Deux «fliptubeurs» d’une école de Vancouver s’imposent au concours de TFO

Les animateurs de Flip, Alex Normand, Marie-Josée Lalande, Louis-Philippe Gallant-Caron et Francesca Merentié Cinéas, avec les jeunes gagnants Simon et Sébastien.

Les animateurs de Flip, Alex Normand, Marie-Josée Lalande, Louis-Philippe Gallant-Caron et Francesca Merentié Cinéas, avec les jeunes gagnants Simon et Sébastien.


29 mai 2017 à 12h20

Simon et Sébastien, deux étudiants à l’école secondaire Jules-Verne, à Vancouver, sont les grands gagnants de la tournée Fliptubeur organisée par le Groupe Média TFO, couronnés le 25 mai lors de la dernière émission Flip de la saison.

Les deux jeunes hommes, qui ont traversé avec succès toutes les rondes éliminatoires des dernières semaines, remportent une trousse de production vidéo d’une valeur de 3 000 $. La tournée Fliptubeur est un projet numérique pancanadien pour les jeunes francophones en milieu minoritaire intéressés par les nouvelles technologies et les nouvelles tendances du Web.

«Se pratiquer à faire des vidéos toutes les semaines fait que l’on s’améliore à chaque fois», ont commenté Simon et Sébastien. «Travailler en équipe pour faire une vidéo fut une expérience nouvelle et un bon défi que nous avons beaucoup apprécié. Aussi, la compétition avec d’autres francophones du Canada était un processus vraiment excitant.»

Le concours a été évalué à la fois par un jury de professionnels et par les spectateurs qui ont pu voter pour leurs vidéos préférées sur la chaîne YouTube de FLIP Futé.

Simon et Sébastien se sont démarqués «par la créativité et l’humour de leurs capsules couplés à une exécution technique d’excellente facture». Les deux YouTubeurs en herbe ont également su «créer un style propre et instiller une touche personnelle à leurs soumissions, ce qui est un critère essentiel pour parvenir à la réussite sur YouTube».

Ce premier concours de formation en production vidéo a été l’occasion d’accroître la présence des francos hors Québec sur les plateformes numériques et les médias sociaux.

TFO rapporte qu’il a suscité «un enthousiasme sans pareil dans les 14 écoles francophones visitées par Flip» dans six provinces du pays, dont deux écoles de Toronto. Au total, 140 jeunes de 12 à 14 ans ont participé à la tournée, 21 «influenceurs» ont été impliqués et le projet cumule près de 350 000 visionnements sur YouTube.

«Nous avons constaté qu’il y avait un réel besoin de la part des 7e, 8e et 9e années de découvrir les différents métiers et les techniques de production pour réaliser des vidéos à destination de YouTube», indique Magalie Zafimehy, directrice principale Marketing-Communications de TFO. «Cette tournée a aussi été une aventure humaine extraordinaire et nous sommes fiers d´avoir pu initier ce projet de formation de la relève grâce au soutien essentiel du Fonds des médias du Canada (FMC).»

La tournée était animée par Marie-Josée Lalande et Alex Normand, des YouTubeurs franco-ontariens de métier, qui ont accompagné les élèves sélectionnés dans la conception, la production et la réalisation des capsules vidéo.

«Le plus incroyable pour nous pendant cette tournée», commentent-ils, «c’était de constater la motivation extraordinaire des jeunes pour le projet. On sentait leur plaisir. Certains n’hésitaient pas à peaufiner leur vidéo sur l’heure du dîner. Sans s’en rendre compte, ils apprenaient et développaient de nouvelles compétences tout en s’amusant.»

TFO travaille à lancer une deuxième édition de Fliptubeur dès la rentrée 2017.

Diffusée en direct à la télé, sur YouTube et sur Facebook du lundi au jeudi à 18h, Flip présente des vidéos, tutoriels, chroniques et du contenu drôle, sérieux et parfois choquant pour certains. De par sa nature, l’émission encourage la participation de tous sur les réseaux sociaux.

Simon et Sébastien avec leur prof de français Steve Roy.
Simon et Sébastien avec leur prof de français Steve Roy.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur