Improtéine Limitée à l’humour illimité

Série de capsules web à TFO 24.7

Vincent Poirier, Stéphane Guertin, Martin Laporte et Olivier Nadon.

Vincent Poirier, Stéphane Guertin, Martin Laporte et Olivier Nadon.


28 mars 2017 à 1h49

Lancée par TFO 24.7Improtéine Limitée rencontre son public sur Internet depuis le début du mois de mars. La série web raconte l’histoire d’une agence de communication (fictive) qui aide des personnalités publiques (bien réelles) à définir leur image.

Drôles et ingénieuses, les vidéos ont pris forme dans l’esprit des membres du groupe d’humoristes franco-ontariens Improtéine, dont la notoriété à travers la province n’est plus à prouver.

TFO n’en est pas à son coup d’essai avec ces capsules web et avait déjà, par le passé, fait confiance à Improtéine pour produire ce genre de série. Cependant, Improtéine Limitée a une tout autre envergure. «On a demandé à Improtéine de présenter un nouveau projet. Ils se sont embarqués dans une fiction, qui demandait plus d’investissements, mais ça valait la peine», explique la productrice Chantal Racine à TFO 24.7.

«On s’était dit que TFO refuserait ce projet, car il coûterait trop cher. Puis, on s’est dit tant pis, on leur propose.  Et ils ont embarqué!» livre Stéphane Guertin, l’un des membres de la troupe d’humoristes.

Écrire une capsule web

Avoir des idées c’est bien, mais les mettre en ordre, écrire un scénario et produire une vidéo, c’est autre chose. Ainsi pour réaliser leurs capsules, les membres d’Improtéine se divisent le travail.

«On va avoir de grandes idées en groupe. Une personne écrit un premier jet et on en reparle après. On va commenter ça entre nous jusqu’au moment où nous nous mettons d’accord sur une première version à proposer à la chaîne, qui la commente, nous la renvoie, etc…», décrit Stéphane Guertin.

Chaque capsule présente une personnalité à la recherche de bons conseils en matière de communication. Jusqu’ici, se sont prêtés au jeu le chanteur Yao, l’humoriste Katherine Levac, le comédien Vincent Leclerc et même le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau.

«Chaque capsule aborde une facette de leur personnalité. Le défi c’est de voir jusqu’où ils peuvent aller, car on ne leur donne pas forcément des rôles faciles. Mais jusqu’à présent, tous les acteurs ont bien réagi. Même nos personnages d’Improtéine traitent de différentes facettes de nos personnalités», raconte l’humoriste.

«Katherine Levac, qui est connue pour être très sarcastique, l’est dans la capsule, car c’est souvent un élément qui ressort de sa personnalité. François Boileau, lui, on le retrouve avec ses grands discours», indique Chantal Racine.

Une saison 2 à prévoir? 

En trois semaines, les vidéos mises en ligne ont été vues plus de 50 000 fois via Facebook. «C’est de très bonne augure pour les vidéos restantes… et pourquoi pas pour une saison 2…», avance la représentante de TFO 24.7. De plus, avec la participation de Katherine Levac et de Vincent Leclerc, nous avons pu toucher le public québécois», fait valoir Chantal Racine.

Il faut dire qu’Improtéine ne manque pas de matière. Quand ils ont imaginé la série, Improtéine a dressé une liste de 45 personnalités franco-ontariennes. Mais ce sont finalement des vedettes de tout le pays – un bassin illimité – qui peuvent se rendre aux bureaux d’Improtéine Limitée pour retravailler leur image.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur