Gastronomie, nature et culture à Evergreen Brick Works

Marchés fermiers: il reste quelques irréductibles

Marché fermier à Evergreen Brick Works.

Marché fermier à Evergreen Brick Works.


22 novembre 2016 à 0h30

Novembre, le froid tombe sur Toronto et tous les marchés fermiers ont fermé pour l’hiver. Tous? Non! Un marché d’irréductibles tient bon dans la Don Valley. À Evergreen Brick Works, l’ancienne briqueterie transformée en centre communautaire et culturel sur l’avenue Bayview, de nombreux étals proposent encore, le samedi et le dimanche, des produits frais, locaux, bios. Et de quoi se sustenter.

Et le dimanche en ce moment, on y trouve justement d’irréductibles Bretons, de lointains cousins d’Astérix, installés à Toronto depuis des années: les frères Poilbout, originaires de Bréhand-Moncontour. Ce village médiéval est situé à une demi-heure de trajet en voiture d’Erquy, le village supposé d’Astérix en Armorique. Et les Bretons se disent tous cousins…

Les frères Poilbout (du traiteur La Bréhandaise) participent au marché fermier d’Evergreen depuis des années. Ils y proposent leurs crêpes merveilleuses: galette de sarrasin «complète», ou au poulet, avec de la ratatouille, une sauce aux petits oignons… Crêpe sucrée au caramel au beurre salé, ou au coulis de fruits frais bio…

C’est juste dommage que les frères Poilbout ne portent pas de longues moustaches comme Astérix. Mais on se réchauffe et on se régale dans un environnement qui vaut le détour.

Gastronomie française avec les frères Poilbout à Evergreen Brick Works.
Gastronomie française avec les frères Poilbout à Evergreen Brick Works.

Car le Brick Works continue de changer en bien chaque année, depuis qu’il a été repris par l’ONG Evergreen. Cette organisation fait la promotion de villes plus écologiques à travers le Canada depuis 25 ans. En partenariat avec la ville de Toronto, elle prévoit d’aménager un immense parc dans la partie basse de la vallée de la rivière Don.

En ce moment, une nouvelle piste cyclable séparée de la chaussée est en construction sur Bayview.

Au Brick Works, on trouve un marché fermier toute l’année, un jardin extérieur pour les enfants, le restaurant du chef Brad Long (Café BeLong), une jardinerie, un parc magnifique arrangé dans l’ancienne carrière de la briqueterie – qui débouche sur de nombreux sentiers de promenade dans la vallée -, un grand espace d’exposition dans l’espace ou les briques étaient cuites, un magasin de vélo et un atelier de réparation (fermés en hiver), des bureaux modernes qui accueillent différentes entreprises et activités, et même une patinoire en hiver (à partir du 9 décembre selon le temps).

De nombreuses événements sont organisés dans cet espace où il y a toujours quelque chose d’intéressant.

Détails pratiques

Adresse : 550 avenue Bayview.

Accès : pour ceux qui n’ont ni voiture ni vélo, des navettes circulent régulièrement tous les jours entre le métro Broadview (arrêt sur le petit parc juste au nord de la station).

Le marché fermier a lieu toute l’année le samedi de 9h à 13h (14h pour le food court). Le dimanche il a lieu de 11h à 15h, jusqu’au 4 décembre.

Ce 10 décembre débute le marché d’hiver, avec des étals de nourriture et de l’artisanat. Entrée gratuite, ouvert tous les jours jusqu’au 8 janvier (sauf le 25 décembre), puis le week-end jusqu’à fin février.

Si vous cherchez d’autres marchés fermiers ouverts en hiver, pensez bien sûr au St Lawrence Market, ou consultez la liste du Toronto Farmers’ Market Network.

Evergreen Brick Works, une ancienne briqueterie transformée en centre communautaire et culturel.
Evergreen Brick Works, une ancienne briqueterie transformée en centre communautaire et culturel.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trois siècles de naufrages dans le lac Champlain

Le cannonier USS Spitfire a coulé dans le lac Champlain en 1776 après seulement deux mois de service contre les Britanniques. (Photo: Youtube - http://bit.ly/2rvxvvK)
On compte plus de 300 épaves au fond du lac Champlain, à cheval entre le Québec et les États de New York et du...
En lire plus...

22 juin 2017 à 14h36

La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887.
En lire plus...

22 juin 2017 à 11h46

Mandat prolongé pour la commissaire aux langues officielles

Ghislaine Saikaley
Le mandat de Ghislaine Saikaley a été reconduit pour un nouvel intérim jusqu’au 17 octobre prochain ou jusqu’à ce qu’un nouveau commissaire soit nommé.
En lire plus...

21 juin 2017 à 15h37

Interpréter les rêves reste hasardeux

Les rêves fascinent les gens depuis longtemps. (Photo: AndrewCater – Flickr – CC)
Beaucoup de gens croient qu’il est possible de voir l’avenir dans nos rêves.
En lire plus...

Hymne national: des sénateurs veulent bloquer la modification des paroles pour le 150e

Le député Mauril Bélanger l'an dernier.
Les amendements en provenance des banquettes conservatrices s'accumulent au Sénat dans le débat sur le projet de loi de feu Mauril Bélanger.
En lire plus...

Token French à Queen’s Park

150-stories-recits
Seulement deux courts récits franco-ontariens dans le livre du 150e de la lieutenante-gouverneure... et pas un mot sur nos 400 ans.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h17

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger décrochent le Prix Trillium

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger.
Le romancier Jean Boisjoli et l’auteur jeunesse Pierre-Luc Bélanger ont remporté le Prix littéraire Trillium de l’Ontario 2017.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h04

La mère qui exige un médecin blanc: pas un cas isolé

medecin blanc
Le cas d’une mère qui insiste pour que son fils soit vu par un médecin blanc, dans une clinique de Mississauga, serait loin d’être...
En lire plus...

21 juin 2017 à 12h27

Cuisson au barbecue et cancer: évitez de carboniser

Il faut surtout éviter de carboniser la viande. (Photo: Max Pixel)
La cuisson des viandes longtemps à très haute température est associée à l’augmentation de certains cancers.
En lire plus...

21 juin 2017 à 10h16

Ressusciter le cerveau?

Un cerveau «réinitialisé» comprendra-t-il la mémoire du défunt?
 (Photo: Lara — Flickr — Creative commons — http://bit.ly/2t2zrxa)
Inspiré de Frankenstein: injecter des cellules souches et des protéines, puis stimuler au laser et aux chocs électriques...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur