La Deuxième Guerre mondiale racontée par nos anciens combattants

De g.à d. Cyril H. Roach, ancien combattant de la Marine, et Richard Petit, chercheur du projet Mémoire

1 septembre 2009 à 15h00

L’Institut du Dominion, organisme d’éducation populaire créé en 1997, a pour mandat de rendre les citoyens canadiens plus actifs et mieux informés grâce à une meilleure appréciation de l’histoire canadienne. En juin dernier, le ministre de Patrimoine Canada, James Moore, a annoncé le lancement d’une série d’événements spéciaux liée à la nouvelle initiative de projet d’histoire orale menée par l’Institut et intitulée «Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre mondiale». Le premier événement s’est déroulé mardi dernier au Royal Canadian Military Institute, sous la forme d’un déjeuner-causerie, visant à reconnaître la participation d’anciens combattants de la région de Toronto au Projet Mémoire. Ted Barris, auteur de la chronologie Juno: Canadians at D-Day, June 6, 1944 était le conférencier invité.

Le Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre mondiale, a pour objectif de documenter la participation du Canada dans la Deuxième Guerre mondiale, à partir de témoignages de milliers d’anciens combattants.

Mardi 25 août, après l’annonce du lancement du Projet, le ministre Moore a aidé à enregistrer les histoires de Frank Cauley, ancien combattant de la Marine royale du Canada qui avait participé aux débarquements du Jour J, et de Sylvio Lemire, de l’Armée canadienne.

Par le biais d’une série d’activités spéciales prévue jusqu’en 2011, l’Institut donnera la chance à des milliers d’anciens combattants de partout au pays, de partager leurs expériences par l’entremise d’entrevues et de numérisation d’artéfacts et d’objets souvenirs.

En recueillant les récits et souvenirs personnels de milliers d’anciens combattants, le Projet Mémoire vise à reconstituer l’expérience canadienne de la Deuxième Guerre mondiale, du point de vue de ceux et celles qui l’ont vécue.

Par l’enregistrement des histoires orales des anciens combattants et la numérisation de leurs objets souvenirs, le Projet donnera accès au récit du rôle du Canada dans la Deuxième Guerre mondiale d’une manière personnalisée. Le Projet Mémoire: Histoires de la Deuxième Guerre Mondiale a été rendu possible grâce au soutien financier de Patrimoine canadien.

Les témoignages des anciens combattants seront présentés dans les deux langues officielles sur le site Internet: www.thememoryproject.com.

Bureau des orateurs

S’appuyant sur des recherches novatrices sur l’opinion publique, des émissions de télévision, productions multimédia, et des activités en salle de classe, l’Institut aspire à permettre à des milliers de Canadiens d’interagir de manière pertinente avec l’histoire, la citoyenneté, les valeurs et institutions du Canada.

Chaque année, l’Institut propose aux enseignants d’histoire d’inviter un ancien combattant dans leur salle de classe, par l’intermédiaire du Bureau des orateurs du Projet Mémoire. 700 visites en classe sont organisées à travers le pays annuellement. Cet automne, un million de jeunes élèves canadiens auront eu l’opportunité d’entendre l’histoire canadienne, via le récit d’un ancien combattant, témoignage de son vécu sur le terrain.

«Nos orateurs, des anciens combattants de tous les âges, peuvent témoigner de leur expérience au cours de la Deuxième Guerre mondiale, mais aussi de la guerre de Corée, en Afghanistan, et de nombreuses autres missions de maintien de la paix», mentionne Marc Chalifoux, directeur exécutif de l’Institut du Dominium.

«La Deuxième Guerre mondiale a transformé le Canada sur les scènes nationales et internationales», ajoute-t-il. «2010 marquera le 65e anniversaire de la fin du deuxième conflit armé mondial, l’Institut offrira à cet effet plusieurs événements de commémoration à caractère éducatif.»

Les écoles et le public sont invités à bénéficier des divers programmes pédagogiques, événements et ressources de l’Institut, visant à encourager les jeunes et moins jeunes à découvrir ou redécouvrir l’histoire canadienne, ses institutions et valeurs démocratiques.

Mémoire, Identité, Démocratie

L’Institut compte un personnel de neuf membres, et des revenus annuels de plus de 1,6 millions $ provenant de diverses subventions des gouvernements, de fondations et d’entreprises.

Toute personne intéressée peut devenir membre de l’Institut du Dominion. En devenant membre, on peut donner son appui aux oeuvres de l’Institut et rester au courant de ses événements et programmes.

Les membres reçoivent le bulletin semi-annuel de l’Institut du Dominion, des invitations aux événements locaux et des informations sur l’Institut. L’adhésion coûte 10 $. On peut se procurer une fiche d’adhésion en composant le 1-866-701-1867 ou en écrivant à [email protected]

L’Institut du Dominion souhaite recevoir des idées de la part du public quant à des projets relatifs à son mandat auprès des communautés canadiennes. Vous pouvez faire part de votre projet en complétant la fiche d’expression d’intérêt de l’Institut du Dominion, puis la soumettre par courriel.

Le mandat de l’Institut s’articule autour de trois thèmes principaux: la mémoire, l’identité, la démocratie. «Nous désirons développer davantage de programmes axés sur l’identité et la démocratie, vu que nos activités relatives à la mémoire sont maintenant bien rôdées», dit M. Chalifoux.

L’Institut du Dominion est situé à Toronto, au 183 rue Bathurst, bureau 401.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur