Exode de jeunes Français vers le Canada


13 novembre 2012 à 9h36

Leurs dossiers étaient prêts depuis longtemps. Ils n’attendaient qu’une chose, l’ouverture officielle des quotas de PVT 2013. En 50h, les 6750 places de PVT, permis-vacances-travail, ouvertes aux Français de moins de 35 ans, ont été prises d’assaut. Le chiffre total devrait être plus élevé encore puisque l’Ambassade canadienne traitera tous les dossiers qui auront été envoyés avant vendredi 9 novembre à minuit.

La France ne va pas bien. Outre la simple affirmation, qui englobe l’idée d’une croissance faible, voire nulle, d’un taux de chômage au-dessus des 10 %, d’une politique gouvernementale illisible et de l’indice de satisfaction du président de la République au plus bas, on peut extrapoler et voir dans la rapidité avec laquelle les jeunes Français ont déposé leurs demandes de PVT pour le Canada, un indice de ce qu’ils attendent de l’Hexagone, c’est-à-dire rien.

La France n’est, historiquement, pas un pays d’où les gens émigrent beaucoup. Pourtant, depuis plusieurs années, le rythme des velléités de départs chez les jeunes s’accélère. Bien sûr le PVT n’est pas considéré comme de l’immigration, mais il peut en être la porte.

De plus en plus de jeunes Français tentent leur chance à l’étranger avec ce type de permis, qui offre la possibilité de mettre un pied au Canada, en Australie, en Argentine… En tout, huit destinations sont disponibles.

Le Canada figure en bonne position dans le choix des jeunes Français, avec le Québec comme destination numéro un, et surtout Montréal, qui accueille selon Mathieu Lam, fondateur du site pvtistes.net, environ 65% des pvtistes chaque année.

La crise frappe l’Europe et cela se traduit par des chiffres, éloquents. En 2009, les 7000 places de PVT sont parties en un peu moins de trois mois. Et puis tout s’emballe. En 2010, il se passe seulement 36 jours entre l’ouverture des PVT et la fermeture des quotas. En 2011, seulement 12 jours suffisent. 2012 bat tous les records et poussera certainement l’Ambassade du Canada en France à changer les règles du jeu.

En un peu plus de 48h, les 6750 places ont été prises d’assaut. L’Ambassade ouvre les PVT mercredi dernier et annonce dans la journée du vendredi que le quota est atteint, sachant qu’elles acceptent d’étudier tous les dossiers reçus jusque vendredi soir minuit.

Dans la soirée du vendredi, des rumeurs parlaient de 12000 demandes reçues. Information appuyées par les chiffres de la Presse canadienne qui évoque 30000 dossiers reçus.

«On s’attendait à ce que ça parte vite. Plus vite que 2011. Mais là, deux jours…», explique Mathieu Lam de pvtistes.net.

Le personnel du site pvtistes.net avait pourtant senti le coup venir. «Depuis deux semaines, on va vu une augmentation du trafic. 30 ou 40% de plus que d’habitude.»

Au moment de l’ouverture des PVT, le site a enregistré un pic à 60 000 visites par jour alors que la moyenne se situe normalement autour de 20 000.

Selon Mathieu Lam, Montréal devrait encore accueillir la grosse majorité des PVT. Malgré l’augmentation du chômage à Montréal, la ville attire entre 60 et 70 % des PVT. Le français joue un rôle majeur dans le choix des jeunes Français, qui, en outre, ne connaissent plus ou moins que Montréal comme ville au Canada!

Toronto compte pour 25 % des PVT, toujours selon le fondateur de pvtistes.net. Malgré des perspectives d’emploi meilleures, la Ville Reine nuit d’une méconnaissance, du fait qu’on y parle anglais et d’une réputation moins festive.

Montréal jouit de la publicité faite par les nombreux Français au moment de leur retour, ce qui rassure ceux qui comptent partir au Canada.

Le vendredi 9 novembre restera une journée dont l’Ambassade du Canada et le site pvistes.net se souviendront longtemps. Les deux ont connu une surcharge de trafic et leurs serveurs ont tourné une bonne partie de la journée au ralenti. Le site pvtistes.net a même dû remplacer quelques-uns de ses serveurs pendant la furie des deux jours de mercredi et jeudi derniers.

* * *
D’autres articles sur les PVT dans L’Express.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur