant le 1-866-701-1867 ou en écrivant à [email protected]

L’Institut du Dominion souhaite recevoir des idées de la part du public quant à des projets relatifs à son mandat auprès des communautés canadiennes. Vous pouvez faire part de votre projet en complétant la fiche d’expression d’intérêt de l’Institut du Dominion, puis la soumettre par courriel.

Le mandat de l’Institut s’articule autour de trois thèmes principaux: la mémoire, l’identité, la démocratie. «Nous désirons développer davantage de programmes axés sur l’identité et la démocratie, vu que nos activités relatives à la mémoire sont maintenant bien rôdées», dit M. Chalifoux.

L’Institut du Dominion est situé à Toronto, au 183 rue Bathurst, bureau 401.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

À Toronto, on se rafraîchit la tête tranquille

Lorsque j’ai entrepris il y a plus de vingt ans d’explorer les plages de Toronto avec mon bambin, j’ai rapidement remarqué que les nouveaux arrivants (dont je faisais en quelque sorte partie en tant que Québécoise) étaient ceux qui profitaient le plus du lac Ontario. Pourtant, on trouvait déjà sur les plages de Toronto des […]


19 juillet 2016 à 9h31

Un double diplôme Toronto-Lyon en commerce

Un nouveau partenariat entre le campus bilingue Glendon de l’Université York et l’école de commerce EMLYON Business School en France donnera aux étudiants l’opportunité de combiner une formation en arts libéraux avec des études de commerce, d’obtenir deux diplômes universitaires et de bénéficier de stages en France, au Canada ou dans d’autres pays dont le […]


15 juillet 2016 à 10h56

Les Français découvrent Étienne Brûlé

Les dignitaires français de passage en Ontario lors des célébrations du 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain chez les Hurons de la Baie Georgienne en 1615 l’ont tous fait remarquer: le fondateur de la Nouvelle-France est pratiquement inconnu en France, tout comme son guide et interprète, le coureur des bois Étienne Brûlé. […]


12 juillet 2016 à 3h15

L’Ontario dans l’Organisation internationale de la francophonie?

Radio-Canada
22 juillet 2016 à 4h57

Une bibliothèque de glace

La France veut lancer le premier projet de sauvegarde du patrimoine glaciaire mondial, selon une annonce faite par le Centre national de la recherche scientifique, l’Institut de recherche pour le développement et l’université Grenoble Alpes le 20 juillet. «Dans les prochains siècles, ce patrimoine aura une valeur inestimable», affirme Jean Jouzel, climatologue et vice-président du […]

Bonne soirée pour les femmes et les LGBT à la convention républicaine

Après une semaine de cafouillages, la dernière soirée de la convention républicaine, à Cleveland, jeudi, a remonté le moral des femmes, des gais et… des policiers. Le cofondateur de PayPal, Peter Thiel, a été applaudi quand il s’est dit «fier d’être gai» et qu’il fallait laisser de côté les «fausses guerres culturelles» pour s’occuper de […]


22 juillet 2016 à 11h46

Daniel Giroux président du Collège Boréal

C’est Daniel Giroux qui succédera le 1er octobre à Pierre Riopel à la présidence du Collège Boréal. Le conseil d’administration de l’institution en a fait l’annonce vendredi. Daniel Giroux, qui est vice-président des Entreprises Boréal et qui a été vice-président à l’Enseignement et doyen de l’École des métiers et des technologies, deviendra ainsi le 5e […]


22 juillet 2016 à 10h45

Des ratés dans le système des trains GO

Radio-Canada
22 juillet 2016 à 9h29

2e édition de l’Astrolabe déchaîné: à vos projets!

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario lance la deuxième édition de l’Astrolabe déchaîné, son concours visant à favoriser le développement d’initiatives locales et communautaires en Ontario français. L’Astrolabe déchaîné s’adresse aux associations, entreprises et individus membres de l’AFO qui recherchent un appui financier pour un projet de développement économique communautaire. Le gagnant recevra un prix […]


21 juillet 2016 à 3h53

Quatre propositions pour la place du musée de la céramique

Le musée de céramique Gardiner a dévoilé cette semaine les quatre finalistes de son concours du 150e anniversaire du Canada. L’été prochain, l’une des quatre sculptures ornera la place du musée, avenue University au sud de Bloor. C’est toutefois déjà en septembre qu’on saura laquelle. Les oeuvres de Shary Boyle, Christopher Reid Flock et Sin-Ying […]


21 juillet 2016 à 3h21

Le soya contre les intoxications alimentaires

Le soya permettrait de combattre les intoxications alimentaires, selon une recherche récente. En effet, des chercheurs de l’Université de Guelph utilisent des extraits de soya – les isoflavones et les peptides – afin de prévenir la croissance de pathogènes microbiens responsables de maladies d’origine alimentaire. Extraire les agents naturels du soya pourrait profiter à l’industrie […]


21 juillet 2016 à 12h56

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Les Américains sont mûrs pour le multipartisme

La popularité inattendue du socialiste Bernie Sanders, qui a bien failli devancer Hillary Clinton dans la course à l’investiture présidentielle du Parti démocrate, et celle de l’iconoclaste Donald Trump, qui a réussi à battre les Bush, Kasich, Cruz et autres Fiorina du Parti républicain, marquent peut-être la fin du bipartisme aux États-Unis. Les Républicains, d’abord, […]


20 juillet 2016 à 5h21
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur